Archive mensuelles: septembre 2016

Nouvelle exposition : « Précieux vélins – trois siècles d’illustration naturaliste »

Amaryllis belladona et Hæmanthus coccineus, Nicolas Robert, ©M.N.H.N
Pour la première fois depuis sa création en 1793, le Muséum national d’Histoire naturelle présente au public près de 150 vélins sur trois mois, aquarelles naturalistes exceptionnelles, choisis parmi les 7000 vélins de la collection hors du commun de l’institution.

Présentés à l’occasion de la sortie du beau livre «Les Vélins du Muséum» (coédition Muséum – Citadelles & Mazenod), la sélection exposée en reprend le découpage chronologique du XVIIe siècle à nos jours. Chaque mois, les vélins seront renouvelés en raison de leur fragilité ne permettant pas une exposition trop longue… l’occasion de visiter non pas une, mais trois expositions inédites.

Une collection unique de vélins au Muséum
Sept mille illustrations représentant fleurs et animaux forment la collection des vélins du Muséum. Cet impressionnant ensemble est composé de dessins naturalistes, qui, certes diffèrent par leur sujet mais partagent tous une technique invariable : une représentation à l’aquarelle ou à la gouache sur une peau de veau mort-né. Ici, l’art et la science se partagent ce patrimoine exceptionnel traduisant l’importance de l’observation et de la description dans les sciences de la nature. (suite…)

Le déclin des oiseaux nicheurs se poursuit en France

Chardonneret élégant (Carduelis carduelis), photo Marc Stephan / Fotolia
Huit ans après le précédent état des lieux, la mise à jour de la Liste rouge nationale des oiseaux nicheurs montre une situation qui s’est aggravée pour 48 des 284 espèces recensées sur le territoire métropolitain : un tiers des espèces est désormais menacé, contre un quart en 2008.

Au total, 92 espèces sont classées menacées dans l’Hexagone. L’analyse des informations les plus récentes et l’évaluation de la situation de chaque espèce ont été conduites durant un an par le Comité français de l’UICN et le Muséum national d’Histoire naturelle, en partenariat avec la Ligue pour la protection des oiseaux, la Société d’études ornithologiques de France et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage. La réévaluation du niveau de menace pesant sur les oiseaux nicheurs montre que la situation s’est détériorée pour 48 espèces entre 2008 et 2016, tandis que 15 seulement ont vu leur état s’améliorer durant cette période. (suite…)

Victoires du Paysage : ouverture des votes pour le Prix du Public 2016

Les Victoires du Paysage
Jusqu’au 31 octobre 2016, votez pour votre aménagement paysager préféré parmi les 81 finalistes de la 5ème édition des Victoires du Paysage !

Le 6 juillet dernier, 81 aménagements paysagers sur 166 candidats ont été retenus par le Jury Technique pour participer à la finale des Victoires du Paysage 2016. Jusqu’à fin septembre, le Jury sillonne la France, en petits groupes, pour visiter tous les aménagements finalistes ; il se réunira le 11 octobre pour la délibération finale sous la présidence d’Erik Orsenna. Les prix seront dévoilés et remis lors d’une grande soirée le 8 décembre prochain à Paris.

En attendant, c’est au public de choisir son aménagement préféré parmi les 81 finalistes de cette 5ème édition ! Lancé en 2010, le Prix du Public connaît un franc succès à chaque édition, et contribue à faire connaître le concours, les candidats et les professionnels du paysage. A sa manière, il fait prendre conscience que tout le monde peut participer à l’avènement de la Cité Verte et rappelle l’importance du végétal et des aménagements paysagers dans notre quotidien. (suite…)

Les froufrous de l’Hibiscus schizopetalus

Hibiscus schizopetalus, Malvacées, Kew Gardens, Londres (UK)
Ce n’est pas le plus florifère des hibiscus exotiques, mais la floraison est si particulière qu’elle surprend et étonne souvent quand on la découvre. Ses surnoms de lanterne japonaise, d’hibiscus royal ou d’hibiscus dentelle lui vont vraiment très bien !

Hibiscus schizopetalus, Malvacées, Kew Gardens, Londres (UK)
Je l’ai cultivé il y a déjà une bonne dizaine d’années. Ce n’est pas le plus facile des hibiscus d’intérieur à faire pousser, mais j’avais réussi à obtenir quelques fleurs, plutôt petites d’ailleurs. Rien à voir avec les énormes fleurs des hybrides d’Hibiscus rosa-sinensis. Je n’ai pas un intérieur assez lumineux pour accueillir cette beauté exotique. Mais je l’admire quand je la rencontre, comme ce fut le cas cet été dans les serres du jardin botanique royal de Kew à Londres.

Éclatantes poirées à cardes jaunes

Poirées à cardes jaunes, Parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)
Spectaculaires en fin d’été aussi bien dans le potager que dans les massifs de fleurs estivales, les bettes (blettes, poirées) à cardes colorées offrent de jolis contrastes entre le vert des feuilles gaufrées et les teintes plus ou moins vives des tiges.

Poirées à cardes jaunes, Parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)
Avec les cardes jaunes, c’est un rayon de soleil permanent dans les massifs.

Portes ouvertes de la SPA le 30 septembre, 1er et 2 octobre 2016

Trouvez l'animal qui vous ressemble à la SPA, portes ouvertes, 30 septembre, 1er et 2 octobre 2016« Qui se ressemble, s’assemble »… ou « les contraires s’attirent » ? Les 30 septembre, 1er et 2 octobre 2016, la SPA vous invite à vérifier ces adages dans ses 63 refuges et Maisons SPA, lors de ses Portes Ouvertes pour l’adoption.

Pour accompagner cet événement, la SPA met en place une opération digitale ludique et participative.
Via le mini-site http://lanimalquimeressemble.la-spa.fr, chacun peut se mettre en scène avec son animal et télécharger la photo qui illustre la ressemblance. Cette opération est relayée sur les réseaux sociaux de la SPA (Facebook, Twitter, Instagram) et les participants sont invités à partager leur photos sur leurs propres réseaux. Cette opération reçoit d’ores et déjà le soutien de grands influenceurs comme le journaliste David Abiker, l’illustratrice Muriel Durou, l’acteur Stéphane Henon ou la youtubeuse Lola Dubini.

(suite…)