Aster x frikartii ‘Wunder von Stäfa’ ou ‘Monch’

/, fleur, Paris, plante vivace/Aster x frikartii ‘Wunder von Stäfa’ ou ‘Monch’

Aster x frikartii ‘Wunder von Stäfa’ ou ‘Monch’

Aster x frikartii 'Monch' ou 'Wunder von Stäfa' (Astéracées) sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
J’ai acheté ou on m’a donné les deux asters très proches, ‘Wunder von Stäfa’ et ‘Mönch’. Mais les deux fleurs se ressemblent terriblement, et je n’ai plus les étiquettes pour m’y retrouver. Je suis incapable de dire aujourd’hui quelle variété d’aster de Frikart je cultive sur mon balcon. Qu’importe, ils sont tous magnifiques !

Aster x frikartii 'Monch' ou 'Wunder von Stäfa' (Astéracées) sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Chaque année, je savoure mon plaisir en contemplant ces grandes fleurs bleues au coeur doré.

Aster x frikartii 'Monch' ou 'Wunder von Stäfa' (Astéracées) sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)Je dois avoir quatre ou cinq pieds répartis dans différentes jardinières pour apporter ici et là cette touche de bleu si unique dont je ne me lasse pas. Le bleu est plus intense cette année quand je compare avec les photos faites en septembre 2010.

Aster x frikartii ‘Mönch’ a été créé en 1918 par le pépiniériste suisse Frikart. ‘Wunder von Stäfa’ a été présenté seulement en 1924 toujours par le même créateur. Les deux variétés ont la particularité d’avoir une couleur et une hauteur qui varient selon les conditions de culture, ce qui a semé davantage la confusion entre les deux, de plus en plus difficiles à différencier. Mais aujourd’hui, il semblerait que la seule différence notable soit la hauteur des plantes, le premier culminant à 1 m, le second ne dépassant pas 75 cm.

By |2016-09-06T21:37:22+00:00septembre 7th, 2016|balcon et terrasse, fleur, Paris, plante vivace|5 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

5 Comments

  1. CHASSERIAU 8 septembre 2016 at 19 h 01 min

    J’adore cet aster « Monch », la fleur simple, grande et d’un joli bleu est magnifique! Chaque année j’attend sa floraison avec impatience.

  2. jpp 8 septembre 2016 at 10 h 29 min

    Un très bon point pour cette application car effectivement les objectifs grand angle des smartphones, tablettes, etc;.. ne sont pas adaptés à la photo des végétaux.

  3. Alain Delavie 7 septembre 2016 at 21 h 59 min

    Bonsoir, j’ai pris ces photos avec mon iPhone 6plus, doté de l’application Caméra + qui permet d’améliorer les prises de vue.

  4. jardin-et-décoration 7 septembre 2016 at 16 h 55 min

    Très bon article. Superbes couleurs. Vous avez pris ces photos avec un objectif macro (30 à 50 mm)?
    En général je prend des photos au téléobjectif
    Voyez aussi les photos que j’ai prises chez plusieurs pépiniéristes. L’avantage du téléobjectif est que l’on peut prendre des photos de loin en mettant en valeur la plante par rapport à son environnement.

  5. jpp 7 septembre 2016 at 10 h 33 min

    En effet, les asters ont la faculté d’adapter leur taille au milieu : à St-Serge, ils rétrécissent d’année en année..

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui