Archive journalières: 8 septembre 2016

Envahissant, le bidens ‘Hannay’s Lemon Drop’

Rejet de Bidens aurea 'Hannay's Lemon Drop' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Au printemps l’année dernière, j’ai eu le malheur de craquer pour ce bidens vivace à très grand développement que j’ai installé dans une grande jardinière. Ses fleurs bicolores jaunes et blanches sont adorables, quoique par très abondantes, mais cette plante vivace est une envahisseuse redoutable.

Bidens aurea 'Hannay's Lemon Drop' en été dans la Coulée Verte, Paris 12e (75)Quand j’ai vu tous les rejets qui apparaissaient dans la jardinière loin du pied mère l’été dernier, j’ai décidé de me séparer de cette espèce pour ne pas être envahi. Avec précautions, j’ai arraché la touffe principale et chaque rejet. Mais les racines de cette vivace sont très traçantes. Et le moindre fragment redonne vite une nouvelle plante. Une vraie calamité !

Heureusement, ce n’est que dans une seule jardinière. J’ai oublié un rejet qui a poussé à l’extérieur de la rambarde du balcon dans la clématite et je ne l’ai découvert que bien trop tard, quand il était déjà bien développé. Depuis, je lui ai fait sa fête, mais je dois surveiller pour éviter les éventuelles repousses.

Le nandina ‘Gulf Stream’ drageonne

Bambou sacré, Nandina 'Gulf Stream' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Mon pied de bambou sacré (Nandina domestica ‘Gulf Stream’) est devenu un bel arbuste, un peu dégarni à la base cependant. Mais, ô surprise, un rejet vient de pousser sur le bord de la jardinière.

Drageon de Nandina domestica 'Gulf Stream' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Deux nouvelles tiges sortent de terre parmi les bégonias rustiques qui prospèrent et habillent la base du pied de bambou sacré. Je vais laisser pousser ce drageon car il ne devrait pas gêner les autres plantes. Cela donnera un aspect encore plus touffu à mon nandina qui s’obstine à pousser en hauteur, même avec des pincements.