Récupérer un dipladénia qui a subi une gelée

/, plante grimpante/Récupérer un dipladénia qui a subi une gelée

Récupérer un dipladénia qui a subi une gelée

Dipladénia (Mandevilla), photo Romaneau / Fotolia
La question m’a été posée par Emmanuelle et je vais tenter d’y répondre, ce qui est toujours difficile sans voir réellement l’état de la plante ni connaître la sévérité de la gelée qui a touché cette plante exotique.

Le dipladénia (Mandevilla) ou jasmin du Brésil forme une belle liane couverte de grandes fleurs en trompette tout au long de la belle saison, voire toute l’année quand il est cultivé sous serre tempérée ou dans une véranda maintenue hors gel. Non rustique, cette plante exotique ne supporte pas les gelées qui détruisent vite ses feuilles, ses tiges et même ses racines quand la culture est effectuée en pot et qu’aucune protection hivernale n’a été prévue.

Tant que la plante n’est pas complètement desséchée et que certaines tiges et feuilles restent vertes, il y a toujours un espoir. Il faut donc patienter, tout en éliminant au fur et à mesure les rameaux ou les feuilles qui se dessèchent. Et surtout, il faut veiller à protéger la plante si un nouveau coup de froid est annoncé car il pourrait alors être fatal.

Si toutes les tiges ont bruni et se dessèchent, il n’y a guère d’espoir. On peut les couper assez court et attendre le retour du printemps pour voir si quelques pousses apparaissent à la base, en pensant à maintenir la terre toujours fraîche mais jamais détrempée. Mais la reprise n’est pas garantie…

By |2016-02-03T21:44:30+00:00février 4th, 2016|plante exotique, plante grimpante|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. jpp 4 février 2016 at 12 h 35 min

    Bonne question. Que faire des plantes ayant subi un gel ? Pour ma part je suis le conseil du regretté Robert Mottin (qui semble bien être celui d’Alain !) : attendre de voir comment la plante évolue et ne couper qu’une fois que les parties mortes sont bien évidentes. Bref, même chose qu’en cas de dessèchement…

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui