Les Journées des Plantes de Courson Printemps 2013

/, Île-de-France/Les Journées des Plantes de Courson Printemps 2013

Les Journées des Plantes de Courson Printemps 2013

Affiche des Journées des Plantes de Courson Printemps 2013

La nouvelle édition printanière des Journées des Plantes de Courson s’apprêtent à trois jours dédiés aux Belles Américaines ! L’occasion de découvrir ou retrouver ces plantes venues des grands espaces, du grand nord canadien à la frontière du Mexique, d’explorer la région des Grands Lacs jusqu’aux Appalaches, d’emprunter la route 66 d’Est en Ouest, de parcourir la Grande Prairie, de s’arrêter dans les Rocheuses avant de repartir pour la Sierra Nevada et d’arriver aux vallées californiennes. Un thème dont le parc du Domaine de Courson se fait l’écho avec de nombreux spécimens.

Si l’Asie s’est montrée généreuse en matière d’introductions végétales, le répertoire des plantes d’Amérique du Nord réparties selon la diversité des milieux et des climats devrait séduire nombre de jardiniers. D’ores et déjà, elles affichent pour la plupart une rusticité à toute épreuve, ainsi que des floraisons et des feuillaisons qu’elles conjuguent sur le mode du « plus » ! Plus tardives, plus éclatantes, plus excentriques aussi… Alors, pour franchir l’Atlantique, les pépiniéristes ont répondu présent ! Ils proposent ainsi une sélection exhaustive de végétaux – arbres, arbustes, vivaces, bulbes et graminées – dont ils connaissent le comportement pour les avoir élevés dans leurs pépinières. Accompagnées de leurs conseils en plantations, leurs Belles Américaines devraient faire des adeptes, du nord au sud de la France, sous climat continental, océanique ou méditerranéen, où elles retrouveront selon les régions, les natures de sols et de climats de leurs territoires d’origine.

Inauguration le vendredi 17 mai à 11h30 du jardin à l’américaine, imaginé par la nouvelle association de pépiniéristes Plantes et Cultures
Un jardin symbole qui non seulement mettra en scène Les Belles Américaines, mais qui illustrera également l’engagement des 25 pépiniéristes collectionneurs membres et fondateurs de Plantes et Cultures : produire, diffuser, annoncer et partager la diversité, avec les moyens d’aujourd’hui. Ainsi, les milieux et les végétaux du continent nord américain ont inspiré cinq zones du jardin :

  1. Le milieu continental avec les graminées et les vivaces de la Grande Prairie pour un jardin contemporain.
  2. Le milieu sec avec une majorité de plantes originaires du Sud Ouest des États-Unis et de l’Amérique centrale dans une application des principes du « Xeriscaping » (jardiner d’une manière économe recueillant, conservant et redistribuant avec parcimonie l’eau.
  3. L’exubérance des belles exotiques aux floraisons « too much » et aux statures hors norme.
  4. Les hiératiques plantes de serre, stars façon Greta Garbo, à admirer depuis l’extérieur de la serre sans pouvoir les approcher.
  5. Le milieu ombragé et rocailleux de la forêt américaine, un mystère mis en lumière par des vivaces et des arbustes de sous-bois.

Pendant ces trois jours, les pépiniéristes proposeront au public visites guidées du jardin, conseils et explications sur les choix des plantes. A noter que tous ces végétaux pourront être acquis chez les membres de l’Association.

« Mon jardin en Amérique » imaginé et réalisé par Pierre-Alexandre Risser en collaboration avec la pépinière Maymou
De la prairie aux arbres de la forêt nord américaine parmi lesquels Cornus nuttalli, Amelanchier canadensis, Acer pensylvanicum, Sequoia ou encore Diospiros virginiana
C’est à une promenade poétique et documentée que Pierre-Alexandre Risser convie les visiteurs de Courson à travers les végétaux cultivés par la célèbre pépinière Maymou, implantée à Bayonne depuis 1884.

Mais aussi  :
– Des conférences,
– Toutes les plantes de la Fiche Courson sur les Belles Américaines seront proposées dans la manifestation sur les stands suivant : Pépinière Aquatique, Pépinières Brochet-Lanvin, Sandrine et Thierry Delabroye, Pépinière Fleurs du Sud, Flos Sabaudiae, Jardin d’Adoué, Jardin du Morvan, Pépinière Jardins en Marche, Pépinière des Laurains, Pépinière Le Try, Vallonchêne et Association Fous de Palmiers. Les pépiniéristes de l’Association Plantes et Culture proposeront à la vente les plantes américaines mises en scène dans leur jardin événement. L’Aspeco (Association des Pépiniéristes Collectionneurs) a créé un site spécial “Belles Américaines” (www.aspecoacourson.fr) dont une liste détaillée des arbres et arbustes d’Amérique plantés dans le parc du Domaine de Courson.

Les évènements du vendredi 17 mai

  • 11h Baptême chez David Austin
    The Lady Gardener, une nouvelle rose qui sera baptisée par son parrain : Stéphane Marie. Pourvu de grande fleurs abricot au parfum de thé, le rosier est résistant à la pluie et est remontant.
  • 11h30 Inauguration du jardin de l’association Plantes & Cultures
    Les 25 membres de cette toute nouvelle association seront présents pour présenter officiellement leurs objectifs à l’occasion de leur première réalisation commune, un jardin à l’américaine pour illustrer le thème de l’édition printanière des Journées des Plantes de Courson.
  • 12h30 Inauguration de Nudel, la nouvelle ligne d’architecture de jardin de Métal Vert
    Métal Vert (anciennement Architectures de jardin) lance sa nouvelle ligne Nudel. Il s’agit d’un concept où la ligne droite n’a pas sa place. La construction de chaque pièce repose sur des lignes géométriques invisibles où l’acier emprunte au végétal ses mouvements et son allure.
  • 12h45 « Demain ? Déjà ! », inauguration du jardin d’essai de l’Observatoire des Tendances du Jardin (OTJ), soutenu par l’Institut Jardiland
    Un jardin d’essai événement qui met en scène les grands thèmes abordés par le Carnet des Tendances du Jardin au cours de ces dix dernières années afin de les projeter en situations fertiles dans les jardins à venir ! Réalisé par une jeune équipe bordelaise composée d’Hugues Joinau, architecte dplg de l’agence Dauphins architecture, de Quentin Geffroy et de Xavier Glémarec, paysagistes dplg de l’agence ZEA, ce jardin d’essai propose un dialogue fécond entre architecture et végétal. Il exploite l’adaptabilité des végétaux aux situations auxquelles sont confrontés nombre de jardiniers et « d’aspirants jardiniers » contemporains. Comment tirer parti de l’ombre, d’un mur, d’une toiture, de l’étroitesse d’un lieu ? L’histoire débute avec le jardin mère producteur d’humus, la « substantifique moelle du jardin », avant de gagner des micros jardins disséminés sur une structure de poutres de bois disposées à la manière d’un jeu de mikado. Jardins d’ombre, vertical, nourricier, nomade, suspendu… chacun d’eux décline une palette végétale adaptée dont la variété des coloris et des textures des feuillages et des floraisons suffit à transformer quelques mètres carrés en petit éden !
  • 15h Remise des Mérites de Courson
    À la pointe de l’actualité végétale, les nouveautés, les redécouvertes, mais aussi les raretés proposées par les pépiniéristes, sélectionnées par le Jury International de Courson.
  • 15h30 Présentation et signature du livre « Une collection française de magnolias » par Bernard de la Rochefoucauld
    Un ouvrage qui témoigne de la richesse et de l’intérêt botanique majeur de la collection nationale de magnolias détenue par l’Arboretum des Grandes Bruyères. Illustré par de nombreuses photographies, ce livre retrace l’histoire du magnolia et de son introduction en Europe. En 1969, Bernard et Brigitte de la Rochefoucauld acquièrent 10 ha de friches en forêt d’Orléans. Travaillées naturellement, les friches se métamorphosent en jardins et bientôt en arboretum. En 1982, Bernard de La Rochefoucauld, créateur de Parcs et Jardins de France, faisait don à l’association, de l’Arboretum des Grandes Bruyères, aujourd’hui propriété du Fonds de Dotation « Arboretums de France ». Il abrite huit jardins et deux arboretums sur une surface de 12 ha. Il s’inscrit dans l’histoire récente des jardins en France avec, en particulier, le travail et l’engagement de Madame de La Rochefoucauld, l’une des très grandes jardinières de sa génération.
  • 14h Première conférence consacrées aux belles américaines
    Régine Rosenthal, Forêts primaires de l’Amérique du Nord
  • 14h30 Rustica lance le prix ‘Tendance naturelle des exposants des Journées des Plantes de Courson » (je vous attends nombreux sur le stand !)
  • 16h Deuxième conférence consacrées aux belles américaines
    Professeur Cassian Schmidt, Le nouveau style allemand des prairies
  • À partir de 17h30, des auteurs et des jardins
    Les Éditions Ulmer fêtent leurs auteurs et présentent leurs nouvelles parutions à l’occasion d’un rendez- vous désormais incontournable en fin d’après-midi, autour d’Antoine Isambert, sur le stand Ulmer.

Nouveaux exposants pépiniéristes

  • Un Jardin au Mont-Blanc
    Créée il y a tout juste trois ans, cette pépinière aime cultiver les cerisiers du Japon pour lesquels elle a constitué une collection en voie de labellisation par le CCVS et qui feront l’objet d’un ouvrage à paraître chez Ulmer au printemps 2014. Elle s’est également spécialisée dans la production d’arbustes et les vivaces rares originaires d’Asie et d’Amérique du Nord.
    À découvrir : des nouveautés et des plantes américaines rares.
  • Pépinière Vert’Tige
    Âgée de quatre ans, cette jeune pépinière s’est spécialisée dans la production de plantes rares, dont beaucoup sont adaptées à l’ombre.
  • Pépinière Leroi
    Stéphane Leroi présentera des rosiers en potées fleuries. Représentant de la troisième génération familiale de producteur de rosiers, il cultive près de 600 variétés à Doué la Fontaine. Il est également l’éditeur de nouvelles variétés rosiers rassemblées sous le nom ‘La Star de Doué’®.
  • Manuflor (Italie)
    Cette jeune pépinière installée à Gênes s’est spécialisée dans la production de végétaux rares et difficiles à trouver. Aux côtés d’une foule de vivaces et d’arbustes rares, elle présentera des traitements bio adaptés aux graines et aux bulbes.

Nouvelles obtentions et plantes rares
L’enrichissement de la diversité végétale des jardins doit aux obtenteurs et aux pépiniéristes qui testent durant de longues années le comportement de ces nouvelles plantes et plantes rares. Elles témoignent de l’évolution des goûts et des attentes en matière de parfum et de floraison, mais aussi du changement des pratiques jardinières avec le développement des variétés à l’aise en pot ou encore demandant un entretien souvent simplifié.
Aquatic’ Bezançon

  • Nymphea ‘Tetragona’, une variété naine à floraison blanche
  • Lotus ‘Rosa’, aux fleurs semi doubles.

Arom’Antique :

  • Deux nouvelles variétés de menthe : l’une à parfum de pamplemousse, l’autre à parfum de d’ananas ; deux nouvelles variétés de thym et de sarriette.
    À noter : Laurent Bourgeois, toujours passionné par ses aromatiques qu’il élève dans sa pépinière, publie un nouvel ouvrage « Les aromatiques en 10 leçons », publié aux Editions Rustica, qu’il dédicacera sur son stand.

David Austin Roses

  • Les nouveautés 2013 dont Rosa The Lady Gardener

Iris Cayeux

  • Iris : 20 nouveautés « maison ».

Pépinière Damien Devos

  • Cornus kousa ‘Cappuccino’ au jeune feuillage rouge virant brun, floraison blanche, incroyables couleurs d’automne.
  • Magnolia ‘Genie’ à la floraison pourpre sombre, parfois remontante.
  • Magnolia x wieseneri, splendide croisement entre M. sieboldii et M. obovata aux fleurs parfumées blanc pur et au cœur carmin.
  • Magnolia ‘Sweet Valentine’ à la floraison rouge bourgogne au cœur plus clair.
  • x Sinocalycalycanthus raulstonii ‘Hartlage Wine’ arbuste encore très rare qui avait été remarqué par Roy Lancaster à Chelsea en 2010 pour son feuillage vert brillant, ses fleurs demi doubles délicatement parfumées de mai à septembre et sa feuillaison jaune beurre en automne.

EARL Fleurs de Gascogne

  • Plus de 40 créations et nouvelles sélections de Pelargonium.

Les Hortensias du Haut-Bois

  • Hydrangea macrophylla ‘Violetta’.

Un Jardin au Mont-Banc

  • Prunus matsumae ‘Fuki’, un cerisier du Japon aux grandes fleurs blanches et au feuillage couleur chocolat au printemps.
  • Crataegus monogyna ‘Chalice’ (10 m) une épine blanche à deux floraisons blanches annuelles : janvier et mai.
  • Malacothamnus densiflorus, un arbuste californien à floraison abondante.
  • Arctostaphylos glauca, A. parryana et A. obispoensis, trois arbustes californiens.
  • Anemonopsis macrophylla ‘Neige Eternelle’, une variété à fleurs doubles rapportée du Japon et baptisée à la pépinière.

Jardins et Pays Sages

  • Campanula ‘Persian Chocolate’.

Lannes

  • Mandevilla : trois nouveautés 2013 de la collection Diamantina
    Tourmaline ‘Rose’ à grandes fleurs rose clair
    Tourmaline ‘Pink’ à grandes fleurs rose foncé, toutes deux à port érigé, entre 30 et 50 cm, parfaites pour terrasse ou patio.
    Agate ‘Scarlet’ à grandes fleurs rouge écarlate, à port grimpant, 60 cm sur tuteur.

Nationale Collectie Passiflora

  • Passiflora edulis ‘Catherine Deneuve’ parmi de nouvelles introductions

Pépinières Philippe Leclerq

  • Wisteria floribunda ‘Texas Purple’, malgré son nom, il s’agit bien d’une variété issue de la glycine japonaise !

Pépinières des Vieilles Forges :

  • Callistemon brachyandrus (1,80 m), floraison rouge et jaune pâle en janvier, rusticité – 7°C, un arbuste rare d’origine australienne se prêtant au xeriscaping, appartenant à la famille des Myrtacées dont la pépinière présentera une collection de différentes espèces.

Plantes tropicales Mallet-Daubas

  • Bignonia capreolata ‘Atrosanguinea’, une grimpante résistant à -20°C, aux fleurs jaune pourpré et au parfum de cacao.

Jean Rey (Sarl Production)

  • Blue ‘Scrarey09’: obtention maison, cette nouvelle agapanthe allie un port compact (30 à 50 cm) et des inflorescences de belle taille, portées par des tiges courtes de fort calibre. Nombreuses fleurs, bleu prononcé, en juin et juillet, feuillage large et persistant. Sol riche, bien drainé, supporte la sécheresse et le calcaire, plein soleil à mi-ombre légère, résistance jusqu’à – 5 °C (à protéger), pleine terre ou pot.
  • Agapanthus x Pitchoun
  • Dipladenia (Mandevilla) sanderii LUTEVA® Red ‘Corentin’ : port très compacte, érigé, peu volubile, du printemps aux gelées, floraison ininterrompue rouge vif sur un feuillage large, vert foncé. Pour potées, jardinières ou pleine terre, gélive, plantation en sol riche et léger, exposition lumineuse.
  • Centaurea ragusina : vivace originaire de Croatie à feuilles persistantes, laineuses, largement lobées, blanc argenté tres lumineux. Floraison jaune vif de juin à août, 50 cm de hauteur. Soleil, sol ordinaire même pauvre, bien drainé. Supporte le calcaire, les embruns et résiste a la secheresse. Rusticité jusqu’à – 12 °C. En rocaille, massif de vivaces, bordure, poterie, jardin en bord de mer.

Sous un Arbre Perché

  • Arisaema urashima (60 cm), floraison en mai juin, culture facile dans un sol bien drainé, à mi-ombre, à l’abri des vents, rusticité jusqu’à – 15 °C.
  • Polygonatum odoratum ‘Akajiku’, floraison blanc rosé, tiges rouges.

Terra Vivace

  • Salvia x jamensis ‘Violette de Loire’ (60 cm), floraison parfumée et inédite violet velouté, du début du printemps à l’automne, feuillage caduc, vert tendre, soleil, suppression des tiges défleuries pour une seconde floraison, rabattre la plante à la fin de l’automne.
  • Gaura lindheimeri ‘Pink Panache’ (60 cm), feuillage panaché, persistant, et floraison rose de mai à octobre, port ramifié, en pleine terre ou en pot, peu d’entretien. Pour favoriser une seconde floraison, rabattre la touffe avant le redémarrage de la végétation, exposition au soleil.
  • Agapanthus umbellatus ‘Baraga’ (80 cm), une exclusivité du site internet Terra Vivace. Floraison bleu intense sur un feuillage persistant vert tendre margé de beige, parfaite en pleine terre ou en pot, exposition au sud, craint le froid et le gel.

Tropique Production

  • Hedychium, nouvelles variétés inédites sur le marché.

Pépinière Vert’Tige avec un florilège d’espèces chinoises et taïwanaises très rares

  • Epimedium zushanense, une espèce chinoise super rustique, encore rare car décrite récemment, à la floraison abondante, violette et rose.
  • Pilea matsudai, une nouvelle venue originaire de Taïwan.
  • Campylandra jinshanensis, quand la Chine réserve encore des découvertes botaniques.
  • Bohemia platinifolia.
  • Ophiopogon umbraticola.

Plan des Journées des Plantes de Courson, printemps 2013

Informations pratiques
Parc du Domaine de Courson, 91680 Courson-Monteloup. Essonne, Ile-de-France.
Tél. : 01 64 58 90 12
E-mail : domaine-de-courson@orange.fr
Site internet : www.domaine-de-courson.fr

Matinée professionnelle : vendredi 17 mai de 10h à 12h
Ouverture au public :

  • vendredi 17 mai de 12h à 19h
  • samedi 18 et dimanche 19 mai de 10h à 19h

Tarifs incluant la visite du parc, l’accès aux parkings, les services de la consigne et le transport des plantes et, pour ceux qui viennent en RER, la navette depuis la gare.

  • 17 €
  • 12€ (groupes, étudiants, membres des associations horticoles)
  • gratuit (enfants de moins de 12 ans accompagnant leurs parents)
  • Catalogue 2013 disponible sur place : 10 € (14 € par correspondance).
By |2013-05-13T21:57:58+00:00mai 14th, 2013|événement, Île-de-France|14 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

14 Comments

  1. Le pavot coccinelle » Paris côté jardin 19 mai 2013 at 3 h 30 min

    […] je n’en ai vu que quelques pieds sur le stand de Plant Heritage qui expose en ce moment aux Journées des Plantes de Courson (91). Mais il se sème facilement, les semis étant possible jusqu’en […]

  2. […] Il est installé sur le stand de la pépinière Barnhaven Primroses qui expose en ce moment aux Journées des Plantes de Courson (Essonne). […]

  3. […] voir en ce moment près du parking des Journées des Plantes de Courson (Essonne). […]

  4. […] rapporté cette petite potée fleurie des Journées des Plantes de Courson (91), mais en parcourant quelques jardineries et fleuristes, le quai de la Mégisserie et le […]

  5. […] arborent une couleur rouge intense et lumineuse. Quand je l’ai découverte hier lors des Journées des Plantes de Courson (91), je ne pouvais que craquer encore une […]

  6. […] Journées des Plantes de Courson qui ont commencé hier vendredi se prolongent tout le week-end (samedi et dimanche). […]

  7. […] de rater le stand de la pépinière du Domaine des Rochettes qui expose ce week-end lors des Journées des Plantes de Courson (91) tant la floraison incroyablement lumineuse et spectaculaire des sujets exceptionnels […]

  8. […] blanc (Syringa vulgaris) dans une très belle poterie créée par Colette Robin et exposé lors des Journées des Plantes de Courson (Essonne) qui se déroulent ce week-end. Le printemps dans toute sa splendeur […]

  9. JB 15 mai 2013 at 10 h 51 min

    Juste pour préciser que l’organisation communique sur le fait que les circulations du parking ont été stabilisées avec plus de 600 tonnes de grave calcaire pour éviter l’enlisement des années passées, ce qui est une bonne chose compte tenu des prévisions météo du weekend.
    http://www.domaine-de-courson.fr/actualites/courson-modernise-ses-parkings

  10. Alain of Paris 14 mai 2013 at 14 h 07 min

    Oui Sylvaine, j’y serai toute la journée du vendredi. Je participe au jury de la presse et mon magazine a un stand avec une remise des prix à 14h, tu y es la bienvenue d’ailleurs ainsi que tous les autres blogueurs ! À vendredi, avec bottes et parapluies et de grands sacs pour toutes les folies achetées…

  11. Sylvaine 14 mai 2013 at 11 h 46 min

    Un superbe atrticle, j’ai déjà repéré le sceau de salomon à tige rouge d’un arbre perché !
    J’y serai samedi avec Sophie, Malo, Béné, Claire, une bonne journée en perpective.
    Seras-tu là aussi ?

  12. mamiefanfan 14 mai 2013 at 11 h 38 min

    de quoi faire des folies, j’y vais vendredi à l’ouverture!!!

  13. jpp 14 mai 2013 at 11 h 27 min

    Encore des invasives en perspective ….et je m’en réjouis !

  14. Elena 14 mai 2013 at 7 h 29 min

    good.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui