Fête des Plantes Vivaces du Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne) les 30, 31 mars et 1er avril 2012

Fête des Plantes Vivaces 2012

Avec les premiers beaux jours, voici revenue l’envie de planter pour tous les jardiniers ! Les 30, 31 mars et 1er avril 2012, la Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean de Beauregard (91) donnera le LA des manifestations horticoles de la saison. Riche en surprises et en nouveautés, rassemblant plus de 200 exposants, ce grand rendez-vous printanier permettra à chacun d’orchestrer et de composer le jardin de ses rêves.

Les pépiniéristes venus de l’Europe entière présenteront toute la gamme végétale : collections, plantes rares, valeurs sûres et dernières obtentions. Avec comme point d’orgue les plantes TGV pour jardin express, cette édition ravira particulièrement tous ceux qui veulent profiter rapidement de leur jardin, de leur balcon ou de leur terrasse.

Afin d’encourager les pépiniéristes dans leurs créations et dans leurs recherches de plantes rares ou méconnues, afin d’aider à la promotion et à la diffusion de celles-ci, prix et trophées récompenseront les végétaux les plus méritants. La cérémonie de remise des Prix et Trophées est prévue le vendredi 30 mars 2012 à 14h.

Les conférences et les signatures seront l’occasion de rencontrer quelques uns des meilleurs auteurs et spécialistes de jardinage d’aujourd’hui. L’exposition « Voyage au cœur du vivant » invitera à apprécier l’étonnante beauté des cellules végétales. Avec le jardin sensationnel, vous découvrirez que bien-être et harmonie sont au rendez-vous lorsque géométrie sacrée rime avec paysagisme.

Enfin, ces trois journées coïncidant avec les Journées Européennes des Métiers d’Art, un parcours à thème sur l’art de vivre au jardin mettra en lumière le talent des artisans d’art présents. Une interprétation magistrale du jardin, au diapason de dame nature !

Domaine de Saint-Jean de Beauregard
Rue du Château
91940 Saint-Jean de Beauregard.
Tél. : 01 60 12 00 01.
Email : info@domsaintjeanbeauregard.com
www.domsaintjeanbeauregard.com

Dates et horaires :
Vendredi 30, samedi 31 mars et dimanche 1er avril 2012 de 10h à 18h.

Tarifs :
Comprenant le droit d’entrée, les conférences et les animations, la visite du jardin, la consigne et le transport des plantes jusqu’à la sortie, le parking ou la navette depuis la gare d’Orsay.
Tarif normal : 12€
Tarif réduit : 9€, enfants de 10 à 18 ans, membres de Sociétés et d’Écoles d’Horticulture, familles nombreuses, groupes à partir de 15 personnes.
Gratuit jusqu’à 10 ans.
Restauration possible sur place.

Collections, raretés et nouveautés
Découvrez dès à présent quelques-unes des merveilles qui seront présentées lors de cette édition printanière qui accueillera de nombreux nouveaux pépiniéristes. De quoi ravir passionnés et collectionneurs.

  • Hommage à la fleur du même nom, la pépinière campanule en cultive plus de 100 variétés différentes. Vous apprécierez particulièrement la nouvelle campanule x ‘Viking’ pour sa vigueur, son port bien compact et la générosité de sa floraison entre juin et septembre et la rare campanule Trachelium alba ‘Plena’ pour ses fleurs doubles blanches et sa capacité à aimer le soleil comme la mi-ombre.
  • Parmi la vaste gamme de vivaces botaniques rustiques de la pépinière des Korrigans, les astilbes seront mises à l’honneur avec une collection de 20 variétés. Avec leurs fleurs en plumeaux rouges, roses et blanc, des hauteurs allant de 40 cm à 1 m et des périodes de floraison comprises entre avril et juillet, chacun pourra trouver le sujet idéal pour composer son massif d’ombre et de mi-ombre. On se laissera également séduire par l’Aster diplostephioides, une espèce peu commune, très différente des asters d’automne, remarquable pour la délicatesse de sa floraison estivale.
  • De nombreuses merveilles seront proposées par la jeune pépinière Vert’Tige, spécialisée dans les plantes rares et peu courantes, parfois encore inconnues en culture. Extraits de collection : Anemonopsis macrophylla, une vivace gracieuse et élégante originaire du Japon, au feuillage découpé, dont la délicate floraison blanc rosé enchantera en juin juillet les coins frais et ombragés. Edgeworthia chrysantha, un petit arbuste caduc venu de Chine, au beau feuillage et à la floraison jaune très parfumée en fin d’hiver, qui se plait à mi-ombre et se plante proche des lieux de passage pour profiter pleinement de son parfum et de ses fleurs.
  • Yannick Fournet de Fleurs de Gascogne est un amoureux inconditionnel des pélargoniums dont il possède aujourd’hui plus de 1300 taxons, la plus grande collection française à ce jour et une des plus importantes d’Europe. Ses deux nouveautés coup de cœur : Pelargonium x hortorum ‘Scottow Star’, un superbe cultivar « à fleurs de phlox », remarquable par la beauté de son feuillage doré à reflet bronze et par le coloris rare de ses fleurs blanches ourlées de rose et au centre saumon ; et Pelargonium ‘Scarlet Pet’, un cultivar ancien à redécouvrir pour son feuillage aromatique et sa floraison exceptionnellement longue et généreuse.
  • Spécialistes des plantes australes, les pépinières des Vieilles Forges cultivent plus de 30 variétés de callistemons en pleine terre, dans leur arboretum de Bretagne. Sélectionnés parmi les plus rustiques, vous pourrez choisir entre Callistemon citrinus acuminatus aux fleurs rose foncé, Callistemon rigidus aux fleurs rouges et Callistemon violaceus aux fleurs violet foncé et au port retombant.
  • Découvrez l’incroyable diversité des graminées ornementales avec le Jardin d’Herbes qui en propose plus de 250 variétés ! Mention spéciale pour Calamagrostis brachyrichia, originaire de Sibérie, encore trop peu utilisé et pourtant solide et spectaculaire avec sa floraison de 1m 50 en épis beiges teintés de rose ; et Pennisetum macrourum, au feuillage persistant et à la croissance ultra-rapide (1,50 m dès la première année).
  • Avec sa collection de 120 variétés de figues venues de Méditerranée, du Moyen-Orient, d’Inde mais également d’Amérique du Nord, Thierry Desmarquest de la nouvelle pépinière Le nombril de Vénus nous convie à un véritable tour du monde. Rustique, décoratif par son port et ses feuilles aux allures tropicales, offrant très vite une récolte de fruits savoureux et énergétiques, peu exigeant quant au sol et nécessitant très peu de soins, le figuier cumule les qualités. Décrit dès 1755, particulièrement rustique et très productif, ‘Brunswick’ fera merveille au nord de la Loire. ‘Dalmatie’, au petit développement et au feuillage très décoratif, produit des fruits vert jaune pâle et se plaira en pot ou dans les petits jardins. Avec ‘Salviotte’, vous obtiendrez des fruits jaune paille, à chair orange, que l’on peut conserver par séchage.
  • Les conifères d’exception sont la règle à la Pépinière des Laurains, riche de plus de 650 taxons : miniatures, nains, croissance lente et grand développement. Avec ses conifères bijoux, Pascale Gombaut signe une collection unique : des variétés à faible développement, le plus souvent greffés sur tiges pour valoriser l’esthétisme de leur forme et jouer ainsi sur leur graphisme, véritables parures sophistiquées ou silhouettes épurées, parfaitement adaptées à la culture en pots. Abies koreana ‘Blauer Eskimo’ a une forme globulaire miniature de couleur bleue très serrée. Il croît de 1 cm par an pour atteindre 30 cm à l’âge adulte. Exposition mi-ombre. Pinus parviflora ‘Beran’ a une couleur bleutée avec des petites aiguilles et une croissance lente. Greffé sur tige, à planter en sols secs. Rocaille, terrasse et bac. Aime le soleil et peu d’eau.

 

Commentaires (13)

  1. Pingback: En quelques semaines, une grosse potée de Tinantia pringlei « Paris côté jardin

  2. Pingback: Nandina domestica ‘Orhime’ « Paris côté jardin

  3. Pingback: Clématite ‘Kaen’, top délire ! « Paris côté jardin

  4. Pingback: Clématite Michiko, une myriade de fleurettes « Paris côté jardin

  5. Pingback: Geum ‘Bell Bank’, un amour de benoîte « Paris côté jardin

  6. Pingback: Anémone pulsatille « Paris côté jardin

  7. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Alors, j’ai remis le prix pour une belle clématite… Présentée par Arnaud Travers.
    Superbe journée en effet, bronzage garanti !

  8. bellaciao

    ça y est, c’est fait, j’en reviens ! une file d’attente comem jamais vu pour entrer à 10.30 sous un temps magnifique, le parc et le potager en fleurs , et des exposants de grande qualité ! Barnhaven primroses, par ex, avait sorti ses petites et grandes merveilles et les auricules se pavanaient sur un « grand escalier » noir.
    et j’ai eu le plaisir de voir Alain remettre un des Mérites, mais je ne me souviens plus à qui …. j’ai hoooonte !
    Nanou, oui, c’est un voeux qu’on appelle pieux, je crois ……

  9. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Certainement Patrick !

  10. Marguerite Oursenoir

    Bonjour Alain (et bonjour à l’ autre)
    Calamagrostis brachyrichia (chez Didier du Jardin d’ Herbes) ? plutôt Calamagrostis brachytricha, l’ herbe aux diamants!

  11. nanou

    que demander de plus ? demande Bellaciao : un prix d’entrée plus raisonnable !

  12. mamiefanfan

    je n’y vais pas, j’y cours !!!! surtout que ce n’est pas loin de chez moi, je suis gâtée, j’habite entre St Jean et Courson !!!!!

  13. bellaciao

    eh bien …si ça ne donne pas envie de se ruiner et d’acheter de quoi planter de l’aube au crépuscule pendant des semaines …. je renonce à jardiner ! parmi les fêtes des plantes les plus anciennes, St jean est mon chouchou, pour y avoir travaillé avec une amie pépiniériste, puis l’avoir visitée presque tous les ans , simplicité, bonne humeur et qualité des exposants , que demander de plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer1
Partagez1