Le jardin partagé La goutte verte déménage…

Le samedi 19 novembre 2011 de 10h à 18h, tous les bénévoles sont invités à venir préparer le déménagement du jardin partagé La goutte verte (Paris 18e) et à participer à la fête d’au revoir.

  • De 10h à 15h : Rempotage et autres préparatifs du déménagement par les bénévoles (pique-nique offert),
  • De 15h à 16h : Sortie du livre des Xérographes « Jardiniers du bitume« – des liens fleurissent dans les jardins partagés,
  • De 16h à 17h30 : Concert et apéro, Valbon et ABDM.

La Goutte Verte
17, rue Richomme
75018 Paris.
Métro : ligne 4, station Château Rouge.

Commentaires (3)

  1. jpp

    Ce fut très sympa. Pas mal de jardiniers d’autres jardins en visite.La Goutte verte déménage pour la troisième fois …et ça n’est pas fini, il y aura une quatrième…
    Tout à fait d’accord, Alain, il faut appeler substrat ou support de culture, en aucun cas terre ou terreau, ce qu’on nous vend :c’est de la sciure avec juste ce qu’il faut de chimie pour que ça nourrisse les plantes quelques mois. Après, c’est bon à jeter.
    Au jardin , je vois souvent des gens qui me demandent pourquoi leurs plantes en pot périclitent.Je suis persuadé qu’il s’agit souvent d’un problème de « substrat ».

  2. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Programme dense en effet, c’est bien, l’automne n’arrête pas les jardiniers 🙂
    Le sol, sujet difficile et ô combien intéressant. En pot, il y a beaucoup à dire tant les substrats proposés sont souvent décevants. À creuser !

  3. jpp

    J’y serai mais après la Conférence Main verte à Bercy (association Jardin et santé). A peu près au même moment seront inaugurés deux jardins partagés l’un dans le 11ème, l’autre dans le 12èème. On chôme pas , hein !

    PS Ce matin, j’étais à la conférence du GIS Sol (groupement d’intérêt scientifique) pour l’achèvement du premier inventaire des sols français qui a pris dix ans(échantillons conservés à l’INRA d’Orléans). Deux remarques :
    1/ l’INRA étant l’élément moteur de ce GIS, peu de données sur les sols urbains sont recueillies et c’est dommage comme ils le reconnaissent eux-mêmes et comme l’a souligné le représentant de l’association Plantes et cités (dédiée aux aménageurs d’espaces verts)
    2/ Ca serait bien que nous on parle de la qualité du sol dans nos jardins…et dans nos blogs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez2
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez