Alysses et soucis, duo d’automne

Soucis et alysses odorants en automne, rue d'Aubervilliers (Paris 18e)

Quand l’automne est clément, les fleurs d’été jouent les prolongations ou se remettent à fleurir donnant un petit air estival aux jardins qui entrent pourtant en repos. Infatigables, les soucis et les alysses odorants offrent un duo automnal qui allie charme et simplicité.

Soucis et alysses odorants en automne, rue d'Aubervilliers (Paris 18e)

Soucis et alysses odorants en automne, rue d'Aubervilliers (Paris 18e)

Adorables !

Commentaires (4)

  1. Pingback: Jolis soucis fleuris en plein hiver « Paris côté jardin

  2. jpp

    Les lumières d’automne (à moins que ce soit une manière de fleurir différente) donnent des couleurs insoupçonnées à des fleurs qu’on a l’habitude de voir en d’autre saisons. Par exemple , nos nicandras à StS ont je ne sais quelle nuance de douceur dans le bleu.Les cléomes , ici, n’ont pas fleuri mais peut-être qu’elles vont fleurir à Noël!

  3. Mireille

    Les alysses sont des petites fleurs sans problème ,j’en ai chaque année ,en plus elles sont parfumées.

  4. bellaciao

    ah les jolis soucis à avoir chez soi ! petits soleils d’or …. ches moi, oh étonnement, ce sont les cléomes qui restent épanouis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1