Archive journalières: 30 octobre 2011

Couleurs d’automne dans le parc du Millénaire

L'automne dans le parc du Millénaire, Paris 19e (75)

Le nouveau centre commercial construit aux limites de Paris et d’Aubervilliers, près du canal de Saint-Denis, est entouré d’espaces verts ouverts à la promenade. On les découvre quand on arrive par bateau, un des moyens d’accès que j’utilise tant que les travaux du tramway T3 ne seront pas achevés.

L'automne dans le parc du Millénaire, Paris 19e (75)

La balade dans la navette est courte, une dizaine de minutes entre l’entrée du centre commercial Le Millénaire et l’avenue Corentin Cariou dans le 19ème arrondissement de Paris près du parc de la Villette. Mais admettez que faire ses courses en bateau dans Paris ou presque, c’est pour le moins original. Et très agréable d’autant plus que c’est gratuit !
(suite…)

Corète et rabdosia, mariage improbable !

Corète du Japon et Rabdosia longituba sur mon balcon en automne

Les longues hampes florales de mon pied de Rabdosia longituba se sont immiscées dans les rameaux de ma corète du Japon qui a le bon goût de donner encore quelques pompons dorés.

Corète du Japon et Rabdosia longituba sur mon balcon en automne

Le hasard fait bien les choses…

Duo de ciel et d’or sur mon balcon

Aster et feuillages dorés des sceaux-de-Salomon et de l'Hibiscus coccineus 'Alba' sur mon balcon

Les couleurs d’automne se sont affirmées depuis quelques jours, les jardins et les paysages virant à l’or ou à l’ocre, quand ce n’est pas au feu ou au pourpre. Mais les températures relativement douces pour la saison favorisent des floraisons tardives. Sur mon balcon, un aster bleu se mêle à l’or des sceaux-de-Salomon et de l’hibiscus rustique (Hibiscus coccineus ‘Alba’).

Un mariage réussi qui ne va guère durer car les feuilles de l’hibiscus tombent vite quand elles se teintent de jaune d’or. La photo prolongera le plaisir…

Bleu bruyère

Bruyère teintée en bleu dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

La bruyère bleu myosotis est apparue dans les rayons des jardineries et des fleuristes depuis quelques années déjà, souvent proposée à côté d’autres bruyères teintées en orange soutenu, jaune vif, violet, vert fluo… Toutes ces couleurs n’existent bien sûr pas à l’état naturel dans le monde des bruyères qui ne manque pourtant pas de diversité. Mais qui n’a peut-être pas assez d’excentricité visiblement.

Bruyère teintée en bleu dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Quand cette floraison surprenante sera passée, la plante continuera à pousser comme n’importe quelle autre bruyère d’automne (Calluna vulgaris). Mais le jour où elle refleurira, ce sera en blanc ou en rose, pas en bleu…

Est-ce que vous « schtroumpfez » cette bruyère ? Moi pas du tout…