Les Mérites des 54èmes Journées des plantes de Courson

Petit tour d’horizon du côté des Mérites décernés lors des 54èmes Journées des Plantes de Courson (91) le 13 mai dernier, pour lesquels les jurys ont connu l’embarras du choix devant la qualité et la profusion des plantes présentées.

Les Mérites Printemps 2011 mettent l’accent sur la couleur en particulier dans le domaine des nouveautés. Une palette où la recherche du calme se traduit par des roses subtils et même du bleu pastel mais où s’exprime aussi une forme d’exubérance à travers des vrais rouges, des contrastes inattendus ou encore des couleurs de soleil. Les arbustes fleuris ont vraiment participé de la fête au cours de ces journées, attirant tous les regards à force de floraisons. Les Mérites 2011 ont également souligné l’intérêt retrouvé pour les espèces botaniques, peut-être pour leur comportement connu et avéré en ces temps d’aléas climatiques. Et puis, les redécouvertes réservent toujours leur lot de surprises et de petites histoires qui accompagnent la grande histoire des plantes du jardin !

Les nouveautés affichent leurs couleurs !

 

Rosier Jardin de Granville® ‘Evenrat’, obtention signée André Eve, mai 2011, photo Alain Delavie

Rosier Jardin de Granville® ‘Evenrat’, obtention signée André Eve, mai 2011, photo Alain Delavie

Le rosier Jardin de Granville (Jardin créé par Christian Dior) ® ‘Evenrat’, coup de cœur du Jury, une obtention signée André Eve, offre toutes les qualités recherchées par les amateurs : particulièrement florifère, rustique, résistant aux maux habituels des rosiers, doté d’un parfum subtil et d’une coloration hésitant entre la nacre et le rose, tout le prédestine au succès.

 

Dianthus ‘Haytor White’, Jardin d’Arclusaz, mai 2011, photo Alain Delavie

Dianthus ‘Haytor White’, Jardin d’Arclusaz, mai 2011, photo Alain Delavie

Dianthus ‘Haytor White’, Jardin d’Arclusaz, mai 2011, photo Alain Delavie

Dianthus ‘Haytor White’, Jardin d’Arclusaz, mai 2011, photo Alain Delavie

Le retour de l’œillet s’est manifesté sur de nombreux stands, parmi lesquels les jurys ont distingué au Jardin d’Arclusaz, un très beau mignardise Dianthus ‘Haytor White’.

Du côté des graminées, le feuillage bleu de Leymus arenaria ‘Blue Dune’ présenté pour la première fois en Europe par les Pépinières Lepage a attiré de nombreux regards, tant la plante vibre d’un bleu pastel presque irréel.

 

Lychnis viscaria ‘Splendens Plena’ chez Meers Vaste Planten, mai 2011, photo Alain Delavie

Lychnis viscaria ‘Splendens Plena’ chez Meers Vaste Planten, mai 2011, photo Alain Delavie

Lychnis viscaria ‘Splendens Plena’ chez Meers Vaste Planten, mai 2011, photo Alain Delavie

Lychnis viscaria ‘Splendens Plena’ chez Meers Vaste Planten, mai 2011, photo Alain Delavie

Tout jardinier connaît les coquelourdes, mais quelle surprise de découvrir la floraison double et d’un magenta aussi prononcé que celle de Lychnis viscaria ‘Splendens Plena’ chez Meers Vaste Planten !
Pour son côté naturel et son intérêt ornemental longue durée, le sceau-de-Salomon, Polygonatum verticillatum ‘Rubrum’ a été retenu pour son généreux développement et ses clochettes lavées de rose.

 

Aeonium ‘Zwartkop’, Pépinière de l'Île, mai 2011, photo Alain Delavie

Aeonium ‘Zwartkop’, Pépinière de l'Île, mai 2011, photo Alain Delavie

Super résistante à la sécheresse, la succulente arbustive Aeonium ‘Zwartkop’ offre une coloration plus que surprenante, le feuillage en rosettes alliant le noir et le rouille sur lesquels le jaune de l’inflorescence tranche franchement.
Effet de surprise garanti aussi devant Hippeastrum yungacence ‘Kiara’ des Ets Pierre Turc, une bolivienne des montagnes dont la fleur marginée d’orange laisse apparaître un cœur vert.
Parmi les « exotiques » des Ets Railhet, Leucospermum ‘Mardi Gras Ribbons’ originaire d’Afrique du Sud, à la longue et généreuse floraison jaune orangé, se prête à la plantation en pleine terre au bord de la mer ou sur une terrasse.
Toujours dans l’exotisme, l’orchidée araignée présentée par Vacherot et Lecoufle, Brassia Eternal Wind ‘Summer Dream’ offre une floraison verte à points bordeaux, légèrement poivrée.

 

Brassica oleracea ‘Crème Chantilly’® ‘Joseph Coterel’, Hortiflor-Bureau, mai 2011, photo Alain Delavie

Brassica oleracea ‘Crème Chantilly’® ‘Joseph Coterel’, Hortiflor-Bureau, mai 2011, photo Alain Delavie

Enfin, difficile d’oublier ce chou pas comme les autres, Brassica oleracea ‘Crème Chantilly’® ‘Joseph Coterel’ qui trônait chez Hortiflor-Bureau tant les médias et le public se sont emballés devant ce chou pas comme les autres avec son feuillage littéralement éclaboussé de crème Chantilly, sa stature ornementale (1m50 !) et ses petites fleurs blanches !

Percée printanière pour les arbres et arbustes et aussi les conifères
Tel Chamaecyparis lawsoniana ‘Imbricata Pendula’, un « Baroque » choisi par la Pépinière des Laurains pour illustrer le thème de l’exubérance en raison de son feuillage filiforme pleureur, très aéré.

 

Rhododendron yakushimanum ‘Milano’, Le Portail Enchanté, mai 2011, photo Alain Delavie

Rhododendron yakushimanum ‘Milano’, Le Portail Enchanté, mai 2011, photo Alain Delavie

Rhododendron yakushimanum ‘Milano’, Le Portail Enchanté, mai 2011, photo Alain Delavie

Rhododendron yakushimanum ‘Milano’, Le Portail Enchanté, mai 2011, photo Alain Delavie

Rhododendron yakushimanum ‘Milano’, Le Portail Enchanté, mai 2011, photo Alain Delavie

Rhododendron yakushimanum ‘Milano’, Le Portail Enchanté, mai 2011, photo Alain Delavie

Les rhododendrons qui explosaient en floraisons éclatantes de lumière étaient particulièrement bien représentés. Les jurys ont distingué au Portail Enchanté, R. yakushimanum ‘Milano’, un persistant dont les boutons rose vif s’ouvrent sur une fleur lavée de blanc et dont la greffe parfaitement réussie, lui permet d’être cultivé « en tige ».
La couleur était aussi au rendez-vous chez les arbustes. Ainsi chez Damien Devos, le grand arbuste caduc, x Sinocalycalycanthus ‘Venus’, devait retenir les suffrages des jurys pour sa floraison blanche double au cœur rouge se détachant sur un feuillage lumineux.
La pépinière de la Thyle a créé la sensation avec Hydrangea heteromalla ‘Gidie’, capable de résister à la sécheresse et au soleil, une qualité qui le distingue des autres hydrangeas.

Les redécouvertes tournent le dos à la nostalgie !

Ranunculus aconitifolius ‘Flore Pleno’, Le Jardin du Morvan, mai 2011, photo Alain Delavie

Ranunculus aconitifolius ‘Flore Pleno’, Le Jardin du Morvan, mai 2011, photo Alain Delavie

Ranunculus aconitifolius ‘Flore Pleno’, Le Jardin du Morvan, mai 2011, photo Alain Delavie

Ranunculus aconitifolius ‘Flore Pleno’, Le Jardin du Morvan, mai 2011, photo Alain Delavie

C’est le cas de la petite merveille présentée par le Jardin du Morvan. Surnommée par les anglais, « la petite fiancée française », cette renoncule sauvage à fleurs doubles (Ranunculus aconitifolius ‘Flore Pleno’) a été trouvée au 16ème siècle par les Cévenols. Plus personne n’en cultivait en France ; seuls les Anglais en avaient conservées parce que les protestants cévenols exilés par Louis XIV les avaient emportées à Londres. Cette plante est un must des jardins anglais et elle est prête à revenir en France !

 

Canna ‘Cléopatre’, Pépinière Fleurs du sud, mai 2011, photo Alain Delavie

Canna ‘Cléopatre’, Pépinière Fleurs du sud, mai 2011, photo Alain Delavie

Canna ‘Cléopatre’, Pépinière Fleurs du sud, mai 2011, photo Alain Delavie

Canna ‘Cléopatre’, Pépinière Fleurs du sud, mai 2011, photo Alain Delavie

La Pépinière Fleurs du Sud a sélectionné une « chimère », Canna ‘Cléopatre’, une mutation instable, dont les feuilles sont aléatoirement rouges ou vertes et à la floraison passant du jaune ou rouge en été.

Regain d’intérêt pour les espèces botaniques.

Pterostyrax hispida, Pépinières Le Meur, mai 2011, photo Alain Delavie

Pterostyrax hispida, Pépinières Le Meur, mai 2011, photo Alain Delavie

Pterostyrax hispida, Pépinières Le Meur, mai 2011, photo Alain Delavie

Pterostyrax hispida, Pépinières Le Meur, mai 2011, photo Alain Delavie

Pterostyrax hispida, Pépinières Le Meur, mai 2011, photo Alain Delavie

Pterostyrax hispida, Pépinières Le Meur, mai 2011, photo Alain Delavie

Parmi les plantes rares à découvrir, les Pépinières Le Meur ont présenté Pterostyrax hispida, un petit arbre idéal tant pour son feuillage lumineux, sa floraison supra légère en panicules blanches et parfumées, facile de culture, parfaitement rustique ; toutes ces qualités devraient lui garantir son entrée dans les jardins.
La Pépinière Le Try proposait Gaylussacia ursina, une représentante de la famille des Ericacées originaire des landes acides entre la Caroline du Nord et la Géorgie, dont la floraison blanche est suivie d’une fructification en baies noires.
Parmi les raretés destinées aux collectionneurs, Plantworld proposait Iris iberica ssp. elegantissima ‘Horassan’ pour serre alpine.

 

Cypripedium reginae, Plantworld, mai 2011, photo Alain Delavie

Cypripedium reginae, Plantworld, mai 2011, photo Alain Delavie

Toujours chez Plantworld, une orchidée supra rustique, Cypripedium reginae, issue de graines, était accompagnée d’une fiche signalétique complète quant à sa rusticité, au sol adéquat et à l’exposition pour une plantation en pleine terre.

 

Pteridophyllum racemosum, pépinière Sous un arbre perché, mai 2011, photo Alain Delavie

Pteridophyllum racemosum, pépinière Sous un arbre perché, mai 2011, photo Alain Delavie

Pour sa première participation aux Journées des Plantes de Courson, la pépinière Sous un arbre perché s’est distinguée avec Pteridophyllum racemosum, une vraie curiosité botanique originaire des régions montagneuses du nord du Japon où il pousse dans les sous-bois. Il s’agit d’un « faux ami » qui ressemble à s’y méprendre à une fougère sauf qu’il est doté de fleurs en clochettes. Il appartiendrait à la famille des Papaveracées… Mais les débats sont ouverts !

Commentaire (1)

  1. laurent

    Superbe, cette nouvelle rose. L’aeonium, je suis surpris, c’est une si vieille variété. La renoncule était effectivement injustement oubliée. Et enfin, le Pteridophyllum, j’adore: je l’avais vu sur le site de Shikoku Garden, je pense, et j’espère bien le trouver un jour.

    Il faudra que tu distilles les photos des autres plantes citées!! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez