Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Cet arbuste australien offre une floraison rouge surprenante, à nulle autre pareille. Résolument exotique, cette espèce est suffisamment rustique pour pousser dans Paris intra-muros. Des exemplaires superbes se laissent admirer sur la Promenade verte notamment.

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Un petit arbuste qui ne dépasse pas 2 à 3 de hauteur, avec un feuillage persistant. Cette plante est réservée aux emplacements les plus ensoleillés et protégés, dans un sol peu ou pas calcaire, car cette espèce est sensible à la chlorose.

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Les branches portent des feuilles très fines, qui ressemblent à celles du romarin, mais plus grandes, ou à des aiguilles de pin. Les rameaux ont l’aspect de goupillons et le buisson a un aspect léger et plumeux. Le feuillage scintille quand il est baigné par le soleil.

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

La floraison si particulière en grappe rouge apparaît en fin d’hiver et au début du printemps, de février à juin.

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Des fleurs araignées d’un rouge corail qui tranche avec le vert argenté du feuillage.

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia)

Grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia), Promenade plantée, Paris (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Une jolie plante du Sud, une surprenante exotique de la famille des Protéacées bien acclimatée au climat parisien. Enfin tant qu’il ne gèle pas trop en dessous de -12 °C…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer7
Partagez