Floraison de ma clématite ‘Petit Faucon’

Ma petite clématite rampante ‘Petit Faucon’ est déjà en pleine floraison, moins d’un an après son acquisition. Cette variété a petit développement offre une floraison bleu violet intense.

Clematis 'Petit Faucon'

Clématite 'Petit Faucon' en pleine floraison sur mon balcon, 1er mai 2011, photo Alain Delavie

Prise sous cet angle, cela fait très clématite des toits, mais l’avantage de cette variété c’est sa petite taille, qui permet de la cultiver dans un pot, une jardinière ou une suspension, même sur un petit balcon.

Heuchera 'Paris' et Clematis 'Petit Faucon'

Suspension demi lune avec heuchère 'Paris' et clématite 'Petit Faucon' sur mon balcon, 1er mai 2011, photo Alain Delavie

Ma ‘Petit Faucon’ est donc haut perchée, en compagnie de l’heuchère ‘Paris’, aussi en pleine floraison.
C’est en fait le premier printemps sur mon balcon pour ces deux plantes vivaces. La clématite a complètement disparu pendant l’hiver, son feuillage s’étant desséché dès les premières gelées. Mais dès que l’hiver s’est adouci, elle est repartie de plus belle. je n’attendais pas une floraison si précoce, c’est une agréable surprise.

Clematis 'Petit Faucon'

Fleur de ma clématite 'Petit Faucon' sur mon balcon, 1er mai 2011, photo Alain Delavie

Le coloris des fleurs est proche d’un violet intense, mais le bouquet de grandes étamines violettes à pointes dorées illuminent la fleur. À côté du feuillage crème de la renouée du Japon, l’accord est parfait.

La floraison est donnée comme étant plutôt estivale. Pas vraiment cette année, floraison on ne peut pas plus printanière. Mais peut-être y a t-il plusieurs vagues de fleurs pendant la belle saison. À suivre…

Si cette clématite vous intéresse, elle est proposée sur le site Internet des Pépinières Travers. Pépinières où j’ai acheté ma plante d’ailleurs lors des dernières portes ouvertes en septembre 2010.

À lire aussi : ma clématite ‘Petit Faucon’.

Commentaires (7)

  1. alain of paris (Auteur de l'article)

    L’age aidant, cette clématite devient un peu plus touffu, mais le nombre des tiges n’est jamais très important. Une petite nature, robuste et jolie.

  2. jpp

    Merci Alain. Intuitivement, je pensais faire comme ça…mais je n’avais pas pensé à enterrer les godets !

  3. Plantine

    Ton « Faucon » est plus coloré que ‘le mien’ qui au-dessus de mon quartier !
    Je la trouve très mignonnette cette Clématite, pas ‘pompeuse’.
    J’en avais fut un temps au jardin et je me suis souvent demandé s’il y avait un moyen (soins) pour que le feuillage soit plus touffu ? … je n’y suis jamais arrivé.

  4. alain of paris (Auteur de l'article)

    Bonjour Vert citron, bienvenue sur Paris côté jardin, merci pour l’ajout dans ta blogroll. Très sympa !

  5. alain of paris (Auteur de l'article)

    Bonjour JPP, si les plants sont encore très petits, il faudrait les repiquer en godets, éventuellement enfoncés dans la terre pour qu’ils ne sèchent pas trop vite. Le repiquage définitif se fera avec des plants de deux ans, suffisamment forts. Bon repiquage !

  6. vert citron

    bonjour, je découvre ton blog via celui de silene…il m’a attiré quand j’ai vu ‘un balcon a paris’…je suis moi meme en region parisienne mais beaucoup moins chanceuse: pas de balcon…mais de simples rebords fenetres…que je ne cesse de remplir mais que j’aimerais voir s’agrandir en surface!!!
    la clematite est une fleur que je n’ai jamais planté…mais que j’admire chez les autres!
    a bientot et si tu le permets, je te rajoute dans ma blogroll!

  7. jpp

    J’ai fait des semis de clématites, il y a presque deux ans (été). Les plans ont passé l’hiver en pépinière en pleine terre mais ils sont encore petits. je les repique malgré tout en place ou j’attends encore ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez