Archive journalières: 7 décembre 2010

Les orangers du Mexique résistent au froid et fleurissent

Les températures négatives et les chutes de neige n’ont pas endommagé les orangers du Mexique parisiens. Ces petits arbustes au feuillage persistant fleurissent ici et la, indifférents à la saison et à la météo…

Arbuste persistant à floraison remontante

Oranger du Mexique (Choisya ternata) fleuri dans le square Louis XVI, Paris 8e (75), décembre 2010, photo Alain Delavie

La fraîcheur empêche le parfum des fleurs de se diffuser et d’embaumer les allées. À quelques semaines à peine de l’hiver, il ne faut quand même pas trop en demander !

Le square Louis XVI (Paris 8e), où j’ai photographié cet oranger du Mexique en pleine floraison, offre essentiellement des floraisons blanches. C’est un hommage rendu à Louis XVI et Marie-Antoinette, qui furent enterrés ici, à l’emplacement de l’actuelle Chapelle Expiatoire. Lilas, orangers du Mexique, viornes « boule de neige », sureaux noirs, lauriers-tin aux fleurs nacrées apparaissant en hiver, seringats et deutzias parfumés composent les parterres d’arbustes.

La pagode de Ching Tsai Loo (Paris 8e)

La pagode de Ching Tsai Loo à Paris fut construite en 1928 par Ching Tsai L0o, un collectionneur qui avait transformé un hôtel particulier datant du XVIIe siècle en maison chinoise. Il y vendait des antiquités chinoises et ses descendants ont poursuivi ce commerce avec la galerie C. T. Loo & Cie.

Art chinois à Paris

Pagode de Ching Tsai Lao, rue de Courcelles Paris 8e (75), décembre 2010, photo Alain Delavie

À une époque ou l’art chinois était très méconnu en France, la pagode de Ching Tsai Loo, contribua à développer le goût des collectionneurs français pour les antiquités chinoises. Ce succès fut considérable dans les années qui suivirent la construction de la pagode, provoquant une mode et un réel engouement pour l’art chinois.

Art chinois à Paris

Pagode de Ching Tsai Lao, rue de Courcelles Paris 8e (75), décembre 2010, photo Alain Delavie

Paris est-elle en France, pourrait se demander le promeneur ? Exotisme et dépaysement en plein coeur de la capitale, pas très loin du Parc Monceau.

Art chinois à Paris

Pagode de Ching Tsai Lao, rue de Courcelles Paris 8e (75), décembre 2010, photo Alain Delavie

Pas de pagode sans bambou… Le bambou, symbole de la force et de l’éthique, beau à toutes les saisons. Le bambou devenu très commun dorénavant dans les jardins et sur les balcons ou terrasses parisiens.

Art chinois à Paris

Bambous devant la Pagode de Ching Tsai Lao, rue de Courcelles Paris 8e (75), décembre 2010, photo Alain Delavie

À découvrir au 48, rue de Courcelles (à l’angle de la rue Rembrandt), 75008 Paris.