Radis noirs ou radis roses de Chine ?

//Radis noirs ou radis roses de Chine ?

Radis noirs ou radis roses de Chine ?

Le temps des petits radis du jardin touche à sa fin. Tous ceux que l’on vous présente désormais ont été forcés sous châssis ou serres. Mais avec l’automne qui s’avance, la saison des gros radis d’hiver bat son plein : radis noirs et radis rose de Chine sont d’actualités !

Légume racine d'automne et d'hiver

Caisse de radis roses de Chine, potager du Domaine de Saint-Jean-de-Beauregard (91), septembre 2010, photo Alain Delavie

Le radis rose de Chine a une longueur moyenne, de 10 à 12 cm, avec une peau rose vif et une chair blanche, de saveur peu à légèrement piquante. C’est un radis de fin d’été et d’automne, car il se conserve moins longtemps que les radis noirs. Il est souvent beaucoup plus doux à manger que les variétés noires plus relevées. Cru, coupé en tranches fines avec du beurre salé, c’est un régal !

Légume racine d'automne

Caisse de radis noirs, potager du Domaine de Saint-Jean-de-Beauregard (91), septembre 2010, photo Alain Delavie

Savez-vous que le radis noir (Raphanus sativus var. niger) est aussi appelé le raifort des parisiens ? Un nom commun qui traduit son côté bien piquant, plus accentué quand le légume a manqué d’eau pendant sa culture. Sinon, il a un fort goût de radis, fort, mais pas forcément piquant.
La racine du radis noir contient des vitamines B1 et C, du soufre, des fibres, des glucosides et des antioxydants. Très nutritif, alcalinisant et apéritif, le radis noir peut être consommé cru ou en jus frais.

Alors, êtes-vous plutôt radis noir ou radis rose de Chine ?

By |2010-11-10T21:16:05+00:00novembre 11th, 2010|légume|0 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui