Art contemporain et développement durable : le champicomposteur

Imaginé par Claude Pasquer, sculpteur et architecte paysagiste, le Champicomposteur, sculpture contemporaine de grillage, s’inscrit dans une démarche volontaire de développement durable plus actuelle que jamais.

Art contemporain et compost

Champicomposteurs, création et photo Claude Pasquer

Cette œuvre originale créée à l’échelle du jardin, vise à réduire l’exportation des déchets « verts » en mettant en avant ce geste simple du jardinier, un peu oublié depuis quelque temps, qu’est le compostage. Ainsi mis au centre de la composition de l’espace au lieu d’être relégué et caché au fond du jardin, ce composteur d’un nouveau genre valorise le processus de décomposition en lui donnant une esthétique et une symbolique.

En effet, le champignon est symbole de la vie régénérée par la fermentation et la décomposition organique.

Art contemporain et compost

Structure grillagée du Champicomposteur, création et photo Claude Pasquer

L’une des principales qualités du Champicomposteur est sa structure grillagée permettant une aération régulière du contenu indispensable à la bonne décomposition des matières organiques sans pour autant générer la formation d’odeurs désagréables.

Art contemporain et compost

Structure grillagée du Champicomposteur, création et photo Claude Pasquer

Un des autres avantages est la perméabilité du « chapeau » favorisant l’humidification des végétaux en cours de pourrissement par la pluie ou l’arrosage.

Art contemporain et compost

Champicomposteur, création et photo Claude Pasquer

Mesurant entre 0,50 et 3,50 mètres, les Champicomposteurs peuvent se multiplier et s’organiser en fonction de la taille du jardin afin de créer des perspectives et des changements d’échelles surprenants. Chacun d’entre eux peut également proposer des remplissages variés en fonction des matériaux organiques présents afin de renforcer l’esprit « jardin naturel ».

Le Champicomposteur est né d’une rencontre et d’échanges avec Christine Coulomb, créatrice du Jardin des Merlettes. Situé à Saint-Loup, près de Cosnes-sur-Loire (58), le Jardin des Merlettes est une école de jardinage bio qui organise tout au long de l’année des stages de un à trois jours pour les jardiniers amateurs ou les professionnels. Depuis janvier 2010, le Jardin des Merlettes a son blog.

Le Champicomposteur,
une création de Claude Pasquer, architecte paysagiste DPLG / sculpteur à Versailles (78).
www.passion-paysage.com
www.champicomposteur.com

Commentaires (4)

  1. alain of paris (Auteur de l'article)

    Je n’ai pas demandé les prix, aucune idée. C’est une oeuvre d’art…

  2. alain of paris (Auteur de l'article)

    Le compost ne doit ni sécher, ni être trop humide. Il faut un juste milieu, pas toujours évident à obtenir. D’où l’importante d’ajouter des déchets verts (plus humide) et des déchets bruns (plus secs) en quantités appropriés.
    Pas de compost sur mon balcon pour le moment. Pas vraiment la place avec toutes les plantes et je voudrais faire une formation de maître composteur avant de me lancer…

  3. laurent de Liège

    Ca prend de la place, mais c’est magnifique!!

    Pour le compost, je n’y comprends plus rien: certains disent qu’il faut que ce soit grillagé pour l’aération, d’autre que ce soit bien refermé pour éviter le déssèchement. Quelqu’un sait-il ce qu’il faut faire, en fin de compte? Enfin, en attendant, je ne me plains pas de mon compost 😉

    As-tu pensé à un mini-mini, pour ton balcon? 😉

  4. noemie

    J’adore! As-tu une idée des prix, pour les petits?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Partages
Partagez6
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez