La forêt linéaire de Paris va s’agrandir et franchir le périphérique

La forêt linéaire est un projet novateur pour la Métropole parisienne, qui participe directement au développement de la biodiversité et de la nature en ville. Située le long du périphérique, elle compte aujourd’hui près de 3000 arbres et offre, sur 300 mètres de long, un espace public d’observation de la nature.

Logo Mairie de Paris
Dans le cadre du Grand Projet de Renouvellement Urbain du Nord-Est de Paris, la ville de Paris a créé une forêt urbaine, pour les habitants du nouvel écoquartier Claude-Bernard en bordure du périphérique. Cette démarche novatrice pour la Métropole participe au développement de la biodiversité et de la nature en ville.

Cette forêt linéaire relie actuellement le canal Saint-Denis aux espaces verts de la Porte d’Aubervilliers, formant ainsi une continuité écologique au nord de Paris. Plantée en pleine terre, elle abrite des milieux riches et variés : une prairie arborée, une forêt et un taillis dense. Ces espaces, d’une superficie de 11520m², comportent 12800 plantes vivaces, 2840 arbres de différentes tailles, 720 plantes grimpantes et 2.000 arbustes. Sur 300 mètres de long, les Parisiens et les visiteurs peuvent aussi profiter d’un espace public d’observation de la nature.

« Fin septembre, je proposerai au Conseil de Paris de poursuivre cet aménagement », annonce Pénélope Komitès, adjointe à la Maire de Paris en charge des espaces verts, de la nature et de la biodiversité. Cette extension, qui contribue  aux objectifs de mandature de créer 30 hectares d’espaces verts et de planter 20.000 nouveaux arbres à Paris. »

La Ville de Paris investira 5 millions d’euros pour la réalisation d’une seconde forêt linéaire le long du boulevard périphérique côté Nord; et d’une réserve écologique, ayant pour vocation d’accueillir la flore et la faune. « Cet aménagement paysager viendra renforcer notre action en faveur du développement de la biodiversité et de la nature en ville. C’est aussi un moyen concret de lutter contre le dérèglement climatique et la pollution, ainsi que de contribuer au rafraichissement des espaces publics », se réjouit l’adjointe à la Maire.

Commentaires (2)

  1. Josette

    Merci JPP de rappeler la réalité de cette forêt.

  2. jpp

    Il faut aller voir cette « forêt » .. qui est essentiellement une forêt de pancartes et qui est caractéristique d’une politique faite essentiellement de discours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *