Tourisme « plantes et jardins » hors Paris pour le week-end du 15 août

Entre les nombreux fleuristes et pépiniéristes fermés et les jardineries aux approvisionnements en végétaux plutôt minimalistes, le mois d’août n’incite guère au jardinage à Paris, hormis pour vaquer aux travaux d’entretien incontournables. Mais si vous cherchez des plantes ou si vous souhaitez  vous perdre parmi les fleurs, voici quelques idées en dehors de la capitale, pas trop éloignées et qui peuvent se faire avec un aller et retour dans la journée.

Affiche Flowertime 2015, Bruxelles, Belgique
Pour commencer, un petit tour en Belgique à Bruxelles (en train, c’est hyper rapide !) pour la manifestation Flowertime 2015. Du 13 au 16 août 2015, de 10h à 22h, découvrez l’Hôtel de Ville de Bruxelles en fleurs.
Le bâtiment se transforme en une promenade idyllique. Le hall d’entrée, les couloirs, les bureaux, salles de réunions et de réceptions sont ornés de dizaines d’arrangements floraux, inédits et surprenants. Ces magnifiques tableaux colorés et parfumés sont créés par des architectes paysagistes et des artistes fleuristes de renommée internationale. Ils proposent aux visiteurs d’admirer les nouveautés, les tendances et les fleurs du moment. Sur la Grand-Place de Bruxelles, devant l’Hôtel de Ville, vous traversez un jardin d’inspiration italienne.

Affiche Fleurs d'été, Pépinière Jardin Antoine Breuvart, Ramecourt (62), août 2015
Toujours dans le Nord, mais cette fois-ci en France dans le Pas-de-Calais, il ne faut surtout pas manquer l’exposition vente Fleurs d’été avec les portes ouvertes de la pépinière jardin Antoine Breuvart à Ramecourt (62). Les 14, 15 et 16 août 2015 de 10h à 19h.

Tout à côté, ce seront aussi les portes ouvertes chez Sandrine et Thierry Delabroye à Hantay (62). Les 15 et 16 août de 14h à 18h. Consultez l’impressionnant catalogue de plantes vivaces avant votre visite.
À noter que les ouvertures suivantes de la pépinière auront lieu les samedis 5 et 12 septembre de 14h à 18h ainsi que les 19 et 20 septembre 2015.

À Amiens (80), partez à la découverte de la sixième édition du festival « Art, villes & paysage« .
Organisé par la Maison de la Culture d’Amiens, cette manifestation se déroule jusqu’au 11 octobre 2015 dans les Hortillonnages d’Amiens. Pour cette nouvelle édition, le festival, dont la renommée est aujourd’hui internationale, essaime aussi en ville, au pied de la Cathédrale d’Amiens. Miroir aux alouettes, sculpture en châtaigner, souche en laine de mouton, île pop-up, waders en feutre, nids à « humains », cabane de chasse en trompe-l’œil, houblonnière, volcan et jardin de curé revisité, les dix nouvelles créations de cette édition font la part belle à la matière, estompent les frontières entre naturel et artificiel, pour proposer aux visiteurs une approche drôle, sensible, critique ou charnelle de la nature. Petits et grands peuvent découvrir en barque et à pied, 38 œuvres, jardins paysagers et installations plasticiennes, réalisées par de jeunes paysagistes, architectes ou plasticiens internationaux (Europe, Taiwan, Australie) de moins de 36 ans.
L’accès au festival est gratuit. Réservation conseillée et renseignements sur les tarifs de location des barques (de 14 à 22 € pour 2h30 de balade) au 00 33 (0)3 22 97 79 77.
Les hortillonnages sont accessibles depuis la gare d’Amiens, la cathédrale et le centre ville à pied, en vélo, en bus ou en taxi. Pour visiter le festival (les créations sont installées sur l’Ile aux Fagots, l’Ile Robinson, le Chemin du Malaquis et autour de l’Étang de Clermont), plusieurs circuits sont possibles à pied et en barque à partir du Port à fumier, rue Roger Allou (face au n°51) à Camont, étang de Clermont.

 

Jardins de Lumière, Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41)
Plus au Sud en bordure de Loire, ce sont les Jardins de Lumière proposés par le Domaine de Chaumont-sur-Loire (41). Une déambulation poétique au sein du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire entièrement revisitée par des « ingénieurs lumière » et réalisée grâce à des diodes électroluminescentes à basse consommation d’énergie. Les jardins du Festival se transforment alors pour prendre des couleurs étonnantes et émerveiller les regards, en créant de nouvelles ambiances, insolites, féeriques ou mystérieuses, où les ombres géantes et mouvantes, ainsi que de subtils reflets emportent l’imaginaire du spectateur vers de nouveaux espaces en des paysages magiques. Les visites nocturnes du Festival des Jardins se font de 22h (nuit tombée) à minuit. Dernier accès 1h avant la fermeture du site. Tous les soirs, sauf le vendredi, jusqu’au 31 août 2015. Sans réservation.

Nuits magiques, Domaine de Chaumont-sur-Loire, photo Eric SanderLes nuits magiques vous font découvrir le château de Chaumont-sur-Loire en nocturne. À la lueur de 2 500 bougies et de très nombreux points de lumière répartis harmonieusement dans tout le château, le public peut découvrir autrement les salons, la salle à manger et les pièces d’époque Renaissance, dont la célèbre chambre des astrologues de la reine Catherine de Médicis. À cette occasion, les visiteurs trouvent aussi auprès des guides toutes les explications et informations qu’ils peuvent souhaiter au sujet de ce qu’était, à l’époque, l’organisation des fêtes et des banquets au château. Les visites nocturnes du Château se font de 22h à minuit. Dernier accès 1h avant la fermeture du site. Les vendredis 14 et 21 août 2015. Sans réservation.
Même si vous n’avez pas de voiture comme beaucoup de Parisiens (cela me concerne !), vous pouvez prendre un train qui vous dépose et reprend à Onzain, juste à côté de Chaumont-sur-Loire.

Beau programme n’est-ce pas ? Il n’y a que l’embarras du choix…

Commentaire (1)

  1. Josette

    Merci pour toutes ces bonnes infos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *