Les pigeons ramiers aiment le trèfle

Potée de trèfle d'ornement en suspension sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Dès que je l’ai acheté, je vous ai montré ce pied de trèfle d’ornement au joli feuillage vert, pourpre et argent. Depuis, je l’ai installé dans une suspension contre la rambarde de mon balcon. Mais à peine mis en place, il a suscité l’intérêt du couple de pigeons ramiers qui vit dans la rue. Et figurez-vous que ces gros oiseaux viennent se goberger des belles feuilles !

Potée de trèfle d'ornement en suspension sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Un si beau trèfle !

Quand j’ai vu pour la première fois un de ces pigeons près de la potée, j’ai cru qu’il venait pour y faire son nid et je voyais déjà le trèfle complètement aplati sous le poids de l’imposant volatile. Mais quelques jours après, j’ai revu ce pigeon en plein larcin, en train d’arracher les feuilles une par une pour les manger… L’animal coupe juste les feuilles, laissant le pétiole.

J’ai bien sûr chassé l’intrus en sortant comme une furie sur mon balcon. Mais je ne suis pas à longueur de journée derrière ma fenêtre pour surveiller mon pied de trèfle. Si cela continue, je vais être obligé de piquer des petits tuteurs pointus pour transformer la potée en hérisson, de telle façon que le feuillage de mon trèfle devienne inaccessible.

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. Michèle 2 mai 2013 at 21 h 29 min

    Très joli trèfle, j’aime beaucoup!!!(je ne suis pas une pigeonne pour tant )

  2. Elizabeth 2 mai 2013 at 18 h 16 min

    En effet, la seule façon d’éloigner les oiseaux curieux ou gourmands, c’est les piques, type brochette en bois, pour les empêcher de se poser. J’ai expérimenté cela avec mes bulbes de tulipes sans cesse retournés par les merles qui cherchaient des vers !!!!

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok