Perruches végétales

Perruches végétales

Fruits de l'herbe aux perruches (Asclepias cornuti), Hortiflor-Bureau, Fête des plantes fruits et légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Parmi les curiosités végétales, les fruits de l’herbe aux perruches (Asclepias cornuti) font toujours leur effet, surtout quand on les dispose tout autour d’un verre ou d’un vase rempli d’eau, comme si les oiseaux s’abreuvaient. Illusion garantie !

La plante qui produit ces fruits curieux, Asclepias cornuti, est originaire d’Amérique du Nord. Vivace et rustique, elle peut même devenir envahissante dans un jardin quand elle se plaît, car elle émet des racines souterraines qui redonnent des rejets un peu partout autour du pied mère. Elle disparait en hiver dès les premières gelées, mais elle repart ensuite au printemps, donnant des pousses qui peuvent atteindre jusqu’à 2 m de hauteur dans un sol riche et toujours frais pendant la belle saison. En été, elle forme des bouquets arrondis de fleurs beige rosé très parfumées et mellifères. Quand on laisse murir les fruits perruches, ils finissent par se fendre et s’ouvrir, en libérant les graines pourvues d’aigrettes soyeuses, d’où l’autre nom commun de cette plante : l’herbe à la ouate.
Réservez lui un emplacement chaud et ensoleillé, mais en veillant à garder la terre suffisamment humide pendant la période de végétation. Et prévoyez de la place, car cette espèce aime conquérir l’espace.

Dernier point, attention au latex contenu dans la plante. Il peut provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes.

Vous trouvez cette plante vivace chez Hortiflor-Bureau, 9bis, chemin de l’Aiglerie, 49170 Savennières. Tél. : 02 41 72 21 67. Site Internet : www.hortiflorbureau.com

By |2012-10-01T22:49:19+00:00octobre 2nd, 2012|curiosité végétale, déco, fruit, plante vivace|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. jpp 3 octobre 2012 at 19 h 46 min

    Merci Alain. J’ai mis les plans dans une balconière et je les laisse dans ma serre froide.

  2. Alain of Paris 2 octobre 2012 at 23 h 26 min

    Les plants disparaissent mais repoussent en principe quand ils sont installés en pleine terre. Sinon ils peuvent être hivernés en serre froide, sans les laisser mourir de soif.

  3. jpp 2 octobre 2012 at 11 h 49 min

    J’ai enfin réussi un semis. Donc qu’est-ce que je fais des plants s’ils disparaissent en hiver ? (serre froide ?)

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui