Jacques Vabre lance aujourd’hui l’opération « Y’en a marc ! ». Via un blog dédié, les multiples utilisations écologiques et économiques du marc de café sont développées.

Engrais, répulsif pour les fourmis, les limaces et les escargots, anti-pucerons pour les rosiers… Le marc de café possède ainsi de multiples secrets… Mais savez-vous (ou saurez-vous) l’utiliser ? Anne-Marie Nageleisen, ambassadrice jardin de l’opération « Y’en a marc » et créatrice du site www.potagerencarres.info, révèle les bons gestes à adopter pour se servir du marc de café :
« J’utilise le marc de café depuis la création de mon premier potager, que je voulais écologique. Ce geste s’inscrivait dans ma démarche de recyclage des déchets naturels de la maison. Tout d’abord, le marc de café me satisfait lors de mes semis en lignes (de radis, de carottes, etc.) : après avoir réparti mes graines, je les recouvre de terre, place une étiquette de semis en bout de sillon, puis dispose sur chacun d’eux une fine couche de marc ; enfin, j’arrose en pluie. Le marc de café, par sa couleur sombre, me permet de bien visualiser les sillons pendant plusieurs jours, me facilitant les arrosages. Ensuite, il se dissout, s’incorpore à la terre. Les vers de terre et les micro-organismes le décomposent et il participe ainsi à l’enrichissement de mon sol en matières organiques tout en diffusant progressivement les éléments fertilisant qu’il contient (dont l’azote et le potassium). »

100% économique et 100% naturel, recycler votre marc de café chez vous au quotidien, c’est un éco-geste facile et intelligent à la portée de tous !