Archives de mots clés: novembre

Tagètes et cosmos chocolat en duo d’automne

Tagetes et Cosmos atrosanguineus 'Chocamocha' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Les floraisons sont encore abondantes sur mon balcon parisien où je profite encore à la mi novembre de ce duo de cosmos chocolat (Cosmos atrosanguineus ‘Chocamocha’) et d’un oeillet d’Inde à petites fleurs (Tagetes).

Oeillet d'Inde (Tagetes) en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Begonia ‘Dragon Wing’ toujours bien fleuri à la mi novembre

Begonia 'Dragon Wing' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Alors que les plantes ralentissent leur croissance ou commencent à entrer en repos tout autour, mon pied de bégonia ‘Dragon Wing’ fidèle à sa réputation continue à fleurir généreusement, comme si de rien n’était.

Begonia 'Dragon Wing' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
L’automne est déjà bien avancé, mais les grappes de grosses fleurs rouges sont toujours aussi nombreuses.

Begonia 'Dragon Wing' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)

Mahonia rougissant

Feuillage rougissant d'un mahonia, Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75)Le temps moins clément de l’automne et de l’hiver donne parfois de superbes couleurs aux mahonias. Cet arbuste photographié dans le Jardin du Luxembourg (Paris 6e) s’est habillé de pourpre et de rouge sur certaines de ces feuilles.

Feuillage rougissant d'un mahonia, Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75)Le luisant des feuilles donne encore plus d’éclat aux teintes vives de ce mahonia qui a déjà pris son habit de Noël.

Novembre gris mais pélargo fleuri !

Pelargonium zonale Little Lady sur mon balcon parisien en automne, Paris 19e (75)
Mon pied de géranium zonale Little Lady a beau être une miniature, il n’en est pas moins très robuste et très florifère. La grisaille de l’automne et de ce mois de novembre ne le gêne guère, car il continue à former de nouveaux boutons floraux et de beaux bouquets de fleurs éclatantes.

J’avais pourtant pris soin de couper tous les boutons floraux en octobre, mais il n’a pas fait assez froid et ce géranium zonale modèle réduit est décidément une bonne nature. une bonne petite plante que je compte bien garder. À la première alerte de coup de froid, je vais la mettre plus à l’abri et l’emmitoufler pour mieux passer l’hiver.

Soins des plantes d’intérieur en novembre

Diverses plantes vertes, photo Fotolia / hcastfotoliaPlus l’automne s’avance, plus les journées sont courtes, plus la lumière décroit et les pièces sont de plus en plus chauffées. Autant de conditions qui ont une influence sur nos plantes d’intérieur qu’il faut surveiller pour les maintenir en forme. Petit inventaire des gestes et soins à faire en novembre.

Commencez par vérifier que vos plantes d’intérieur ont assez de lumière. Si nécessaire, ouvrez les rideaux pendant la journée et rapprochez les potées plus près des fenêtres et des baies vitrées. Pensez aussi à tourner chaque plante d’un quart de tour chaque semaine pour empêcher une croissance déséquilibrée, le feuillage ayant tendance à pousser vers la lumière. Ce conseil n’est pas valable pour les potées de cactus de Noël qui se couvrent de boutons floraux en ce moment car ces derniers risqueraient de tomber.

Éloignez les plantes des radiateurs dès que le chauffage est remis en route. La plupart se contente d’une température de 16 à 18 °C. Dès qu’elle s’élève à 20 °C et plus, la sécheresse de l’air s’accentue et les plantes d’intérieur souffrent de cette hygrométrie trop faible. Si vous avez l’habitude de faire du feu dans une cheminée, pensez à écarter les potées à proximité pour leur éviter un coup de chaud.

Vaporisez le feuillage des plantes d’intérieur les plus exigeantes en humidité de l’air.

Cessez les apports d’engrais, sauf pour les plantes qui continuent à fleurir en hiver comme le cactus de Noël, l’anthurium et le phalaenopsis.

Arrosez avec modération, en veillant à laisser la terre du pot sécher en surface entre deux apports d’eau. Utilisez toujours de l’eau à température de la pièce où se trouve la ou les plantes à arroser. Ne laissez pas de l’eau stagner dans les soucoupes ou les cache-pot.

Attention aux courants d’air froid ! Quand on ouvre les portes ou les fenêtres, il faut s’assurer que l’air extérieur ne va pas bousculer les potées à proximité et que ces dernières n’auront pas de chaud et froid qu’elles n’apprécient guère.