Archives de mots clés: jardinage urbain

Conférence Main verte sur le jardinage urbain le 19 janvier 2013

Conférence Main Verte : Le jardinage urbain

Rendez-vous le samedi 19 janvier 2013 de 14h30 à 16h30 à la Maison du Jardinage dans le parc de Bercy (Paris 12e) pour une conférence d’Alexandre Malfait sur le jardinage en ville.

À travers son expérience de création d’un jardin collectif sur la commune de Grigny (Essonne), Alexandre Malfait, étudiant en 3ème année à l’École nationale supérieure du paysage de Versailles (Yvelines), interrogera sur la démarche de jardiner la ville et la coopération nécessaire à la réussite d’un projet de jardin urbain.

Conférence gratuite.Inscription par téléphone au 01 53 46 19 19 ou par courriel à main.verte@paris.fr et sur place, dans la limite des places disponibles.

Maison du Jardinage
Parc de Bercy,
41, rue Paul Belmondo,
75012 Paris.

Mon balcon, ma chatte et moi…

Quand on jardine en ville, les seuls gros ennuis pour le jardinage sont les oiseaux (les gros, comme les pigeons), parfois les voisins, le manque de place et… ma chatte !!!

Je l’adore ma minette, seize ans de vie commune, çà compte ! Mais son intérêt pour mes plantes n’est pas toujours le bienvenu.Quand je la vois traverser le balcon pas nettoyé, avec la terre éparpillée par les oiseaux et les feuilles mortes pas encore ramassées et qu’ensuite elle saute sur le lit ou vient déposer sur la moquette tout ce qu’elle rapporte avec ses grosses pattes, ça m’énerve un peu, beaucoup…Au fil des années, j’ai du renoncer aux plantes qui attirent irrémédiablement la gente féline : pas de phalangère (Chlorophytum comosum) dans l’appartement, plus de dragonnier (Dracaena marginata) aux longues feuilles effilées, bien sûr jamais de scirpes et encore moins de petits cypérus. Sur le balcon, j’ai éliminé les graminées, les carex et autres plantes à l’aspect d’herbe folle. Sinon dès que j’ouvrais une fenêtre, le félin malin s’empressait de courir dehors brouter quelques feuilles pour revenir presque aussitôt les vômir sur le parquet ou pire, la moquette ! Je vais d’ailleurs supprimer cette moquette immonde…

Quand vraiment je veux une plante ayant tout l’attrait de l’herbe à chat, je dois la suspendre hors d’atteinte de ma chatte svelte et acrobate malgré son grand âge. Il n’y a guère que la rambarde sur le balcon ou le haut des murs dans l’appartement qui sont hors de sa portée. Haut les plantes et le jardinier (bonjour les séances d’arrosage) !!!
Détail important, il ne faut pas non plus que les plantes poussent trop et cachent le soleil, car minette adore les bains de soleil et cherche les bons endroits qu’elle s’approprie, même si c’est en plein dans le passage.

Bref le jardinage urbain avec un matou, ça impose des choix drastiques. C’est drôle, dans tous les articles ou livres consacrés aux choix des plantes pour la maison ou le jardin, cette cohabitation est toujours éludée… Comment ça se passe chez vous avec vos compagnons à quatre pattes ?