Archives de mots clés: dégât du gel

Gelées tardives et dégâts sur la végétation

Hydrangea macrophylla, hortensia, feuilles gelées, dégâts du gel au printemps
Les coups de gel de ces derniers jours et semaines ont fait pas mal de dégâts, aussi bien dans les grandes cultures que dans les parcs et les jardins où les nouvelles feuilles, les fleurs et les jeunes fruits ont parfois été sévèrement grillés quand ils n’étaient pas assez protégés.

(suite…)

Cet hiver, les cannes de Provence ont souffert

Canne de provence desséchée par le gel sur le quai François Mauriac en fin d'hiver, Paris 13e (75)

Les grandes touffes de canne de Provence (Arundo donax ‘Variegata’) qui ont été plantées le long de la Seine et du quai François Mauriac (Paris 13e) au pied de la bibliothèque François Mitterrand ont été mises à mal par le froid sibérien qui a envahi la capitale en février dernier. Mais les tiges sont encore vertes à la base…

Canne de provence desséchée par le gel sur le quai François Mauriac en fin d'hiver, Paris 13e (75)

Les parcs et les jardins ont plus triste mine maintenant du fait du dessèchement des feuilles et des tiges qui ont été gelées. Maintenant, les dégâts du froid se voient beaucoup !

Canne de provence desséchée par le gel sur le quai François Mauriac en fin d'hiver, Paris 13e (75)

Il va y avoir un bon nettoyage à faire en fin d’hiver cette année et une grande quantité de déchets végétaux à recycler. À vos broyeurs !

Acanthes cuites

Touffes d'acanthes gelées dans le parc de Bercy en fin d'hiver, Paris 12e (75)

L’aspect est impressionnant et terriblement inquiétant. Ces pauvres acanthes saisies par la vague de froid sont dans un piteux état. De la vraie salade cuite !

Mais heureusement, quand on regarde au coeur des pieds, on aperçoit quelques nouvelles pousses. Le feuillage abondant qui a gelé a en fait servi de protection aux racines et à la souche des plantes. Il y a plus de peur que de mal, après un bon nettoyage, les touffes devraient repartir de plus belles. Enfin, souhaitons le !

Les gelées font du vide sur le balcon

Les fortes gelées ont accéléré la fin de mes fleurs annuelles qui continuaient à fleurir sur mon balcon cet automne du fait d’un temps très doux. La belle touffe de bégonia ‘Dragon Wing’ est… cuite !

Les dégâts du gel sur les potées au balcon

Grosse potée d'euphorbe 'Tasmanian Tiger', Hibiscus 'Fire Ball' et bégonia 'Dragon Wing' gelé sur mon balcon, décembre 2010, photo Alain Delavie

Une belle salade cuite jusqu’au trognon ! Quand les températures vont remonter suffisamment, je pourrai planter les plantes vivaces achetées lors des dernières grandes fêtes des plantes franciliennes et qui attendaient que la place se libère.

D’un seul coup, mon balcon s’est sérieusement vidé. Les dernières fleurs ont disparu, les feuilles caduques se sont ratatinées et ont fini de tomber. Et les plantes vivaces ont un air pitoyable, leurs feuilles retombant contre les tiges sous l’effet du froid. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir, car elles retrouveront leur aspect normal dès que les basses températures cesseront et que la douceur s’installera. Il faudra juste veiller alors à bien arroser les mottes desséchées par le gel.