Archives de mots clés: Agence des espaces verts

Prolongation de l’exposition « Voyage dans les espaces naturels d’Île-de-France »

Exposition "Voyage dans les espaces naturels d'Ile-de-france, photo ©Hellio Van Ingen, AEV
Forte de son succès, l’exposition « Voyage dans les espaces naturels d’Île-de-France » de l’Agence des espaces verts joue les prolongations jusqu’au 31 mars 2017.

Dans le Parc floral de Paris, sillonnez l’Île-de-France à travers un florilège de 40 photographies qui révèlent la beauté et la diversité des espaces naturels de la Région. Une occasion unique pour le public de (re)découvrir quelques-uns des plus beaux sites gérés par l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France.

Logo de l'Agence des Espaces Verts de la Région Île-de-FranceIl existe, à quelques kilomètres de Paris, des richesses naturelles souvent insoupçonnées : forêts, réserves naturelles régionales ou encore espaces agricoles… Cette exposition fait ainsi le choix de mettre en lumière 40 photographies invitant à la rêverie et à laisser parler l’imaginaire. Le résultat est troublant : l’Île-de-France éclate dans toute sa diversité, ses contrastes, justifiant sa stature de « Région-Capitale ».

Accessible à tous et entièrement gratuite, cette exposition est visible jusqu’au 31 mars 2017.

Chasse aux trésors en pleine nature pour les Franciliens

Pour la deuxième année consécutive, l’Agence des espaces verts (AEV) de la Région Île-de-France lance son jeu-concours à destination de tous les Franciliens. Du 5 septembre au 4 octobre 2015, une chasse aux trésors en pleine nature les attend !

Logo de l'Agence des Espaces Verts de la Région Île-de-FranceCette chasse aux trésors est basée sur le principe du « géocaching » : ce jeu en plein air qui consiste à retrouver dans la nature, à l’aide d’un GPS ou d’un smartphone, des boîtes cachées par d’autres personnes.

Où ?
20 caches ont été dissimulées par l’Agence des espaces verts en forêts régionales de Rougeau (Seine-et-Marne), de Bondy (Seine-Saint-Denis) ainsi qu’aux Buttes du Parisis (Val d’Oise).

Comment trouver les caches ?
Un seul moyen. En téléchargeant gratuitement l’application mobile « Pan, Parcours Appli’ Nature », les participants pourront accéder aux trois parcours dédiés à cette chasse aux trésors et retrouver les coordonnées GPS des 20 caches.
Pour télécharger  » Pan, Parcours Appli’ Nature  » : http://www.aev-iledefrance.fr/application-pan-parcours-appli-nature

À la clé ?
Les participants qui auront découvert le plus de caches seront les heureux gagnants du jeu-concours. Différents lots sont à la clé : une montre GPS TomTom Multi-Sport (1er prix), une Natura Box Éco-activités (2e et 3e prix), des pass annuels au parc Zoologique de Paris… En cas d’égalité, la rapidité départagera les participants.

Logo de l'Agence des Espaces Verts de la Région Île-de-FranceAgence des espaces verts (AEV) de la Région Île-de-France
L’AEV protège et aménage les espaces naturels d’Île-de-France. Outil de la Région, l’Agence des espaces verts est un établissement public qui imagine et organise le territoire pour que, demain, chaque Francilien vive dans un meilleur environnement. Tous les jours, les agents de l’AEV gèrent les forêts et les sites écologiques pour en préserver toute la richesse et protègent les zones agricoles périurbaines. Et parce que sauvegarder les espaces naturels, c’est l’affaire de tous, l’AEV mène des actions de sensibilisation auprès de ses partenaires et des citoyens.
Pour en savoir plus : www.aev-iledefrance.fr

 

La forêt connectée avec l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France

Pan, Parcours Appli' NatureLa forêt connectée, un terme qui peut paraître contraire à l’idée que nous nous faisons de la nature, et pourtant… En lançant sa première application mobile, l’Agence des espaces verts (AEV), qui aménage et ouvre au public une trentaine de massifs forestiers pour le compte de la Région, modernise et personnalise l’accueil du public tout en gardant des forêts plus que nature.

Entièrement gratuite et disponible dès aujourd’hui sur l’application « Pan, Parcours Appli’ Nature » est un véritable guide numérique personnalisé. Elle permet aux utilisateurs de se repérer mais surtout de découvrir les richesses naturelles et historiques de nos forêts. Témoins et vestiges du passé, elles sont en effet des lieux d’exception, des concentrés d’histoire, de paysages et d’écosystèmes dont nous ne soupçonnons pas toujours l’existence !

La mission de l’Agence des espaces verts, c’est d’être à l’écoute des lieux que nous gérons en Île-de-France, mais aussi du public accueilli sur ces sites. Avec Pan, j’ai souhaité que soient mises à la disposition des promeneurs, des informations personnalisées et insolites, qui leur permettront de mieux appréhender et de connaître les espaces naturels qui les entourent. », explique Olivier Thomas, Président de l’AEV et à l’initiative de ce projet. (suite…)

Colloque « Dompter la ville par la nature »

Logo AEV Île-de-FranceL’Agence des espaces verts (AEV) de la Région Île-de-France organise toute la journée du 5 mai 2015 un colloque inédit autour des rapports entre l’Homme et la Nature dans nos villes contemporaines : « Dompter la ville par la nature ».

Jour après jour, les villes s’étendent. Au point qu’en 2050, 70% de la population mondiale vivra dans des zones urbaines. À l’heure du projet ministériel de Plan Paysage, l’AEV souhaite rappeler qu’en préservant les espaces naturels en Île-de-France, elle invente continuellement de nouvelles relations entre ville et nature, de nouveaux équilibres entre urbanité et ruralité. Historiquement opposées à la nature, les villes évoluent au sein de leur territoire et de ses milieux naturels.

Architectes, paysagistes, géographes, urbanistes, responsables associatifs, sociologues, élus et responsables politiques pourront ainsi débattre autour de la problématique « Dompter la ville par la nature », à laquelle l’Île-de-France doit particulièrement répondre.

Inscriptions : aev@rumeurpublique.fr  (suite…)

14 000 hectares franciliens acquis en 2014 par l’Agence des espaces verts

Hier jeudi 27 mars 2014, l’AEV a passé la barre symbolique des 14 000 hectares acquis, dont 72% de surfaces boisées et 12% d’espaces agricoles. L’occasion de faire le point sur cette activité foncière unique en France et sur la réussite de la politique d’aménagement de l’AEV: préserver la nature en Île-de-France grâce à une maîtrise du foncier.

Logo AEV Île-de-FranceAvec 75% de terres agricoles et de forêts et 25% de surfaces urbanisées, cet ensemble rural et urbain que constitue l’Île-de-France est une spécificité qu’il faut préserver. L’Agence des espaces verts pratique, depuis près de 40 ans, une veille foncière sur le territoire régional pour acquérir et protéger les espaces naturels et agricoles, terrains très convoités dès lors qu’ils sont en lisière de villes. Jusqu’à ce jour, l’AEV a pu acquérir de nombreux sites de nature très différente, en particulier dans la Ceinture verte (20 km autour de Paris) : espaces agricoles, forêts, réserves naturelles, buttes, zones humides, liaisons vertes… Parmi ces derniers, quelques fleurons comme les 3000 hectares de la Forêt régionale de Ferrières (77) ou encore les espaces agricoles du Plateau de Saclay (91)…

L’aboutissement de près de 40 ans d’acquisitions
En 2013, les acquisitions réalisées par l’AEV ont connu une accélération avec notamment les 30 hectares du Bois de la Couronne en Seine-Saint-Denis, les 51 hectares du Parc aux bœufs et surtout les 246 hectares du Bois de Brou en Seine-et-Marne. Toutes ces acquisitions concourent au maintien d’une Ceinture verte autour de Paris face à l’étalement urbain et sont en phase avec l’actualité : Grand Paris et validation du Schéma directeur de la Région Île-de-France (SDRIF), loi d’avenir agricole…

En 2014, l’AEV poursuit sur sa lancée en atteignant les 14 000 hectares soit l’équivalent de 14 000 terrains de rugby ! Une victoire qui la rapproche un peu plus de son but : préserver les richesses naturelles d’Île-de-France et les rendre accessibles au public.
« Mais si l’AEV se félicite du chiffre symbolique de 14 000 hectares, elle n’a pas l’intention de se reposer sur ses lauriers », conclut Olivier Thomas, Président de l’Agence des espaces verts. « Le SDRIF constitue une victoire pour nous, car il replace au premier plan les espaces verts et agricoles, notamment avec la délimitation de fronts urbains. Mais le maintien d’une agriculture raisonnée et de proximité, la préservation d’espaces de respiration ou encore la sensibilisation des Franciliens à l’environnement ne peuvent passer que par l’acquisition et la préservation des terres menacées par l’étalement urbain en Île-de-France. »

Maîtriser le foncier pour préserver l’environnement et les activités agricoles
Pratiquée par l’AEV depuis sa création en 1976, la maîtrise du foncier est essentielle à la protection des espaces naturels et agricoles.
« C’est un aspect méconnu mais fondamental de toute opération à l’échelle du territoire,surtout en Île-de-France, où les terrains sont soumis à de très fortes convoitises » explique Olivier Thomas, Président de l’Agence des espaces verts, « devenir propriétaire facilite dès lors les programmes d’aménagement, c’est le socle de toute opération réussie. »

Pour mener à bien cette mission, l’AEV intervient au sein des 38 000 hectares de périmètres régionaux d’intervention foncière (PRIF). Elle est informée de la mise en vente d’espaces naturels via le Conseil général, ou par la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) pour les zones agricoles. Leur droit de préemption permet d’éviter la spéculation. Dans les faits, la grande majorité des transactions se fait à l’amiable.

Un travail de fourmi, un patchwork de terres
En Île-de-France, l’émiettement des surfaces naturelles et agricoles est courant. Ce fractionnement fragilise les espaces ouverts franciliens, et une grande partie du travail de l’AEV consiste à retrouver et à contacter tous les propriétaires avant même de pouvoir acquérir des terres. Même si le nouveau site internet de l’Agence permet de simplifier les échanges (un onglet dédié à la vente de terrains y est présent), cela représente toujours un travail d’enquête considérable et sur le long terme.

700 arbres plantés sur le plateau d’Andilly

Logo de l'Agence des Espaces Verts de la Région Île-de-France

Dans le cadre de ses animations nature, l’Agence des espaces verts (AEV) de la Région Île-de-France organise le mercredi 6 novembre, en partenariat avec Kinomé, entreprise sociale  qui promeut la restauration et la protection des forêts, une plantation de 700 arbres sur l’espace naturel régional du plateau d’Andilly.

Grâce aux participants de cette animation, les 6 000 m2 bétonnés de l’ex-propriété Lours, acquise en 2010 par l’AEV seront rendus à la nature. Elle accueillera une plantation de 7 essences différentes : merisier, cormier, alisier, pommier et poirier sauvages, chêne sessile et charme.

Kinomé et l’AEV travaillent ensemble depuis 2012 pour lutter contre la déforestation dans le monde. Si les essences plantées permettront de verdir cet espace francilien, elles permettront aussi de protéger 1 400* arbres au Pérou. Dans le même temps, les participants découvriront aux côtés des éco-animateurs de l’AEV le développement des arbres et l’histoire de cette propriété qui hébergeait une ancienne scierie. A l’issue de cette plantation, chaque participant se verra remettre un diplôme.

* Chaque arbre planté permettra de sauvegarder deux arbres dans les pays où la forêt est menacée

Programme de la journée

  • 14h00 : Accueil du public
    – Explications des objectifs de cette plantation
    – Démonstration des techniques de plantation
  • 14h30 : Plantation des arbres
  • 16h30 : Fin de l’animation nature.