Biodiversité : Versailles reçoit le prix régional Île-de-France 2017

Logo de la Ville de Versailles (Yvelines)Pour la deuxième année consécutive, la Ville de Versailles est distinguée par le Prix régional Île-de-France 2017 décerné par l’agence régionale pour la Nature et la biodiversité en Île-de-France (Natureparif), pour son travail pionnier de transformation paysagère de ses cimetières afin d’éviter l’usage de désherbants toxiques pour l’homme et la nature.

Logo NatureparifUn travail qui a inspiré de nombreuses autres collectivités et qui va beaucoup plus loin que l’obligation désormais réglementaire pour les acteurs publics de ne plus utiliser de pesticides chimiques sur certains de leurs espaces ouverts au public.

« Les produits phytosanitaires, que la ville de Versailles n’utilise plus depuis 10 ans sur ses espaces verts et voirie, avaient un impact néfaste sur la santé et l’environnement car ils agissaient sur les organismes vivants et réduisaient ainsi la biodiversité. Dans notre ville, ces produits s’écoulaient dans la nappe phréatique à raison de 130 000 litres par an. L’alternative est le désherbage manuel, mécanique et thermique qui est employé sur tout l’espace communal. » François de Mazières, maire (DVD) de Versailles.

La cérémonie de remise des trophées aux lauréats se tiendra le 17 octobre prochain à 17h dans les locaux conjoints des Ministères en charge du Logement et de l’Environnement à la Défense, en présence de Madame Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, en clôture d’une journée de valorisation, d’échanges et de débat co-organisée avec le Club EcoQuartier et le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA).

Logo de la Ville de Versailles (Yvelines)Versailles, pôle nature du Grand Paris, ville pionnière du zérophyto
Exemplaire dans sa gestion des espaces verts (13 parcs et jardins, 4 cimetières et ses arbres d’alignement labellisés ECO­JARDIN®), primée pour sa gestion écologique de l’eau (concours Capitale de la biodiversité 2014), 4ème fleur au concours national des villes et villages fleuris en 2015, Versailles poursuit sa politique de sensibilisation du grand public, notamment en formant, chaque année, plus de 1800 enfants aux gestes éco-citoyens, par 3 éco-jardiniers, dans 23 potagers bio, et en distribuant 5000 livrets pédagogiques auprès des propriétaires de jardin.

Versailles, c’est notamment :

  • 50 % d’espaces verts qui composent le territoire,
  • 167 m² d’espaces verts / habitant,
  • 1 arbre pour 4 habitants,
  • 20 km de ceinture verte en milieu forestier,
  • 70 km de pistes cyclables,
  • 18 jardins créés ou rénovés,
  • 430 parcelles de jardins familiaux, 2 jardins partagés et 2 jardins d’insertion,
  • 148 m3 d’eau de source réemployés chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Partages
Partagez7
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez