Super lune le 14 novembre 2016

Pleine lune dans le ciel, photo Fotolia / kpsprs
La lune sera pleine aujourd’hui 14 novembre 2016 à 14h 52m très exactement. Mais elle sera aussi très proche de la Terre, ce qui devrait donner l’impression d’un globe lunaire bien plus gros dans le ciel qu’il ne paraît lors des autres pleines lunes.

Si la météo est suffisamment favorable, avec un ciel dégagé de tous nuages, la Lune devrait paraître 14 % plus grosse et 30 % plus brillante que d’habitude. Chaque année, il y a des supers lunes, plus grosses que toutes les pleines lunes habituelles. Mais le phénomène est plus exceptionnel cette fois-ci car la lune n’a jamais été aussi proche de la Terre tout en étant pleine depuis janvier 1948.

Le meilleur moment pour l’observer au plus près de son passage à son périgée (point de son orbite le plus près de la Terre) est peu après après son lever. La Lune va se lever aujourd’hui 14 novembre à 17h42. Pour mieux l’observer, attendez jusqu’à 18h30. Elle sera alors basse sur l’horizon et son observation pourra bénéficier de l’effet d’illusion lunaire, la rendant plus grande qu’elle n’est du fait de sa proximité avec des éléments visuels de l’horizon. Sa distance à la Terre sera alors de 356 599 km. Elle pourra ensuite être observée durant toute la nuit, mais il est préférable de le faire avant minuit, sa distance sera alors de 356 709 km.

À Paris, le temps annoncé est gris, sans éclaircie. Les chances d’apercevoir le globe lunaire sont plutôt compromises… Dommage, car ce phénomène ne se reproduira pas avant le 25 novembre 2034, avec une distance encore plus faible de 356 445 km.

Bon à savoir
Les super Lunes pour lesquelles la distance à la Terre est inférieure à 356 400 km sont appelées super lunes ultimes. On en compte moins d’une vingtaine depuis le début de l’ère chrétienne. Dans la période allant de l’an 1000 à l’année 2100, la super Lune ultime qui détient le record s’est produite le 4 janvier 1912, sa distance à la Terre était alors de 356 375 km. Il faut remonter au 19 décembre 796 pour trouver une distance à la Terre encore plus faible, de 356 355 km. La phase de pleine Lune n’était alors survenue que 40 minutes après le passage par le périgée lunaire. (Source : Observatoire de Paris)

Commentaire (1)

  1. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    Pour le spectacle c’est raté à Paris couvert d’une épaisse couche de nuages… La lune est aux abonnés absents pour les parisiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Épinglez
Partagez