Événements autour du « Jardin solidaire » à Paris

Si vous souhaitez rencontrer Olivier Pinalie, l’auteur de Chronique d’un Jardin solidaire, une aventure humaine et botanique, il sera au cœur de deux événements dans les prochains jours à Paris.

Déambulation oratoire avec Olivier Pinalie, Paris 20e (75), 20 novembre 2016
Le dimanche 20 novembre 2016 à 15h, une « déambulation oratoire » partira du 33, rue des Vignoles dans le 20e arrondissement de Paris. L’occasion de suivre Olivier Pinalie sur les lieux mêmes du jardin. Cette présentation sera suivie d’une intervention sur la gentrification de Paris et par la projection de films.

Rencontre botanique avec Olivier Pinalie, Librairie Le Merle Moqueur, Paris 20e (75), 22 novembre 2016
Le mardi 22 novembre 2016 à 19h, Olivier Pinalie sera à la librairie Le Merle Moqueur pour une « rencontre botanique ».

Commentaire (1)

  1. jpp

    Qui s’intéresse aux jardins partagés doit absolument se procurer ce livre. Une certaine histoire officielle fait remonter l’origine de ces jardins à la création du réseau du Jardin dans tous ses états fortement encouragé par la fondation de France, puis à l’octroi par les collectivités publiques d’espaces dédiés au jardinage collectif à l’intérieur des villes (à Paris, Charte Main verte 2005). Cette histoire semble calquée sur celle des jardins philanthropiques du début du XXème siècle octroyés aux ouvriers (Ligue du coin de terre et du Foyer).
    Mon film réalisé en 2003 (Macadam et chlorophylle pour France 3) fait état au contraire d’initiatives disparates et spontanées. Parmi elles, la plus forte était de loin le Jardin solidaire d’Olivier Pinalie , rue des Haies, qui a été rasé (avec l’assentiment des Verts se revendiquant pourtant des jardins partagés et n’hésitant pas à en faire un argument de campagne). Il y a là aujourd’hui un gymnase et , déconnecté de la rue, un jardin sur le toit que les équipes de télévision fréquentent beaucoup.
    Nos édiles, qui ont constamment le terme de lien social à la bouche, auraient pu trouver là un laboratoire de lien social réel et fort. S’ils ne l’ont pas fait , ce n’est pas par hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Épinglez
Partagez