L’effet engrais + carbone sur les plantes d’aquarium

/, plante aquatique/L’effet engrais + carbone sur les plantes d’aquarium

L’effet engrais + carbone sur les plantes d’aquarium

Nano aquarium nouvellement planté avec Ceratophyllum, Anubias, Christmas Moss et Ludwigia, Paris 19e (75)
Huit jours séparent ces deux vues de mon nano aquarium à Tateurndina. La croissance des plantes est spectaculaire, du fait d’un éclairage puissant, mais aussi d’apports réguliers d’engrais liquide et de carbone. Le résultat est impressionnant !

Nano aquarium nouvellement planté avec Ceratophyllum, Anubias, Christmas Moss et Ludwigia, Paris 19e (75)
Un éclairage puissant et le simple apport d’un engrais dans l’eau ne suffisent pas pour obtenir une croissance optimale des plantes aquatiques dans un aquarium. Les résultats sont meilleurs quand on diffuse du gaz carbonique (CO2) dans l’eau ou quand on ajoute très régulièrement un produit riche en carbone actif dans l’eau. J’ai choisi pour l’instant la deuxième solution, en utilisant le produit CarboBooster Max de Dennerle. Avec 2 à 4 ml de cet élixir miracle pour 100 litres d’eau chaque jour, le développement des végétaux est impressionnant dans mes trois aquariums. Cette fertilisation vient compléter l’apport d’engrais plus classique, en l’occurrence l’engrais journalier Nano de Dennerle (1 goutte pour 10 litres d’eau).

Les plantes ont plus bel aspect et les plus délicates cessent de végéter. Par contre, il faut intervenir souvent dans le bac quand les espèces ont une croissance rapide, ce qui est le cas des grenouillettes et du Ceratophyllum. Je dois jouer des ciseaux au moins deux ou trois fois par mois, mais ce n’est pas trop gênant. Je préfère cela et voir mes plantes prospérer !

By |2016-01-24T22:19:04+00:00janvier 25th, 2016|aquariophilie, plante aquatique|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Michèle 26 janvier 2016 at 15 h 17 min

    Résultat impressionnant bravo!

  2. Alain Delavie 25 janvier 2016 at 20 h 36 min

    En effet Josette, les poissons ne réagissent car l’alimentation et au volume du bac, heureusement, sinon j’aurai des monstres !

  3. Josette 25 janvier 2016 at 10 h 09 min

    Bravo et j’espère que c’est totalement inefficace sur la taille des poissons ! Hi Hi !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui