Archives de mots clés: nano aquarium

L’effet engrais + carbone sur les plantes d’aquarium

Nano aquarium nouvellement planté avec Ceratophyllum, Anubias, Christmas Moss et Ludwigia, Paris 19e (75)
Huit jours séparent ces deux vues de mon nano aquarium à Tateurndina. La croissance des plantes est spectaculaire, du fait d’un éclairage puissant, mais aussi d’apports réguliers d’engrais liquide et de carbone. Le résultat est impressionnant !

Nano aquarium nouvellement planté avec Ceratophyllum, Anubias, Christmas Moss et Ludwigia, Paris 19e (75)
Un éclairage puissant et le simple apport d’un engrais dans l’eau ne suffisent pas pour obtenir une croissance optimale des plantes aquatiques dans un aquarium. Les résultats sont meilleurs quand on diffuse du gaz carbonique (CO2) dans l’eau ou quand on ajoute très régulièrement un produit riche en carbone actif dans l’eau. J’ai choisi pour l’instant la deuxième solution, en utilisant le produit CarboBooster Max de Dennerle. Avec 2 à 4 ml de cet élixir miracle pour 100 litres d’eau chaque jour, le développement des végétaux est impressionnant dans mes trois aquariums. Cette fertilisation vient compléter l’apport d’engrais plus classique, en l’occurrence l’engrais journalier Nano de Dennerle (1 goutte pour 10 litres d’eau).

Les plantes ont plus bel aspect et les plus délicates cessent de végéter. Par contre, il faut intervenir souvent dans le bac quand les espèces ont une croissance rapide, ce qui est le cas des grenouillettes et du Ceratophyllum. Je dois jouer des ciseaux au moins deux ou trois fois par mois, mais ce n’est pas trop gênant. Je préfère cela et voir mes plantes prospérer !

Finis les nano aquariums, retour à un grand aquarium

Aquarium Juwel Lido 120 litres blanc avec meubleAprès quelques années de pratique avec les nano aquariums, je préfère les abandonner et revenir à un bac beaucoup plus grand qui me permettra un choix plus large d’espèces de poissons pour un entretien moindre.

L’entretien d’un nano aquarium, même bien équipé d’un filtre extérieur puissant, ne pardonne aucun oubli et demande en fait pas mal de temps chaque semaine. Alors quand en plus vous en avez deux, trois, cinq (et même six à une certaine époque), cela devient un véritable esclavage chaque week-end. Et si vous sautez un nettoyage, cela peut se transformer en catastrophe car le volume d’eau est si faible que la pollution peut vite se propager et mettre en péril la population d’animaux élevés. Petites bêtes assez fragiles dans leur ensemble…

Et puis j’en ai aussi un peu marre de me fatiguer les yeux à essayer d’apercevoir mes minuscules crevettes très cachotières et vives. Le minuscule, c’est mignon, mais un peu trop exigeant pour moi.

J’ai donc envoyé ma lettre au Père Noël qui m’a répondu (mais oui, mais oui !) que la livraison de mon nouvel aquarium avec son meuble se ferait mercredi matin, le 23 décembre. Parfait, j’aurai mon cadeau de Noël juste à temps ! Ce sera un aquarium Juwel Lido 120 litres, modèle blanc. (suite…)

Arrivage de crevettes ‘Red Cherry’

Crevettes (Neocaridina davidi 'Red Cherry' dans un nano aquarium, Paris 19e (75)
Après avoir complètement refait l’un de mes nano aquariums, j’ai acheté une douzaine de crevettes pour le repeupler, mais cette fois-ci j’ai pris une variété plus colorée, des ‘Red Cherry’ aux teintes rougeâtres plus ou moins accentuées selon les individus.

Crevette (Neocaridina davidi 'Red Cherry' dans un nano aquarium, Paris 19e (75)

Pas facile de photographier ces miniatures qui bougent beaucoup et qui ne dépassent pas les 2 cm. Les femelles sont plus colorées que les mâles, ces derniers restant aussi beaucoup plus petits. Sur mes photos, ce ne sont que des demoiselles crevettes je pense.

(suite…)

Pellia (Monosolenium tenerum)

Monosolenium tenerum sur roche dans mon nano aquarium, Paris 19e (75)
Je viens de faire l’acquisition de deux exemplaires de cette plante aquatique fixée sur une roche. Son aspect évoque autant une algue qu’une salade frisottée. Mais en fait c’est une hépatique

Monosolenium tenerum sur roche dans mon nano aquarium, Paris 19e (75)
Cette plante aquatique forme un amas dense en forme de coussinet. Elle ne possède pas de vraie feuille, mais des thalles verts (un thalle étant un appareil végétatif ne possédant ni feuille, ni tige, ni racine). Ces derniers ont un aspect de feuilles aplaties. Fragiles, ils se fragmentent facilement. Chaque morceau étant susceptible de redonner une autre plante. J’ai quelques fragments qui se sont détachés et déposés sur le sable, je les ai laissés. On verra bien ce que cela donnera, si l’aquarium est envahi…

D’après ce que j’ai pu lire sur Internet, cette hépatique est assez tolérante pour ses conditions de maintenance en aquarium. À suivre…

Petite vidéo de mes poissons moustiques (Boraras brigittae)

Mes petits rasboras ornés aussi dénommés poissons moustiques (Boraras brigittae) sont plus faciles à filmer qu’à photographier car ils ne cessent de s’activer en tous sens dans leur nano aquarium.

Boraras brigittae dans un nano aquarium from Alain Delavie on Vimeo.

Leur belle livrée rouge vif avec de multiples reflets est un spectacle bien sympathique que j’aime regarder. Avec le temps, ces minuscules poissons (2 à 3 cm au maximum) se sont habitués à mes visites et mes passages devant le bac. Ils viennent plutôt à ma rencontre si je ne bouge pas trop vivement. Dotés d’un tempérament plutôt paisible surtout quand ils sont maintenus en banc d’au moins 8 à 10 individus (ce qui est le cas chez moi), ils se houspillent de temps à autre en se coursant, mais cette intimidation sans conséquence ne dure jamais et le calme revient vite dans l’aquarium qui leur est dédié.

Ces poissons d’origine asiatique ont besoin d’une eau douce acide (pH de 4 à 6,5). L’éclairage ne doit pas être trop intense, de même que le courant généré par le filtre car dans la nature, ces rasboras vivent plutôt dans des eaux brunes stagnantes.

Depuis plus d’un an que je les élève, les dix individus qui peuplent mon petit bac se sont montrés résistants et très vifs, avec un bel appétit. Des poissons sans soucis et jolis !

Nano aquarium : le pour et le contre

Nano aquarium avec Pogostemon helferi, mousse de Java, Anubias barteri var. nana, Cryptocoryne wendtii 'Brune'
La fascination des nano aquariums, ces univers aquatiques miniatures très à la mode depuis quelques années, ne m’a pas épargné
. Je me suis laissé tenter au point d’avoir jusqu’à six petits bacs simultanément. Mais après quelques années, mon envie et mes ardeurs ont été confrontées à la réalité de l’entretien de ces modèles réduits. Bilan en demi teinte…

Aquariophile depuis mon adolescence, je me suis intéressé au nano aquarium quand je me suis installé dans mon appartement parisien où la place est davantage comptée. Je pouvais encore accueillir un grand bac, mais j’ai préféré investir dans plusieurs petits aquariums, les modèles proposés étant désormais assez nombreux. Après quelques années de pratique avec des crevettes ou des petits poissons, je continue à utiliser ces petits bacs (j’en ai quatre actuellement), mais leur taille réduite entraine des soins très assidus et réguliers qui deviennent vite contraignants quand on a fait la bêtise d’augmenter le nombre des aquariums sans penser au temps qu’il faudra leur accorder.

Nano aquarium avec Pogostemon helferi, mousse de Java, Anubias barteri var. nana, Cryptocoryne wendtii 'Brune' (suite…)