Archive journalières: 7 janvier 2014

Paris Face Cachée : 3 jours pour découvrir 90 lieux secrets à Paris

Affiche Paris Face Cachée 2014
Les 31 janvier, 1er et 2 février 2014, les Parisiens pourront découvrir 90 lieux originaux, alternatifs ou interdits lors de la troisième édition de Paris Face Cachée qui lève le voile sur les côtés secrets de la capitale la plus visitée au Monde.

Un événement ambitieux : le public choisit une expérience sans savoir qui l’organise ; le lieu de rendez-vous est tenu secret et n’est dévoilé que sur le billet, après inscription ! Pour cette nouvelle édition, Paris Face Cachée étend son terrain de jeu et va proposer des aventures, dans la capitale, mais aussi en Seine-Saint-Denis, en Essonne, dans le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine.

En 2014, les curieux pourront par exemple fouler le sol d’un institut en or qui a forgé nos plus grands sportifs; plonger, sous le regard bienveillant de La Grande Dame, aux pays des faiseurs d’obélisques, de cascades et de voutes; pénétrer une  galerie très privée d’art contemporain, à la rencontre de collectionneurs passionnés et  passionnants; reconnaitre les faux semblants et les imitations …

Les inscriptions à Paris Face Cachée seront ouvertes exclusivement en ligne sur www.parisfacecachee.fr pour toutes les expériences, gratuites ou payantes.
Deux dates distinctes d’ouverture de la billetterie sont prévues le 10 janvier et le 22 janvier, avec à chaque fois des expériences différentes.

 

Le ver tueur de lombrics repéré en Île-de-France

Plathelminthe terrestre invasif, photo Xavier Japiot
L’annonce a été publiée dans le Parisien du dimanche 5 janvier 2014. Ce ver (un plathelminthe originaire de Nouvelle-Zélande) a été trouvé et identifié en octobre dernier dans l’Essonne et plus récemment dans le bois de Vincennes, aux portes de Paris. La vigilance s’impose !

Cette découverte est inquiétante, car ces vers exotiques s’attaquent aux populations de lombrics, nos vers de terre, qu’ils dévorent. Au Royaume-Uni, les plathelminthes font déjà des ravages, détruisant complètement les vers de terre dans certaines communes. Ils ont été recensés en Bretagne et dans le Midi, mais ces vers invasifs ont été découverts pour la première fois en Île-de-France dans un jardin de Vigneux-sur-Seine dans l’Essonne en octobre 2013. Plus récemment, un technicien horticole en a trouvé un sous un pot de fleurs dans une pépinière située dans le Bois de Vincennes.

Le Professeur Jean-Lou Justine recense les découvertes de ce ver (six espèces ont été identifiées à ce jour en France). Tous les jardiniers sont appelés à être vigilants et à faire part de leurs éventuelles découvertes pour permettre de cerner avec précision l’ampleur de l’invasion. Attention, si vous en repérez un, évitez tous contacts avec le ver et ne laissez surtout pas les enfants jouer avec, ni les animaux domestiques.

Pour suivre les dernières informations concernant ce ver :
http://bit.ly/Plathelminthe
https://twitter.com/Plathelminthe4

Que faire si vous trouvez un plathelminthe ?