Des nouvelles de mes poissons moustiques

Couple d'Heterandria formosa dans un nano aquarium, Paris 19e (75)
Le poisson moustique (Heterandria formosa) est tout petit et vif comme l’éclair. Donc difficile à prendre en photo. C’est pour cela que je ne vous en ai peu parlé jusqu’à présent, mais cette fois-ci j’ai pu photographier mon couple de poissons dans son nano aquarium.

La photo n’est pas terrible car les parois de l’aquarium reflètent le décor et la lumière environnante. Mais au centre de ce petit aquarium, près de la base du filtre situé à gauche, vous pouvez apercevoir madame sur la gauche et monsieur poisson moustique un peu plus à droite en biais. Des miniatures, effrayées au moindre mouvement et promptes à décamper !

Si vous regardez un peu plus en haut au centre, sous la feuille la plus élevée de la cryptocoryne, vous apercevez un de leurs bébés. Déjà grand (tout est relatif !), car c’est le premier né, au début de l’été. Il y en a trois autres plus petits. La famille s’agrandit régulièrement, mais lentement, la femelle ne donnant naissance qu’à un alevin à la fois, déjà assez grand proportionnellement aux adultes. Capable de se nourrir tout seul et de se débrouiller sans être agressé par les autres occupants du bac.

Ces poissons ne sont pas très colorés, mais ils sont faciles à élever, robustes et peu encombrants. Au fil des jours, ils ont fini par s’habituer à ma présence, surtout le matin quand je viens leur donner à manger. Ils sont alors moins farouches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Partages
Partagez4
Tweetez
+1
Enregistrer2
Partagez