Croissance ultra rapide du Sphaeralcea ‘Newleaze Coral’

Sphaeralcea 'Newleaze Coral' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Le petit pied acheté lors des Journées des Plantes de Courson l’automne dernier est devenu un bel arbuste de près d’un mètre de hauteur qui dépasse maintenant la rambarde de mon balcon. Et chaque matin, une nouvelle flopée de fleurs d’un bel orange abricot doux s’ouvrent dès que le soleil vient les réchauffer. J’adore !!!

Sphaeralcea 'Newleaze Coral' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
La plante a des tiges très fines qui se ramifient toutes seules sans avoir besoin de les pincer. Elles sont cassantes comme du verre et il faut tuteurer la touffe pour qu’elle ne souffre pas des coups de vent ou des gestes un peu brusques du jardinier qui doit se faire très mince pour passer sans effleurer l’arbuste de plus en plus volumineux et encombrant. Mais quand on casse une branche pourvu de boutons floraux, elle continue à fleurir si on la place dans un vase rempli d’eau. Bonne nature !

Sphaeralcea 'Newleaze Coral' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Les fleurs sont assez petites. Environ la taille d’une pièce de 50 centimes d’euro. Mais plusieurs s’ouvrent aux extrémités des tiges où se forment les nouveaux boutons floraux. La floraison a commencé fin juin et elle n’est pas prête de se terminer.

Sphaeralcea 'Newleaze Coral' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Il faut veiller à arroser régulièrement pour maintenir le sol toujours frais. J’avais fait un apport d’engrais organique pour tomates au début du printemps et depuis, je n’ai donné qu’une fois un engrais liquide organique Or Brun. La plante pousse bien toute seule quand elle se plaît, sous réserve d’apports d’eau copieux.

Sphaeralcea 'Newleaze Coral' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Le bouturage semble la seule solution pour multiplier cette espèce. Les fleurs fanent et tombent sans jamais former de fruits et de graines. C’est peut-être ce qui explique la floraison généreuse sans cesse renouvelée depuis le début de l’été quand d’autres espèces s’épuisent à donner des graines.

Commentaire (1)

  1. Josette

    J’aime beaucoup cet orangé doux. La forme du feuillage est aussi intéressante.

    Belle trouvaille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez