Combattant sélection (Betta splendens) dans un nano aquarium avec Anubias et Limnobium laevigatum, Paris 19e (75)

Mon combattant a pris la pose suffisamment longtemps et pour une fois au milieu de son aquarium, ce qui m’a permis de le prendre en photo sans trop de flou. L’occasion d’admirer ses voiles immenses bleu azur et orange métallisé.

J’avais une image pas très flatteuse de cette espèce de poisson dont je voyais de nombreux exemplaires inertes dans leurs minuscules boites aquariums dans les magasins d’aquariophilie. Mais quand on place ce poisson dans de bonnes conditions, avec des plantes, un volume d’eau pas trop restreint et une lumière tamisée, il devient beaucoup plus intéressant à observer et très vivant. Il s’habitue vite à son soigneur et vient le voir en faisant des « grâces » devant lui. Plutôt sympathique, rien à voir avec la sardine écervelée. Il sait très vite où on va lui donner à manger, bref il s’apprivoise plutôt bien. Et il est facile à maintenir. Et quand on reste à le regarder évoluer dans son bac, les irisations variables de ses voiles et les circonvolutions qu’il effectue donnent un spectacle plutôt captivant.