Les pompons du Fothergilla major

Floraison du Fothergilla major au début du printemps, parc André Citroën, Paris 15e (75)

Les anglais ont surnommé cet arbuste à fleurs : brosse à bouteille. Pas très élégant ni séduisant alors que la floraison en cyme est des plus charmantes, les inflorescences ayant un aspect tout ébouriffé.

Floraison du Fothergilla major au début du printemps, parc André Citroën, Paris 15e (75)

La floraison précoce débute avant l’apparition du feuillage. Elle se déroule en avril ou en mai selon les régions et la rigueur du climat. À Paris cette année, les fleurs ont vite éclos, avec l’arrivée du printemps. La couleur de la floraison varie du blanc pur au vert clair vif.

Floraison du Fothergilla major au début du printemps, parc André Citroën, Paris 15e (75)

Floraison du Fothergilla major au début du printemps, parc André Citroën, Paris 15e (75)

Fothergilla major appartient à la famille des Hamamélidacées. Il forme un petit arbuste qui ne dépasse pas le mètre de hauteur. Les feuilles vert clair puis foncé sur le dessus, glauque au revers, sont gaufrées. En automne, elles prennent des couleurs vives mêlant le jaune, l’orange et le rouge. Du grand spectacle !

Floraison du Fothergilla major au début du printemps, parc André Citroën, Paris 15e (75)

L’arbuste préfère une terre neutre à acide, la présence de calcaire dans le sol provoquant une chlorose. Il faut l’installer à mi-ombre ou à l’ombre claire, surtout pas en plein cagnard. Pendant la belle saison, veillez à maintenir le sol frais, surtout si vous le cultiver en pot.

By |2012-04-09T20:37:03+00:00avril 10th, 2012|arbre ou arbuste, fleur|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Gisali 25 avril 2012 at 16 h 05 min

    Je ne la connaissais avec ses fleurs de couleur blanche. Dans un parc près de chez moi, j’ai pu les admirer à l’automne en rouge.

  2. Mireille 11 avril 2012 at 5 h 10 min

    La floraison est lumineuse et c’est magnifique.

  3. jpp 10 avril 2012 at 12 h 11 min

    Dommage qu’il n’aime pas le calcaire…

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok