Surfacer les grosses potées

Pour vous évitez un changement de pot toujours fastidieux dans un appartement, vous pouvez avoir recours une ou deux fois par an au surfaçage. Cette technique simple remplace aussi le rempotage devenu trop difficile voire impossible pour les potées trop volumineuses et trop lourdes pour être déplacées.

Cette opération consiste à changer une petite partie du substrat, seulement la couche la plus superficielle, et à la remplacer par un terreau nouveau ou un mélange enrichi en substances nutritives. Il faut opérer de préférence à la fin de l’hiver ou éventuellement au début de l’été. Les activités de jardinage à l’extérieur étant encore limitées, autant en profiter pour s’occuper maintenant de ses plantes d’intérieur.

Comment faire ?
Avec une petite griffe, grattez la surface du vieux substrat pour l’ameublir sur quelques centimètres. N’ayez pas peur de griffer les petites racines, mais prenez garde à ne pas abîmer les rhizomes et les grosses racines charnues. Ensuite, éliminez la terre usagée pour dégager le haut du pot sur quelques centimètres de profondeur.
Remplacez le vieux substrat par un terreau du commerce ou un mélange plus riche en substances nutritives. Vous pouvez y incorporer un engrais à diffusion lente, très concentré en azote s’il s’agit d’une plante à feuillage décoratif, ou riche en phosphore et potassium pour une plante à fleurs.
Vous devez rajouter assez de substrat pour atteindre le niveau initial de la motte. Tassez légèrement en surface avec les mains. Terminez en arrosant par dessus pour permettre au terreau de se tasser et aux éléments nutritifs de diffuser dans toute la motte.

Lorsque vous surfacez une plante à feuillage décoratif (beaucarnéa, dracaéna, ficus, etc.), ajoutez du sang desséché et de la corne torréfiée dans le nouveau terreau. Pour les plantes fleuries comme les bégonias, les cactus de Noël, les clivias, les impatiens, les jacobinias, les saintpaulias et les ruellias, ajoutez quelques cuillérées d’un engrais organique pour tomates. Effet garanti !

Commentaire (1)

  1. vert.citron

    je le fais tous les ans au printemps avec mes differents ficus ou mon araucaria… avec du lombricompost sorti tout droit de ma cave… ca les booste tres bien dans des pots où les substances nutritives s’epuisent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.