Archive journalières: 23 juillet 2011

222 arbres remarquables répertoriés à Paris

Nouveau sur le site de la Ville de Paris, une carte interactive vous permet de localiser et de découvrir les 60 arbres les plus remarquables de la capitale.

L’année 2011, proclamée par les Nations unies comme celle des forêts, a été l’occasion pour la Ville de Paris de réaliser un inventaire complet de ses arbres remarquables. Ce recensement a permis de répertorier quelque 222 spécimens remarquables appartenant à 80 espèces différentes d’arbres.

Un arbre peut être remarquable :

  • par sa rareté,
  • par son âge vénérable,
  • par sa forme particulière,
  • par son histoire,
  • par son acclimatation. Certaines espèces rapportées du bout du monde se sont adaptées au climat et aux sols de la capitale en dépit de conditions qui leur étaient plutôt défavorables.

Arbres de la liberté, arbres de paix, certains commémorent un événement particulier : la naissance ou la mort d’un personnage important, une bataille victorieuse, un anniversaire ou une prise de pouvoir…

Carte interactive des arbres remarquables parisiens

Le cul noir de la tomate

On parle souvent de la maladie du cul noir de la tomate, mais il ne s’agit pas d’une maladie à proprement parler. Ce serait plutôt un problème physiologique résultant d’une mauvaise culture.

Cul noir de la tomate, Domaine de Maninet, Valence (Drôme), Clause Vegetable Seeds et Oxadis

Cul noir de la tomate, Domaine de Maninet, Valence (Drôme), Clause Vegetable Seeds et Oxadis, 19 juillet 2011, photo Alain Delavie

Ce problème qui se traduit par un noircissement de la partie inférieure de la tomate (à l’opposé de l’insertion du pédoncule sur le fruit) est aussi appelée pourriture apicale ou bien encore nécrose apicale. Il serait du à une carence en calcium. Non par manque réel dans le sol, mais plus souvent parce qu’il n’est pas assimilé par les racines du légume.

Un stress hydrique répétitif (périodes de dessèchement important du sol suivi de moments d’inondation à répétition) endommage les racines des tomates en détruisant les poils absorbants à l’extrémité des racines. Les légumes ont une grande difficulté pour assimiler le calcium dans le sol, l’eau étant un élément essentiel pour le transporter dans toutes les parties de la plante à la condition que les radicelles et les poils absorbants puissent l’absorber.

Il se peut aussi qu’il y ait une autre carence ou une surabondance d’un autre composé qui a une interaction avec l’absorption du calcium. Cela peut arriver lors de déséquilibres en magnésium, en sélénium ou en phosphore dans la terre du potager.

Certains micro-organismes sont essentiels pour favoriser l’absorption des nutriments par les racines. Ceux-ci périssent dans un sol trop sec (manque d’arrosage) ou trop pauvre en oxygène (par excès d’eau, quand le sol est trop compact par manque de binage ou quand il est naturellement trop lourd).

Comment agir ?

  • Éviter la culture de variétés très sensibles au cul noir : ‘Andine cornue’, ‘Yellow Stuffer’…
  • Veiller à des arrosages réguliers (système d’arrosage goutte-à-goutte), en évitant les périodes de sécheresse ou les coups de soif.
  • Pailler le sol en enrichissant le paillis avec des feuilles broyées d’orties ou de pissenlits.
  • Arroser avec une dilution d’extrait fermenté d’orties (10%) ou de consoude (20%).
  • Supprimer les fruits portant des marques de pourriture apicale.

 

 

Le premier « Jardin pour les autres » à Paris

Les pommes de terre Amandine ont été plantées en mai dernier sur une parcelle mise à disposition par la Fondation Eugène Napoléon, 254 rue du Faubourg Saint Antoine dans le 12ème arrondissement de Paris.

L’opération est placée sous le parrainage de Patrick Bloche, Maire du 11ème arrondissement et Député de la 7ème circonscription. Les pommes de terre seront offertes à l’Armée du Salut.

« Jardin pour les autres » est un projet solidaire de l’association des Jardiniers de France.
Chaque année, depuis 16 ans, des bénévoles de l’association se mobilisent dans toute la France pour planter et cultiver des pommes de terre pour les offrir à des associations caritatives.
Les pommes de terre sont offertes par Germicopa, 1er créateur français de variétés de pommes de terre.

  • 103 sites en France,
  • 1 000 bénévoles,
  • 30 000 m2 de cultures,
  • 30 tonnes de plants offerts,
  • 600 tonnes de pommes de terre récoltées,
  • 1 800 000 de bases de repas offertes.
    (suite…)