L’arbre aux papillons du Canal de l’Ourcq

/, Paris/L’arbre aux papillons du Canal de l’Ourcq

L’arbre aux papillons du Canal de l’Ourcq

Dans la série des plantes poussant dans les endroits les plus improbables, je n’ai pas résisté à photographier ce pied d’arbre aux papillons (Buddleia davidii) qui a été se nicher dans une anfractuosité sur une des berges du canal de l’Ourcq, dans le 19e arrondissement de Paris.

 

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) poussant au bord du canal de l'Ourcq, Paris 19e (75)

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) poussant au bord du canal de l'Ourcq, Paris 19e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

L’arbre aux papillons se ressème un peu partout dans Paris et pas seulement dans les friches. Des jeunes plants poussent dans la moindre fissure du bitume, sur les rails, sur les murs… Cette plante a une résistance assez incroyable qui fait qu’elle supporte le manque de terre et d’eau relativement bien.
Un comportement de mauvaise herbe… Mais facile à éliminer dans un jardin entretenu.

 

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) poussant au bord du canal de l'Ourcq, Paris 19e (75)

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) poussant au bord du canal de l'Ourcq, Paris 19e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) poussant au bord du canal de l'Ourcq, Paris 19e (75)

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) poussant au bord du canal de l'Ourcq, Paris 19e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Mais la nature est bien faite, car là où ce petit arbuste s’est installé tout seul, il ne risque pas d’avoir les racines dans l’eau, le niveau du canal étant toujours à peu près identique.

 

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) poussant au bord du canal de l'Ourcq, Paris 19e (75)

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) poussant au bord du canal de l'Ourcq, Paris 19e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Il ne reste plus qu’à attendre la floraison si d’ici là ce buddléia n’est pas arraché ou ratiboisé…

By |2011-06-04T22:09:09+00:00juin 5th, 2011|arbre ou arbuste, Paris|5 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

5 Comments

  1. […] d’un feu tricolore. Buddléia au bord du Canal de l’Ourcq (Paris 19e). Buddléia accrobate. L’arbre aux papillons du Canal de l’Ourcq. Buddleia, rien ne l’arrête ! Quand la nature gagne sur la ville : 1er épisode Les buddleias […]

  2. […] Ce pied, je vous en ai déjà parlé en juin l’année dernière, car il repousse chaque année tout en restant relativement modeste en dimensions. Costaud, l’arbre aux papillons ! […]

  3. SecretFanfan 7 juin 2011 at 0 h 26 min

    Une piscine pour les papillons, sacrés veinards!

  4. jpp 5 juin 2011 at 11 h 57 min

    J’ai longtemps surveillé ce buddleia à ĉoté de feu le jardin Charmante Petite campagne urbaine. Au début de ce jardin, j’allais puiser de l’eau dans le canal juste à ses côtés. S’il est resté assez petit, est-ce que c’est par « bonzaisation » ou parce qu’il a été plusieurs fois coupé ou encore est-ce plusieurs générations successives ?
    Certains diabolisent cette plante « invasive ». Ca fait pourtant longtemps qu’elle existe chez nous. Un buddleia a charmé ma déjà lointaine enfance. Peut-être que les partisans de la reconduite des plantes à la frontière pourraient enfin lui accorder des papiers ?

  5. Plantine 5 juin 2011 at 8 h 24 min

    Sur l’avant-dernière photo (très réussie), ça fait un peu surréaliste cette plante qui rompt la longue perspective nue ; comme pour nous dire qu’avec des plantes, c’est encore mieux !
    Quand les fleurs seront là, ce sera plus fantastique encore.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui