Archives de mots clés: canal de l’Ourcq

Le repos du cygne

Cygnes endormis sur la glace et au soleil, bassin de la Villette, canal de l'Ourcq, Paris 19e (75)
La couche de glace à la surface de l’eau du Bassin de la Villette et du Canal de l’Ourcq (Paris 19e) est assez épaisse pour supporter le poids des canards et des cygnes qui viennent s’y reposer et profiter des rayons du soleil dans la journée. Pour la plus grande joie des promeneurs qui s’arrêtent pour immortaliser la scène avec de nombreuses photos.

Canards et cygnes endormis sur la glace et au soleil, bassin de la Villette, canal de l'Ourcq, Paris 19e (75)
Petit rassemblement de canards colverts avec un couple de cygnes. Ils ne devaient pas avoir chaud aux pattes !

Street art près du canal de l’Ourcq (Paris 19e)

Street art, canal de l'Ourcq, Paris 19e (75)
Les berges et les rues près du canal de l’Ourcq permettent de découvrir le travail de nombreux artistes plus ou moins connus adeptes du street art. Leurs oeuvres sont disséminées sur plus de 10 km de berges, de la Rotonde de Stalingrad dans le 19e arrondissement de Paris à Aulnay-sous-Bois. En voici quelques unes près du viaduc de la Villette (Paris 19e)

Street art, canal de l'Ourcq, Paris 19e (75) (suite…)

L’eau qui dort (Michael Pinsky) à la Villette (Paris 19e)

L'eau qui dort, Michael Pinsky, canal de l'Ourcq, parc de la Villette, Paris 19e (75)
En écho à la COP21, La Villette et ArtCOP21 ont invité l’artiste Michael Pinsky à investir le canal de l’Ourcq avec l’œuvre « L’eau qui dort », composée de pièces flottantes disposées près de l’une des deux rives au niveau de la Géode.

Les canaux de Paris, voies de communication historiques et durables par essence, sont un lieu d’échange et de ressource clé́ dans notre histoire. Mais cet écosystème, très sensible au climat, est aussi bien souvent le réceptacle des encombrants jetés par les riverains. Décharge invisible qui dissimule notre trop plein d’objets sous ses eaux dormantes. À l’aide d’une équipe de plongeurs et des services des canaux de Paris, l’artiste Michael Pinsky est allé chercher dans les profondeurs des eaux et de l’oubli, les épaves domestiques, dont la communauté s’est débarrassée, pour les exposer à la surface.

L'eau qui dort, Michael Pinsky, canal de l'Ourcq, parc de la Villette, Paris 19e (75) (suite…)