Archive journalières: 1 novembre 2008

Promenades organisées dans les cimetières parisiens a l’occasion de la Toussaint

Entre légendes et réalité, des promenades à la rencontre des personnalités qui reposent dans les cimetières parisiens sont proposées en novembre.

Le cimetière du Père-Lachaise, Paris (20e) :
Tous les samedis à 14 h 30 jusqu’au 30 novembre.
Le plus grand espace vert de la capitale, d’une superficie de 44 hectares, avec ses 5 300 arbres, est un refuge de la biodiversité. Il abrite aussi les tombes de Marcel Proust, Chopin, Musset, Rossini, Balzac, Francis Poulenc, Edith Piaf, Jim Morisson…
Rendez-vous : entrée boulevard de Ménilmontant, face à la rue de la Roquette (métro Père-Lachaise ou Philippe Auguste).

Le cimetière du Montparnasse, Paris (14e) par Véronique Thierry :
Dimanche 2 novembre, à 15 h.
Retrouvez, au pied de grands arbres, les tombes d’artistes et d’intellectuels de la rive gauche : Baudelaire, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Ionesco, Serge Gainsbourg, Brancusi dont la sculpture le baiser se trouve allée 35…
Rendez-vous : à l’entrée principale du cimetière, boulevard Edgar Quinet (métro Edgar Quinet ou Raspail).

Le feu de l’automne au Père-Lachaise, Paris (20e) par Danielle Blondel :
Lundi 3 novembre, à 14 h 30.
Á la Toussaint, bruyères, chrysanthèmes, feuillages d’or et d’argent, mettent en valeur le patrimoine.
Rendez-vous : dans le cimetière, entrée au 71, rue des Rondeaux, face à l’avenue du Père-Lachaise (métro Gambetta).

Le cimetière de Montmartre, Paris (18e) par Danielle Blondel :
Mardi 4 novembre, à 14 h 30.
Dans un vallon romantique, à l’ombre des frondaisons, les tombes de Berlioz, Zola, Stendhal, Nijinsky, Jouvet, François Truffaut, Dalida…Rendez-vous : à l’entrée du cimetière, avenue Rachel (métro Place de Clichy ou Blanche).

Le cimetière de Passy (16e) par Christiane Cazes :
Mercredi 5 novembre, à 14 h 30.
Ce petit cimetière haut perché abrite les tombes de nombreuses personnalités dont celles de Fernandel, Octave Mirbeau, Edouard Manet, Claude Debussy, Gabriel Fauré…
Rendez-vous : à l’entrée du cimetière, au 2 rue du Commandant- Schloesing (métro Trocadéro).

Le cimetière des Batignolles, Paris (17e) par Martine Frasch :
Jeudi 6 novembre, à 14 h 30.
Dans ce cimetière planté essentiellement de marronniers reposent Paul Verlaine, Blaise Cendrars, André Breton, Claire Motte, Ray Ventura…
Rendez-vous : à l’entrée du cimetière, rue Saint-Just (métro Porte de Clichy).

Le cimetière parisien de Bagneux (92) par Martine Frasch :
Vendredi 7 novembre, à 14 h 30.
Ce cimetière ressemble à un parc, avec ses arbres et ses hauts massifs d’arbustes. Il abrite notamment la tombe de Barbara.
Rendez-vous: à l’entrée principale du cimetière, 45 avenue Marx Dormoy, à Bagneux (métro Châtillon Montrouge, situé à 300 m du cimetière, puis bus 323, arrêt « cimetière parisien »).

Monuments à la mémoire de la déportation au Père-Lachaise, Paris (20e) par François Mathias :
Dimanche 9 novembre, à 14 h30.
Émouvante promenade le long des onze monuments dédiés aux victimes des camps nazis. Rendez-vous : dans le cimetière, entrée au 71, rue des Rondeaux, face à l’avenue du Père-Lachaise (Métro Gambetta).

Mobilisation dans les cimetieres parisiens pour la Toussaint

Comme chaque année à la Toussaint, l’Administration parisienne accomplit un effort tout particulier pour accueillir les familles, les renseigner et les guider. Tous les agents de la surveillance spécialisée sont mobilisés et les bureaux des conservations sont ouverts au public.Décorations florales, propreté des sites, tout est mis en œuvre pour que ce moment d’affluence exceptionnelle se déroule dans le calme et le recueillement. Aux entrées, des chrysanthèmes en cascades. Dans les divisions militaires, les monuments aux Morts et les sépultures d’anciens combattants, 12 000 chysanthèmes ont été plantés. Les défunts sans ressources inhumés dans les caveaux individuels du cimetière parisien de Thiais font également l’objet d’une attention particulière puisque la Municipalité fleurit chaque caveau (3 000 chrysanthèmes).

Dans tous les grands cimetières parisiens comme le Père-Lachaise, Pantin, Thiais et Bagneux, des minibus sont mis gratuitement à disposition de tous, service très apprécié des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite.
Un minibus ou véhicule léger sur les sites suivants :
– cimetière de Montmartre (10,5 hectares)
– cimetière des Batignolles (10,4 hectares)
– cimetière parisien de Bagneux (62 hectares)
– cimetière parisien de Saint-Ouen (27 hectares)
– cimetière parisien d’Ivry (28 hectares)
Deux minibus sur les sites suivants :
– cimetière du Père-Lachaise (43 hectares)
– cimetière parisien de Thiais (103 hectares)
Trois minibus au cimetière parisien de Pantin (107 hectares).
Par ailleurs, pour la tranquilité des visiteurs, la circulation en voiture ou moto est totalement interdite dans les cimetières intra-muros. Elle est libre mais réglementée dans les cimetières extra-muros, sauf pour les poids lourds, strictement interdits. Pour le confort et la sécurité du public, les travaux funéraires sont suspendus le 1er novembre et aucun chantier n’est autorisé.

Rappel : la circulation en voiture est interdite dans les cimetières intra-muros le jour de la Toussaint. La circulation est libre dans les cimetières extra-muros, à l’exception des poids lourds. La vitesse est limitée à 20 km/heure dans tous les cimetières toute l’année et ce, afin d’éviter tout accident qui pourrait engager la sécurité des visiteurs et abîmer les sépultures .

Le saviez-vous ?
L’ensemble des cimetières parisiens représente :
– 422 hectares de superficie globale, (dont 73 ha traités sous forme d’espaces verts);
– 25 km de murs de clôture;
– plus de 100 km de voiries;
– plus de 200 km de réseaux divers;
– plus de 150 bâtiments de tous ordres;
– environ 634 000 sépultures.