Archives de mots clés: plante succulente

Sansevieria cylindrica Velvet Touchz

Sansevieria cylindrica Velvet Touchz®, plante d'intérieur, Paris 16ème (75)
Après les phalaenopsis bleu canard, les petits cactus fleuris avec des immortelles séchées, les échévérias dorées ou argentées, les cactus phosphorescents, voici la sansevière cylindrique gantée !

Sansevieria cylindrica Velvet Touchz®, plante d'intérieur, Paris 16ème (75)
Cette pauvre sansevière (Sansevieria cylindrica) se retrouve affublée d’extrémités des feuilles à l’aspect velouté. J’ai photographié un pied avec des extrémités orange et l’autre rouges, mais il existe d’autres couleurs plus ou moins vives.

Sansevieria cylindrica Velvet Touchz®, plante d'intérieur, Paris 16ème (75)On ne peut pas plus artificiel, et en plus la plante est privée de lumière sur une bonne partie de son feuillage, le revêtement velouté empêchant les rayons du soleil d’atteindre le limbe foliaire. Si vous n’arrosez pas trop, la plante va rester telle quelle pendant des mois, sans pousser.

Ce serait un animal, on hurlerait à l’assassin. Mais une plante, pensez-vous, elle ne dit rien, alors certains se croient tout permis pour faire vendre…

Fleur parachute du Ceropegia sandersonii

Fleur parachute du Ceropegia sandersonii, plante succulente, exotique, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Souvent proposé dans les jardineries et chez les fleuristes, la plante parachute (Ceropegia sandersonii) attire par ses grandes fleurs dressées à la forme si particulière qui lui a valu son surnom français. Après une courte pause, mon pied se remet à fleurir et vient de me donner cette belle fleur.

Fleur parachute du Ceropegia sandersonii, plante succulente, exotique, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Ce ceropégia fait une excellente plante d’intérieur pourvu qu’il y ait suffisamment de lumière. Facile à entretenir, vraiment pas exigeant, il a plutôt un port grimpant et les nouvelles tiges volubiles doivent être palissées régulièrement sinon elles s’accrochent au moindre support à proximité, y compris une autre plante. Il faut inspecter la potée de temps en temps pour déceler la moindre cochenille farineuse très friande de cette plante succulente.

Floraison de mon Chamaecereus silvestrii ‘El Gigante’

Cactus, Chamaecereus silvestrii 'El Gigante', fleur, floraison, potée sur mon balcon, Paris 19e (75)
Accrochée à la rambarde de mon balcon dans la partie la plus ensoleillée, ma potée de cactus cornichon (Chamaecereus silvestrii ‘El Gigante’) est bien visible et cette année, je n’ai pas manqué sa floraison et j’ai pu la photographiée.

Cactus, Chamaecereus silvestrii 'El Gigante', fleur, floraison, potée sur mon balcon, Paris 19e (75) (suite…)

Soleil et chaleur, le temps idéal pour les ficoïdes

Ficoïde, quai de la Mégisserie, Paris 1er (75)Le grand beau temps estival que nous connaissons depuis quelques jours sur la capitale fait le bonheur des fleurs qui ne s’ouvrent qu’avec le soleil comme ces superbes ficoïdes, rayonnants à souhait.

Le pont de l’Ascension nous amène une vague de chaleur précoce et exceptionnelle. Aujourd’hui, les 30 °C ont été atteints dans Paris. Ce n’est pas un record, mais il n’avait pas fait aussi chaud depuis le 13 septembre 2016. L’été s’est invité au coeur du printemps. Et on nous annonce encore plus chaud pour demain dimanche.

Une météo parfaite pour les pourpiers, les gazanias et de nombreux cactus qui fleurissent en ce moment !

Céropégia aventureux et envahissant

Plante parachute, Ceropegia sandersonii, avec un pousse qui s'est agrippée sur un Dorstenia, plante d'intérieur, plante succulente, Paris 19e (75)
Je m’absente quelques jours pour vacances et au retour, surprise, mon Ceropegia sandersonii a lancé une de ses pousses à l’assaut d’une plante voisine, en l’occurrence un Dorstenia. Et la tige s’est déjà bien enroulée autour de celle du Dorstenia.

Plante parachute, Ceropegia sandersonii, avec un pousse qui s'est agrippée sur un Dorstenia, plante d'intérieur, plante succulente, Paris 19e (75) (suite…)

Salon Édénia les 28 et 29 mars 2015 à Cergy (95)

Affiche du salon Édénia 2015, Cergy (95)
Vous aimez les plantes exotiques, les cactus, les plantes à caudex, les orchidées, les plantes carnivores ou les reptiles, les araignées ou les insectes ? Alors ne manquez surtout pas ce rendez-vous le week-end prochain à Cergy dans le Val d’Oise.

Cet événement est organisé par l’association étudiante EDEN de l’ISTOM. Depuis dix-huit ans, ce salon a pour but de faire connaître au grand public, la beauté des plantes exotiques mais aussi de permettre aux passionnés et aux néophytes d’approfondir leurs connaissances et leurs collections grâce aux différents exposants et intervenants venus de toute l’Europe pour l’occasion.

Chaque année le salon accueille entre 30 et 40 exposants.

Pour les parisiens ou franciliens sans véhicule, l’accès est facile en prenant le RER A jusqu’à la station Cergy Préfecture. Il faut ensuite un petit quart d’heure de marche pour rejoindre l’Institut polytechnique Saint-Louis.

Édénia
32, boulevard du Port,
Institut Polytechnique Saint-Louis
,

Cergy (Val d’Oise).
De 10h à 18h
edeniaexpo.wordpress.com