juil 032015
 

Pénélope Komites, adjointe à la Maire de Paris, a lancé en mars dernier l’opération « Végétalisons Paris » : une vente inédite des plantes et arbustes en surplus issus de la pépinière municipale. La deuxième édition de cette bourse aux plantes aura lieu samedi.

Logo de la Mairie de Paris
Le Centre de production horticole (CPH) de Paris assure chaque année la production de 2,5 millions de végétaux, destinés à agrémenter et à fleurir l’espace public parisien et les espaces verts municipaux. Pour s’assurer de pouvoir répondre aux besoins, ce centre réalise chaque année un léger excédent de production, d’environ 50000 plantes (2% de la production totale). Cet excédent était jusqu’à présent broyé pour être utilisé comme paillage ou composté en vue d’améliorer la qualité du sol des pépinières.

Pénélope Komitès a décidé de mettre ce surplus à la disposition des Parisiens, sous la forme d’une bourse aux plantes. Après une première bourse aux plantes organisée en mars dernier, à laquelle les habitants ont répondu nombreux, l’adjointe à la Maire organise samedi deux nouvelles ventes. Près de 5000 plantes seront proposées sans pot au tarif unique de 1€. En raison des fortes chaleurs, ces ventes se tiendront sur des espaces ombragés. Une nouvelle opération dédiée à la vente de plantes sera organisée à l’automne.

Cette initiative originale donne l’occasion aux Parisiens de participer à l’accroissement du fleurissement et de la végétalisation de la capitale. Elle complète notamment le permis de végétaliser, qui vient d’être adopté par le Conseil de Paris et qui va permettre aux Parisiens de s’approprier facilement l’espace public afin d’y planter les végétaux de leurs choix ou des graines offertes par la Ville de Paris.

Bourse aux plantes samedi 4 juillet 2015
  • à 10h, square Maurice Gardette (Paris 11e),
  • à 14h, sous le tunnel de la promenade Renée Dumont, angle de la rue Brahms (Paris 12e).
juil 032015
 

Oeillet d'Inde (Tagetes) à feuillage odorant sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Le petit pied d’oeillet d’Inde (Tagetes tenuifolia ‘Carina’) acheté lors des portes ouvertes de l’école du Breuil en mai dernier a beaucoup poussé et il donne ses premières fleurs d’un bel orange soutenu liseré de rouge vif. Mais ce n’est pas son seul attrait. Quand on frotte son feuillage finement divisé, un parfum très aromatique se dégage.

Oeillet d'Inde (Tagetes) à feuillage odorant sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Tagetes tenuifolia
est appelé couramment tagète citron ou tagète à feuilles ténues. Le feuillage très découpé est effectivement très dense.
Quand au parfum des feuilles froissées, il contient des notes d’agrume plutôt citronnées.

Cette fleur annuelle est très vigoureuse et sans souci. Une excellente plante pour les potées ou jardinières, tant que l’exposition est bien ensoleillée. Elle apprécie des arrosages réguliers.

juil 032015
 

Alcathea suffrutescens 'Parkallee' dans la nuit parisienne sur mon balcon, Paris 19e (75)
Les températures élevées incitent davantage à prendre des photos de nuit que de jour en ce moment. Mais la clarté est encore suffisante dans la nuit parisienne, surtout en été, pour permettre de discerner les fleurs semi doubles de mon pied d’alcathéa ‘Parkallee’ qui tente de rivaliser avec les immeubles voisins.

juil 022015
 

Alcathea suffrutescens 'Parkallee' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Moment toujours très attendu que l’apparition de ces premières fleurs au coloris café au lait si unique. Cette année, elles culminent à une hauteur jamais atteinte.

Le début de la floraison coïncide avec l’arrivée de la canicule sur Paris. Difficile d’imaginer que, chaque année en hiver, je rabats au ras de la jardinière les grandes tiges de cette plante vivace XXL. Sa croissance est phénoménale puisque en trois mois elle a dépassé les deux mètres de hauteur sur mon balcon. Une plante qui donne le vertige ! Et le jardinier a un peu la folie des grandeurs :-)

juil 022015
 

Spathe et spadice du Pinellia pedatisecta sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Je cultive cette plante bulbeuse exotique de la famille des Aracées depuis plus de dix ans, mais je suis toujours autant fasciné par sa floraison si étrange qui se dresse au-dessus des larges feuilles découpées.

Spathe et spadice du Pinellia pedatisecta sur mon balcon en été, Paris 19e (75)Spathe verte, long spadice filamenteux, les couleurs ne sont pas spectaculaires, mais l’allure est très exotique. Pas fragile du tout, c’est une plante vivace bien rustique et facile à cultiver.