Archives de mots clés: Paris

Le marché de Noël de Pascal Mutel

Le Marché de Noël de Pascal Mutel, Paris 17e (75), décembre 2016

Jusqu’au début du mois de janvier 2017 pour les fêtes de fin d’année, Pascal Mutel vous invite à découvrir son marché de Noël. Dans un décor composé de multiples boules de Noël suspendues, les plus beaux objets de décorations se croisent, se marient et brillent de mille éclats au 95, rue de Courcelles, Paris 17e (75).

Les sapins gourmands
On dirait des friandises… Le sapin devient tentation gourmande couvert de sucreries.

  • Pommes d’amour savoureuses, grappes de raisin rouge et mordorées, poires et grenades scintillantes de pierreries.. Les fruits givrés ou glacés sont prêts à se faire dévorer.
  • Notre arbre en fête se nourrit de guimauves multicolores, cupcakes pailletés, macarons, sucettes à l’ancienne, bonbons, meringues, sucres d’orge et délicieux pains d’épices.

La fête des animaux
Tous participent aux réjouissances et revêtent leurs plus belles parures…

  • les oiseaux roses, bleus, verts et rouges se perchent sur des arbres lumineux et les moineaux cotonneux se blottissent dans leurs nids.
  • Accrochés sur les sommets, les perroquets farceurs et les chouettes rivalisent d’élégance. Les papillons tantôt transparents, tantôt précieux attendent de s’envoler.
  • Au pied des arbres, les pommes de pin s’amoncèlent, les renards, élans, cerfs, écureuils et ours se couvrent d’une douce fourrure réconfortante. Au loin, quelques pingouins à la blancheur immaculée s’endorment…

(suite…)

La forêt enchantée de Marianne Guédin à la Cité de la Mode et du Design

L'heure bleue entre chien et loup, installation végétale féérique de Marianne Guedin, Cité de la Mode et du DesignDu 30 novembre 2016 au 5 février 2017, la Cité de la Mode et du Design produit et présente « L’Heure Bleue, entre chien et loup », créée par la scénographe et designer Marianne Guedin. Les visiteurs pourront se promener dans cette forêt enchantée, tous les jours, de 10h à minuit, de l’entrée du 34 Quai d’Austerlitz jusque dans l’Atrium de la Cité.

L’Heure Bleue, entre chien et loup confronte l’architecture brute des Docks à l’univers poétique et envoûtant de Marianne Guedin. Cette interprétation moderne et chic d’une forêt enchantée donnera l’occasion aux visiteurs de tous âges de se promener dans les bois en hiver, sans quitter Paris. (suite…)

Edmond, nouvelle épicerie-cantine bio et sans gluten

Edmond, foodstore bio et sans gluten, 90, rue de Rennes, Paris 6e (75)
Depuis que je suis astreint à un régime sans gluten, j’ai du refaire mon carnet d’adresses pour pouvoir trouver des produits alimentaires dépourvus de toutes traces de gluten. Parmi mes bonnes adresses, je vous recommande Edmond, à la fois épicerie fine bio et restaurant.

Edmond est né des réflexions d’un incorrigible gourmand, Michael qui faisait début 2016 le même constat qu’une bonne partie d’entre nous : l’intolérance au gluten gagne de plus en plus de personnes. Le gluten, ce composant que l’on retrouve dans la plupart des protéines de blé, sucres lents classiques, desserts… Poursuivant son état des lieux du « bien manger », ce passionné constate aussi que les quelques chaines de magasins bio empruntent les mêmes codes – peu sexy – et manquent de gourmandise… ce qui manque aussi de convaincre les derniers réticents que l’on peut manger sain sans s’ennuyer. Faire le choix du bio et du sans gluten ne doit pas être une punition. Cela passe donc par la variété, des approvisionnements pointus, mais avec des prix accessibles et un espace aussi beau que peut l’être une épicerie fine urbaine : matériaux nobles – bois, marbre vert, laiton – et architecture graphique…

Edmond, foodstore bio et sans gluten, 90, rue de Rennes, Paris 6e (75)Un magasin d’alimentation et restaurant
N’écoutant que son instinct (et un peu son expertise « fooding »), Michael sait ce qu’il veut : un magasin d’alimentation à l’anglosaxonne. Alternant la supérette bio et des kiosques variés pour manger frais et gourmand, sur place ou à emporter. Résultat, ses quatre premiers kiosques ont chacun la signature des puristes du « beau & bon » : (suite…)

Fustet doré dans le jardin du Luxembourg

Fustet (Cotinus coggygria), Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75)
Tous les arbres et arbustes parisiens n’ont pas encore perdu leurs feuilles. Certains font de la résistance au vent et à la pluie, continuant à se colorer et à offrir un spectacle haut en couleurs. Comme ce fustet (Cotinus) complètement doré.

Fustet (Cotinus coggygria), Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75)
L’intensité de la couleur doré illumine ce coin du jardin du Luxembourg, à l’arrière de la fontaine de Médicis.

Fustet (Cotinus coggygria), Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75)Les derniers éclats de cet automne décidément bien coloré.

Mahonia rougissant

Feuillage rougissant d'un mahonia, Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75)Le temps moins clément de l’automne et de l’hiver donne parfois de superbes couleurs aux mahonias. Cet arbuste photographié dans le Jardin du Luxembourg (Paris 6e) s’est habillé de pourpre et de rouge sur certaines de ces feuilles.

Feuillage rougissant d'un mahonia, Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75)Le luisant des feuilles donne encore plus d’éclat aux teintes vives de ce mahonia qui a déjà pris son habit de Noël.

Conférence « Le jardin de natives » par Dominique Brochet

Saule pleureur (Salix) en hiver, photo Fotolia /Savo IlicL’association Vivaces & Cie invite le pépiniériste Dominique Brochet le lundi 28 novembre 2016 pour une conférence sur le thème des plantes indigènes ou introduites en Champagne.

Dominique Brochet et son épouse Edith Lanvin, pépiniéristes et botanistes passionnés, sont installés  dans la Marne, au cœur de la Montagne de Reims. Au Jardin Botanique de La Presle, ils ont peu à peu réuni d’importantes collections végétales de plantes adaptées à leur région : saules et spirées ( toutes deux collections nationales CCVS) , mais aussi seringats, deutzias et rosiers anciens, que complètent une collection de plantes alpines et un jardin de plantes vivaces herbacées produites également dans leur pépinière, spécialisée dans les plantes de terrain calcaire.

Au cours de cette conférence, Dominique Brochet vous entrainera dans le « jardin de natives », vous invitant à redécouvrir ces plantes indigènes ou introduites depuis des siècles grâce aux courants d’échanges avec l’Amérique, l’Orient ou le Bassin méditerranéen et qui ont enrichi la flore naturelle mais aussi horticole de sa région. Elles constituent le patrimoine végétal de la Champagne et plus largement du Grand Est. (suite…)