août 232014
 

Clematis 'Blue River'® Zoblueriver sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Le étoiles bleu ciel de ma clématite Blue River et les pompons dorés de mes corètes du Japon sont mes petits plaisirs quotidiens sans cesse renouvelés depuis le printemps dernier. Deux valeurs sûres aussi bien pour les jardins que pour les terrasses ou les balcons.

Je ne le répéterai jamais assez, cette clématite Blue River est décidément le top dans les clématites. Longue et généreuse floraison du printemps jusqu’à la fin de l’été, sans jamais faiblir. J’adore !

août 232014
 

Corète du Japon en pleine floraison sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Qu’importe la météo du printemps et de l’été, les corètes fleurissent inlassablement, renouvelant sans cesse leur floraison, certes plus abondante en mai et juin. Dans la grisaille de cet été qui n’en est pas un, les pompons jaune d’or sont les bienvenus et apportent des petites touches de lumière fort sympathiques.

Corète du Japon en pleine floraison sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

août 222014
 

Fresque "Coup de chapeau à Paris", Boisrond, rue Lafayette, Paris 10e (75)
Cette grande fresque a été installée en 1989 sur le pignon de l’immeuble situé d’une part au 171 de la rue La Fayette et d’autre part au 4 de la rue de l’Aqueduc dans le 10e arrondissement de Paris, pas très loin de la gare du Nord.

Fresque "Coup de chapeau à Paris", Boisrond, rue Lafayette, Paris 10e (75)
Né en mars 1959 à Boulogne Billancourt, François Boisrond est le peintre de la vie moderne. Dans les années 80, il a inventé avec Hervé Di Rosa, Robert Combas et Rémi Blanchard la figuration libre, un mouvement pictural qui emprunte à la BD, aux graffiti et à la pub.

« C’est un monsieur jovial – sûrement pas parisien – portant costume-cravate, soulevant poliment son chapeau pour me saluer – décidément pas un Parigot – et découvrant ainsi surgissant de son crâne différents symboles de la capitale. » (Harry Bellet, extrait du texte « Les embarras de Paris », publié dans la monographie François Boisrond, Arles, Actes Sud, 2012)

Le personnage représenté sur le côté  de l’immeuble a dans la tête la Seine, ses ponts, Notre-Dame, la place de la Concorde et l’Assemblée nationale, la Tour Eiffel et la Tour Montparnasse.

Et quelques nuages pluvieux au-dessus du chapeau…

août 222014
 

Tomate malade sur la terrasse de Rustica, Paris 18e (75)
Dure vie que celle d’une tomate cette année surtout en région parisienne ! Le temps frais et humide de cet été pourri qui ne cesse de se rafraîchir malmène ce pauvre légume en manque cruel de soleil, de chaleur et de temps sec. Par contre, c’est la fête au mildiou, à l’oïdium et aux rouilles.

Les fortes averses à répétition ont rendu vain les traitements à la bouillie bordelaise ou à la décoction de prêle (contre la pourriture et le mildiou) ou au soufre (contre l’oïdium) car tout a été lessivé aussitôt appliqué. Et les températures de plus en plus basses (9°C dans Paris intramuros dans la nuit du 20 au 21 août) fragilisent encore plus ce légume du soleil.

Il faut surveiller aussi les poivrons, les aubergines et le basilic. Sans oublier les courges qui vont certainement nous faire une crise aigüe d’oïdium. Pour les premiers, installez des châssis surélevés pour leur assurer un climat plus sec et accentuer les rayons du peu de soleil qui daigne briller sur la région parisienne. Pour les Cucurbitacées, il est temps d’installer les fruits formés sur des pierres ou des tuiles pour les empêcher de pourrir et pour leur donner plus de chaleur, ces matériaux restituant des calories pendant la nuit quand la journée a été ensoleillée.

Les salades ne sont pas mieux loties. Si ce temps frais et humide leur est plus favorable (mais point trop n’en faut, gare au mildiou et au brémia), elles ont fait l’objet d’attaques répétées et systématiques de la part des limaces et autres escargots qui n’avaient pas été éliminés par le froid l’hiver dernier. Les « baveux » prospèrent et déciment les jeunes feuillages tendres.

Il n’y a guère que la rhubarbe qui devrait prospérer… Cela tombe bien, ses feuilles en purin permettent de lutter contre les limaces :-)

août 182014
 

Dahlia Mystic 'Enchantment', Astéracées, Pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Hantay (62)
Je ne pouvais que craquer pour ce superbe dahlia au feuillage pourpre noir brillant et aux fleurs simples rouge vif éclatant. D’autant plus que cette variété n’a pas un grand développement et garde des dimensions adaptées à une culture en pot sur un balcon. Une belle trouvaille dénichée parmi les nombreuses merveilles proposées par Thierry Delabroye dans sa pépinière à Hantay (Pas-de-Calais).

Dahlia Mystic 'Enchantment', Astéracées, sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Aussitôt acheté, aussi vite installé sur mon balcon dans un grand pot design plus haut que large où je peux admirer facilement ce dahlia et où le soleil donne généreusement. Car la belle couleur pourpre noir du feuillage ne garde vraiment son intensité qu’en plein soleil. Une situation plus ombragée la ternit et la fait un peu reverdir. Mon petit dahlia est en compagnie de Tinantia pringlei, cette sorte de misère rustique à feuillage vert ponctué de taches pourpre foncé. Un tapis vert pour mettre en valeur le pourpre et le vermillon.

Continue reading »

août 182014
 

Tour Eiffel Fermob sur Paris Plages, voie Georges Pompidou, Seine, Paris (75)
Paris Plages s’est terminée hier pour la partie située au centre de la capitale. Sous la grisaille, le soleil ne se décidant pas à se montrer, mais cela n’a pas empêché les visiteurs de se balader nombreux le long de la Seine. Pendant toute la durée de la manifestation, la Tour Eiffel a eu une petite soeur toute de rouge vêtue, la tour Bistro. Une création de Fermob, partenaire officiel de Paris Plages.

Depuis 2010, Fermob, la marque ambassadrice de l’art de vivre au dehors à la française, est référencée comme fournisseur de cet événement. Pour cette 13ème édition de Paris Plages qui s’est déroulée du 19 juillet au 17 août 2014, la collaboration a pris une nouvelle dimension puisque Fermob a été nommé partenaire officiel de Paris Plages : un partenariat placé sous le signe de l’audace, de l’impertinence et de la couleur ! Pour faire le plein de bonne humeur au soleil ou sous la grisaille… en bord de Seine ! Les quais de la capitale ont donc été habillés de tables, de chaises ou de fauteuils bas de la collection emblématique Luxembourg, déclinés en verveine et savane, pour donner une allure vivante et si parisienne aux quais de Paris.

Tour Eiffel Fermob sur Paris Plages, voie Georges Pompidou, Seine, Paris (75) Continue reading »