Archives de mots clés: Paris 5e

Conférence « Préservation de la biodiversité » au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris

L’association Orée et le magazine Green Innovation organisent une conférence le vendredi 16 mars 2018 à Paris sur le thème : Préservation de la biodiversité, les innovations des fondations.

Logo Green InnovationLa préservation de la biodiversité est un des enjeux majeurs qui s’impose à nos sociétés dans le cadre des accélérations des changements globaux, au même titre que le climat. Tout acteur est ainsi concerné pour son quotidien autant que pour sa stratégie et il aura à s’investir maintenir et adapter son activité, répondre voire anticiper la réglementation, préserver ou développer son image auprès de ses parties prenantes.

Parmi les acteurs qui accompagnent ces choix, on compte les états mais également les fondations qui sont engagées de longue date dans le financement de la préservation de la biodiversité. Elles soutiennent chaque année plusieurs milliers des programmes sur appel à projet.

De la sensibilisation du grand public à la recherche scientifique, leur champ d’action est particulièrement large. Fondation d’entreprise, ONG ou fondation d’État, elles disposent d’une importante marge de manœuvre pour soutenir des initiatives techniques et de gestion innovante pour la préservation des espèces et des espaces.

Cette rencontre permettra les échanges suivants :
Animation par Hélène Leriche, Responsable Biodiversité et Économie, ORÉE
10h : accueil des participants
10h30 : mots d’introduction d’Areion Group (Alexis Bautzmann) et d’ORÉE (Patricia Savin)
10h40 : les enjeux internationaux de la préservation de la biodiversité, par l’ONU Environnement (Fanny Demassieux, Chef de l’Unité Pollution et Santé)
10h50 : Différents types de fondations ; présentations et échanges :

11h50 : questions de la salle
12h : conclusion par Jean-Philippe Siblet, Directeur des expertises au Muséum national d’Histoire naturelle ;
13h : fin de la matinale

Cliquer sur le lien pour vous inscrire à cette conférence.

Informations pratiques :
16 mars 2018 à partir de 10h
Muséum national d’Histoire naturelle de Paris,
Grand amphithéâtre, 57, rue Cuvier, 75005 Paris.

Brassia ‘Mystic Maze’

Brassia 'Mystic Maze', exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Étrange et fascinant à la fois, voici un bel exemplaire d’orchidée araignée aux grandes fleurs jaune vif et pourpre.

Cet hybride est issu du croisement entre (Brassostele ‘Summit’ x Brassidium ‘Gilded Urchin’) et (Adaglossum ‘Summit’ X Brassidium ‘Gilded Urchin’).

Cultivez cette orchidée dans une pièce très claire, sans soleil direct. Placez la près d’une baie vitrée pour lui donner un maximum de lumière. En période de végétation, arrosez régulièrement avec une eau douce non calcaire à température ambiante pour maintenir le substrat légèrement humide.

Brassia 'Mystic Maze', exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Vous pouvez découvrir cette belle orchidée dans l’exposition Mille et une orchidées, jusqu’au 5 mars 2018 inclus, dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris.

Oncidium ‘Sweet Sugar’

Oncidium 'Sweet Sugar', exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Avec sa profusion de petites fleurs d’un jaune éclatant, cet hybride d’Oncidium mérite bien sa dénomination d’orchidée pluie d’or.

Cet orchidée a été enregistré en 1990 par M. Sato. Elle résulte d’un croisement entre Oncidesa ‘Aloha Iwanaga’ et Gomesa varicosa.
Elle apprécie une situation très lumineuse, sans soleil direct. Pendant l’été, dès que les températures sont supérieures à 15 °C, vous pouvez lui faire faire un séjour en plein air.

Vous pouvez l’admirer en ce moment dans l’exposition Mille et une orchidées, jusqu’au 5 mars 2018 inclus, dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris.

Burrageara (Cambria) ‘Nelly Isler’

Burrageara (Cambria) 'Nelly Isler', orchidée, Orchidacées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette belle orchidée présentée dans l’exposition Mille et une orchidées dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris donne des grandes fleurs dans les tons de rouge et parfumées.

Burrageara (Cambria) 'Nelly Isler', orchidée, Orchidacées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75) (suite…)

Phragmipedium ‘Don Wimber’

Phragmipedium 'Don Wimber', orchidée, Orchidacées, grande serre du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette belle orchidée haute en couleur offre une floraison éclatante avec des grandes fleurs pourvues d’un labelle en forme de sabot qui lui donnent un faux air de Paphiopedilum. À admirer en ce moment dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris à l’occasion de l’exposition Mille et une orchidées.

Phragmipedium ‘Don Wimber’ est un hybride entre Phragmipedium ‘Eric Young’ et Phragmipedium besseae qui a été enregistré le 10 janvier 1995. Ses fleurs ont une teinte orange soutenue avec du jaune doré au coeur (Phragmipedium bessae a des fleurs rouge vif éclatant).

Même s’il y a un petit air de ressemblance avec un sabot de Vénus (Paphiopedilum), cette variété est plus exigeante en eau et en lumière. Installez la près d’une baie vitrée, à l’abri du soleil direct. Et maintenez le substrat toujours frais à humide. La plante forme une belle touffe de feuillage. Prévoir des apports d’engrais réguliers à la belle saison pour stimuler et soutenir la croissance et la floraison, mais diminuez fortement les doses indiquées car les racines des Phragmipedium sont très sensibles aux excès de sels.

La belle diversité des Paphiopedilum

Paphiopedilum, orchidées, exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
L’exposition Mille et une orchidées qui se poursuit en ce moment dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris permet d’admirer une belle palette de Paphiopedilum et je vous propose d’en découvrir quelques uns.

Paphiopedilum, orchidées, exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75) (suite…)