Archives de mots clés: label EcoJardin

44 jardins franciliens labellisés EcoJardin au palmarès de la 11ème session de labellisation Ecojardin

Logo du label ÉcoJardin, la référence de gestion écologiqueFin novembre 2017, 34 nouveaux sites se sont vus décerner le label national EcoJardin, référence de gestion écologique des espaces verts et 36 ont été renouvelés.

Aux 17 sites déjà labellisés au mois de juin 2017, ce sont 34 nouveaux qui viennent s’ajouter pour cette session de novembre. Dix nouveaux gestionnaires, publics et privés, se sont engagés dans la démarche : 5 communes (Bassens, Cenon, Floirac, Lormont et Nice), 3 entreprises (Efidis, Humanis et I3F), l’université Paris-Diderot et la fondation Alain de Rosanbo.

Les villes de Besançon, Dijon, Grenoble, la Métropole de Bordeaux et les entreprises Batigère, ICADE, Suez Eau France et Véolia Eau, déjà engagées dans la démarche, ont quant à elles profité de cette session pour faire labelliser de nouveaux espaces verts.

L’intérêt du renouvellement se confirme avec 61 sites labellisés cette année. Après un taux de renouvellement de 95% pour les labellisés de 2012, 94 % pour ceux de 2013, les trois-quarts des sites labellisés en 2014 ont déjà été renouvelés. Le dernier quart sera analysé à la première session 2018. Les rapports montrent que tous les gestionnaires ont amélioré ou maintenu leurs pratiques dans les différents domaines du référentiel. En trois ans, les équipes ont pu progresser sur les points faibles identifiés lors du premier audit grâce aux préconisations des auditeurs.

Depuis le lancement du label en 2012, 392 sites, répartis sur 12 des 13 régions métropolitaines, ont obtenu la labellisation EcoJardin qui vise à encourager l’adoption de pratiques de gestion respectueuses de l’environnement. Ce label valorise le travail des jardiniers gestionnaires des espaces verts et sensibilise les usagers aux problématiques du développement durable ainsi qu’aux pratiques écologiques des espaces verts. Les informations sur les sites labellisés sont accessibles à tous sur www.label-ecojardin.fr (suite…)

102 sites labellisés ÉcoJardin en 2015

Logo du label ÉcoJardin, la référence de gestion écologiqueCette année, 81 espaces verts répartis sur toute la France se sont vus décerner le label national ÉcoJardin et 21 sites ont vu leur labellisation renouvelée pour trois années supplémentaires. Porté par Plante & Cité au niveau national et animé par Natureparif, ce label constitue la référence de gestion écologique des espaces verts et a récompensé plus de 300 sites depuis son lancement en 2012.

Créé à l’initiative de neuf villes françaises avec d’autres maîtres d’ouvrages et partenaires techniques sous l’égide de Plante & Cité, le label ÉcoJardin vise à encourager l’adoption de pratiques de gestion respectueuses de l’environnement en ville. Il valorise le travail des jardiniers gestionnaires des espaces verts et sensibilise les usagers aux problématiques du développement durable ainsi qu’aux pratiques écologiques des espaces verts.

Deux fois par an, le Comité de labellisation Écojardin se réunit pour évaluer les pratiques mises en œuvre dans les espaces verts à partir de rapports d’audits indépendants. Cette année, il a décerné le label à 81 nouveaux espaces. De nouveaux gestionnaires sont également entrés dans la démarche, c’est le cas de la Communauté d’Agglomération du Val Maubuée, de la Maison Familiale Rurale de L’Ouest Lyonnais, de la Société de la Tour Eiffel, du conseil départemental du Val d’Oise, de Véolia eau, de l’EPLEFPA Cibeins, d’ICADE, du MFPH de St Grégoire, de la ville de Pantin et de Paris Habitat.

En outre, la grande majorité des sites labellisés en 2012 a exprimé le souhait d’être renouvelée pour trois années supplémentaires. Vingt-et-un sites l’ont d’ailleurs été dès cette année. Ces premiers renouvellements confirment l’intérêt du dispositif. Tous les gestionnaires ont amélioré leurs pratiques dans les différents domaines du label. Ainsi, pendant trois ans, les équipes ont pu progresser sur les points faibles identifiés lors du premier audit. Les retours de la part de gestionnaires sur le label sont tous positifs et montrent combien ÉcoJardin est à la fois un outil de communication mais aussi d’amélioration continue des pratiques.

En Île-de-France
18 gestionnaires différents se sont engagés dans la démarche ÉcoJardin dont 10 collectivités (les villes de Colombes, Fontainebleau, Gennevilliers, Nanterre, Pantin, Paris, Versailles, les départements du Val-de-Marne et du Val d’Oise et la Communauté d’agglomération du Val Maubuée) et 8 entreprises (Bouygues Construction, Crédit Agricole Immobilier, CSTB, Gecina, Icade, Paris Habitat, Société de la Tour Eiffel et Véolia Eau). La ville de Paris est le gestionnaire qui compte le plus de sites ÉcoJardin en France avec 120 espaces labellisés depuis 2012. Paris Habitat est le premier bailleur social public à obtenir le label en France, le Crédit Agricole Immobilier la première entreprise à décrocher le label en présentant son siège social de Guyancourt et Versailles la première ville de France à faire labelliser des cimetières. En tout, la région compte 161 espaces labellisés, ce qui représente plus de la moitié des sites au niveau national !

(suite…)

Label EcoJardin, retour sur 3 ans de labellisation de pratiques écologiques exemplaires en espaces verts

Label ÉcoJardinLa rencontre EcoJardin du 10 février 2015 à Paris a réuni 120 participants autour des pratiques de référence en gestion écologique des espaces verts. Une occasion pour Plante & Cité, Natureparif et l’ensemble des partenaires du label, de revenir sur 3 ans de labellisation et sur les perspectives.

La journée a permis de mettre en valeur la diversité des espaces labellisés. Depuis 2012, 221 sites ont obtenus la labellisation EcoJardin parmi lesquels des parcs et jardins, des cimetières, des jardins familiaux et partagés, des parcs d’activités, etc. La carte des sites labellisés, le référentiel et les informations sur la procédure de labellisation sont disponibles sur le site du label : www.label-ecojardin.fr

3 ans après son lancement, le label EcoJardin continue de séduire les professionnels. 80 nouveaux sites ont été labellisés en 2014. Chaque année de nouveaux gestionnaires publics et privés se lancent dans la démarche. Le label est de plus en plus utilisé comme vecteur de changement des pratiques en vue, entre autres, de la suppression des pesticides d’ici 2016. C’est le cas pour les cimetières, comme a pu en témoigner Jean-Pierre Mauduit, de la ville de Nantes (cimetière Toutes Aides). « EcoJardin est aussi une démarche sur laquelle on communique auprès des habitants » indiquent Stéphane Harter et Maxime Cattaneo de la ville de Nancy (54). La journée a également fait la part belle au sol avec un témoignage de Ludovic Bernarchot, de la ville de Bourges (18) sur la gestion des sols du Jardin de Lazenay.

En 2014, le dispositif EcoJardin s’est enrichi d’un nouvel outil : le guide de conception écologique d’un espace public paysager. Ce document est accessible depuis octobre 2014 sur le site Internet de Plante & Cité. Il permet de bien intégrer dès les phases de conception les exigences d’une gestion écologique future. Le référentiel de gestion écologique et les grilles d’évaluation ont quant à eux fait l’objet d’une mise à jour.

En 2015, les partenaires étudieront la possibilité d’ouvrir la labellisation EcoJardin aux terrains de sports et valideront le cas échéant la grille d’évaluation pour les sites sportifs. Des éléments de CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières) à destination de la maîtrise d’ouvrage viendront compléter les ressources documentaires sur le site du label.

Créé à l’initiative de neuf villes françaises avec d’autres maîtres d’ouvrages et partenaires techniques sous l’égide de Plante & Cité, le label EcoJardin vise à encourager en ville l’adoption de pratiques de gestion respectueuses de l’environnement. Ce label valorise le travail des jardiniers gestionnaires des espaces verts et sensibilise les usagers aux problématiques du développement durable ainsi qu’aux pratiques écologiques des espaces verts.

Cette rencontre EcoJardin s’inscrit dans le programme 2015 des journées techniques de Plante & Cité.

Prochains rendez-vous avec Plante & Cité :

  • 4 mars à Vaux-le-Vicomte : journée d’étude internationale « Quel avenir pour le buis ? »
    Organisée en partenariat avec le domaine Vaux-le-Vicomte
  • 11 mars à Versailles : Gestion des cimetières sans pesticides
    Partenariat CNFPT – AITF – Natureparif
  • 28 mai à Aulnay-sous-Bois (Parc du Sausset) : Gestion des prairies et pastoralisme urbain
    Partenariat CG93
  • 25 juin à Perpignan : Gestion et conception écologique des espaces verts
  • 9 octobre à Rennes : Gestion des arbustes
    En partenariat avec l’association Les Arbusticulteurs

Rencontre Label Ecojardin le 10 février 2015

Logo du label ÉcoJardin, la référence de gestion écologique
Le label EcoJardin encourage l’adoption de pratiques de gestion respectueuses de l’environnement en ville. En tant qu’animatrice du label et dans cette perspective d’encouragement, Natureparif co-organise avec Plante & Cité, le mardi 10 février 2015 à la Halle Pajol (Paris 18eme), une journée de valorisation et d’échanges sur les pratiques écologiques mises en œuvre par les gestionnaires des sites labellisés.

Ce rendez-vous sera l’occasion de faire un bilan après 3 années, et d’apporter des retours d’expériences en présentant de nouveaux types d’espaces labellisés.
(suite…)

Le label national EcoJardin décerné à 47 espaces verts

Vendredi 28 novembre 2014, 47 espaces verts répartis dans la France entière se sont vu décerner le label national EcoJardin, référence de gestion écologique des espaces verts. Depuis 2012, 221 sites ont obtenu la labellisation répartis sur 17 régions métropolitaines. Une présentation de chacun de ces sites est disponible sur www.label-ecojardin.fr

Label ÉcoJardin
Créé à l’initiative de neuf villes françaises avec d’autres maîtres d’ouvrages et partenaires techniques sous l’égide de Plante & Cité, le label EcoJardin vise à encourager en ville l’adoption de pratiques de gestion respectueuses de l’environnement. Ce label valorise le travail des jardiniers gestionnaires des espaces verts et sensibilise les usagers aux problématiques du développement durable ainsi qu’aux pratiques écologiques des espaces verts.

Ce sont 51 gestionnaires qui, depuis le lancement du label, ont au moins un site labellisé. 39 collectivités (communes, intercommunalités et départements), 7 établissements éducatifs, 4 entreprises et 1 particulier ont ainsi valorisé les compétences de leurs jardiniers, à qui la reconnaissance du label procure une nouvelle fierté dans leur métier.

Si les parcs et squares représentent la majorité des sites labellisés, des cimetières (8), des arbres d’alignements (3), des établissements d’enseignement (7) et, depuis cette année, des jardins familiaux (3) font également partie des sites récompensés.

L’organisation du label national EcoJardin repose sur une gouvernance associant trois parties indépendantes entre elles : Plante & Cité, plateforme nationale d’études et d’expérimentations sur les espaces verts et le paysage, propriétaire du label et qui en établit le référentiel; Natureparif, animateur de la procédure d’attribution qui s’appuie sur un comité de labellisation réunissant toutes les parties prenantes; et des organismes indépendants chargés de l’audit des sites présentés.

L’animateur du label, Natureparif, en retire des observations statistiques utiles sur l’évolution des pratiques : « les labellisés figurent parmi les meilleurs en matière de gestion écologique des espaces verts au plan national » explique Liliane Pays, présidente de l’agence. « L’analyse fine des données recueillies nous permet de mettre à jour les points sur lesquels nous devons collectivement encore progresser, comme le suivi de la faune et de la flore ou la connaissance de la biodiversité des sols. »

Ces bonnes pratiques sont soutenues et diffusées à partir des études et des expérimentations coordonnées par le centre technique Plante & Cité. Pour François Colson, son secrétaire général, « le processus de labellisation est maintenant bien reconnu et valorisé par les acteurs les plus innovants dans le domaine de la gestion des espaces paysagers. Le nombre de sites labellisés devrait connaitre une forte croissance dans les prochaines années à mesure que pour respecter les nouvelles contraintes législatives sur l’arrêt des pesticides les collectivités utiliseront le label comme vecteur de changement de leurs pratiques et les entreprises prestataires le proposeront comme outil de contrôle de la qualité de leur travail. »

Informations sur les sites labellisés et les procédures d’inscription sur www.label-ecojardin.fr

(suite…)

Le label national EcoJardin décerné à 33 espaces verts


Label ÉcoJardin

Le 30 juin dernier, trente trois espaces verts répartis dans la France entière se sont vu décerner le label national EcoJardin, référence de gestion écologique des espaces verts.

Créé en 2012 à l’initiative de neuf villes françaises avec d’autres maîtres d’ouvrages et partenaires techniques sous l’égide de Plante & Cité, le label EcoJardin vise à encourager en ville l’adoption de pratiques de gestion respectueuses de l’environnement. Ce label valorise le travail des jardiniers gestionnaires des espaces verts et sensibilise les usagers aux problématiques du développement durable ainsi qu’aux pratiques écologiques des espaces verts.

Les villes d’Alès, Bourges, Grenoble, Narbonne, Paris, Troyes ainsi que Bouygues Construction, le CFPH d’Ecully et le lycée horticole de Lyon-Dardilly, voient un ou plusieurs de leurs sites labellisés.

Les sites labellisables sont de maîtrise publique ou privée, et doivent accueillir du public, que ce soit en accès libre ou sous conditions. Entreprises, lycées professionnels, particuliers, petites, moyennes et grandes collectivités peuvent ainsi faire labelliser un parc, un espace naturel aménagé, un cimetière, un accompagnement de bâtiment ou des alignements d’arbres.

L’organisation du label national EcoJardin repose sur une gouvernance associant trois parties indépendantes entre elles : Plante & Cité, plateforme nationale d’études et d’expérimentations sur les espaces verts et le paysage, propriétaire du label et qui en établit le référentiel; Natureparif, animateur de la procédure d’attribution qui s’appuie sur un comité de labellisation réunissant toutes les parties prenantes; et des organismes indépendants chargés de l’audit des sites présentés. Le label est attribué sur la base d’un audit réalisé par des auditeurs indépendants (bureaux d’études ou architectes-paysagistes alliant compétences en gestion d’espaces verts et en écologie scientifique) sélectionnés par Natureparif. Cette attribution est valable trois ans, période au cours de laquelle les entreprises et les collectivités s‘engagent à poursuivre et développer leur travail en faveur de la préservation de l’environnement.

Pour Liliane Pays, présidente de Natureparif, « Le Label EcoJardin, un instrument désormais incontournable pour valoriser la qualité du travail des gestionnaires d’espaces verts, publics ou privés, en matière de respect de l’environnement ». Christophe Béchu, président de Plante & Cité salue de son côté « la grande qualité du travail réalisé par les jardiniers des collectivités et les entreprises, notamment la suppression de l’utilisation des pesticides dans leurs espaces verts, qui constitue l’un des éléments indispensables du label EcoJardin« .

La prochaine session de labellisation aura lieu fin novembre 2014. Les inscriptions de sites candidats sont possibles toute l’année sur www.label-ecojardin.fr

(suite…)