Archives de mots clés: ellébore

Brassée d’hellébores au Jardin des Plantes de Paris

Grosse touffe d'hellébores (Helleborus orientalis), Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Même s’il y a de plus en plus d’hellébores dans les massifs parisiens, une aussi belle et grosse touffe, ce n’est pas fréquent. La floraison est déjà bien avancée, mais cela donne un ensemble de couleurs du plus bel effet, le blanc et le rose pourpre devenant de plus en plus vert.

Grosse touffe d'hellébores (Helleborus orientalis), Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
À trop vouloir protéger leurs belles corolles et leurs graines des intempéries en les courbant vers le sol, les hellébores nous privent de leurs plus jolis minois, quel dommage !

Bel hellébore d’Orient

Hellébore d'Orient en fin d'hiver dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)

Pour commencer cette nouvelle semaine, une jolie variété d’hellébore d’Orient à fleurs blanches pointillées de pourpre photographiée hier dans le square Henri Collet (Paris 16e), avec un agréable soleil enfin revenu sur la capitale. S’il pouvait durer autant que la floraison de cette belle plante vivace…

Quelques hellébores rencontrées en me baladant dans Paris

Potée d'hellébores dans le Cimetière du Père Lachaise en hiver, Paris 20e (75)

Que serait l’hiver sans la floraison des hellébores ? Il serait encore plus triste certainement et encore plus difficile à vivre pour les quelques bourdons butineurs téméraires qui sortent en ce moment en quête d’un pollen plutôt rare dans les jardins.

Potée d'hellébores dans le Cimetière du Père Lachaise en hiver, Paris 20e (75)

Outre leur floraison hivernale ou très précoce au printemps, ces plantes vivaces robustes donnent des fleurs qui se fanent en prenant des couleurs très décoratives, prolongeant ainsi l’attrait des touffes pendant plusieurs semaines.

Potée d'hellébores dans le Cimetière du Père Lachaise en hiver, Paris 20e (75)

Et si par chance le soleil vient jouer avec les corolles des hellébores, c’est le jardinier et le photographe qui se régalent ! Les effets de transparence sont des purs moments de bonheur.

Potée d'hellébores dans le Cimetière du Père Lachaise en hiver, Paris 20e (75)

Aucune idée des noms des variétés rencontrées, mais qu’importe tant que le plaisir est au rendez-vous.

Fané, l’hellébore reste beau et donne l’impression de toujours fleurir

Tout au long de l’hiver, les hellébores font leur festival et nous gratifient de superbes floraisons qui durent longtemps et qui restent encore très belles en fanant.

Fleurs fanées d'Helleborus Gold Collection 'Josef Lemper', février 2011, photo Alain Delavie

Fleurs fanées d'Helleborus Gold Collection 'Josef Lemper', février 2011, photo Alain Delavie

La couleur des fleurs change. Avec cet hellébore Gold Collection ‘Josef Lemper’, elle est passée du blanc pur au vert amande avec un mince filet rose au bord des pétales. Mais la floraison semble perdurer et se prolonge ainsi de nombreuses semaines. Pour mon plus grand plaisir !