Archives de mots clés: chêne

Vient de paraître : Jardins partagés de Paris, dix parcours pour les découvrir !

Guide Jardins partagés de Paris – Dix parcours pour les découvrir, Chêne, Ville de ParisLes éditions du Chêne et Thierry Delahaye vous entraînent dans les coins de verdure insoupçonnés de Paris avec ce guide illustré qui propose dix itinéraires pour les découvrir. Véritable invitation à la promenade, 100 jardins partagés de la capitale sont présentés, quartier par quartier.

Pour participer pleinement à cette démarche participative, l’ouvrage propose de nombreux conseils pour lancer son propre jardin partagé (aides municipales, idées d’animation, conseils pour recruter des partenaires bénévoles pour le cultiver,…) et profiter d’un véritable havre de paix en pleine ville !

Consultant, Thierry Delahaye est également auteur de guides pratiques et d’ouvrages documentaires pour les adultes et la jeunesse. Passionné de nature (Le Pommier, L’Abricotier et le pêcher, La Fraise, Le Monastère de Solan : une aventure agroécologique…), il s’intéresse ici aux différentes associations à l’origine des jardins partagés à Paris.

Jardins partagés de Paris, dix parcours pour les découvrir !
Auteur : Thierry Delahaye. Photographe : Fayçal Said-Ayme.
Format : 160 x 224 mm. 160 pages. Broché. Prix : 19,90 €.

« Beuys’ Acorns : trees on tour » à Versailles du 30 novembre au 7 décembre 2015

Gland, the first acorn from Beuy's acorns 2015« Beuys’ Acorns : trees on tour », pièce composée de cent jeunes chênes, s’est déplacée dans toute la France et s’est effeuillée au fil du temps car, à chaque étape, elle s’est défaite de l’un de ses arbres, qui est planté chez le lieu partenaire. Elle arrive dans Versailles (78) le 30 novembre 2015.

Très remarqués depuis une dizaine d’années pour l’utilisation d’éléments de la nature dans leurs œuvres, notamment l’herbe, dont ils ont désormais fait leur marque de fabrique, mais aussi parce qu’ils savent tirer parti de l’espace et du temps pour créer des œuvres d’exception, les artistes britanniques Heather Ackroyd et Dan Harvey proposent avec « Beuys’ Acorns : trees on tour » une œuvre qui radicalise ces deux approches. « Beuys’ Acorns : trees on tour » agit ainsi comme un catalyseur, qui souligne l’interdépendance fondamentale qui nous unit au monde naturel. C’est un levier pour les sciences émergentes et une tentative d’influencer de manière significative les politiques environnementales. Quand les arbres seront plus matures, les artistes envisagent des plantations massives dans deux villes anglaises particulièrement pauvres en arbres. Esthétiquement, il s’agit d’un appel à couvrir nos villes d’arbres et de plantes

« Beuys’ Acorns : trees on tour », c’est aussi un hommage à Joseph Beuys, l’un des pères des entrelacs de l’art et de l’écologie, puisque les glands ramassés par le duo proviennent des 7000 chênes plantés par Joseph Beuys en 1982. Soigner ces descendants avec ténacité, sous une forme artistique, c’est prolonger le propos de Beuys. « Verwaldung. Cela sous-entend de faire du monde une grande forêt, de bâtir les villes et les environnements comme des forêts » Joseph Beuys in America, 1982

(suite…)

Sortie du livre « Paris à l’air libre »

Paris à l'air livre, Éditions du Chêne
Après le succès du guide « Paris à Vélib' », la Ville de Paris publie aux éditions du Chêne « Paris à l’air libre ». Ce nouvel ouvrage de 144 pages propose 50 idées et des conseils pour se mettre au vert à Paris et profiter des activités de plein air dans la capitale.

L’auteure de « Paris à l’air libre », Lindsey Tramuta, est journaliste et blogueuse américaine, elle vit à Paris depuis 8 ans. Elle propose aux Parisiens de monter sur un Vélib’ pour découvrir les oasis urbaines dont regorge la ville. Les illustrations de Mesdemoiselles, deux dessinatrices du 11e arrondissement, invitent le lecteur à mieux profiter de son environnement urbain.

Un guide indispensable pour connaître les meilleurs endroits de Paris pour pêcher en bord de Seine, apprendre à jardiner, faire ses courses dans les marchés bios ou passer la nuit sur des toits-terrasses…

Ce livre est disponible sur la boutique en ligne de la Ville de Paris et en librairie.

Les couleurs d’automne flamboyantes du chêne américain

Chêne américain avec ses couleurs flamboyantes d'automne, Arboretum de Chèvreloup, Rocquencourt (78)
Les arbres ou arbustes à feuillage orange ou rouge se colorent de plus en plus, offrant un feuillage vivement coloré qui tranche avec le reste de la végétation encore verte. En me promenant hier après-midi dans l’Arboretum de Chèvreloup (Rocquencourt, Yvelines), j’ai photographié ce chêne américain avec une seule branche d’un superbe rouge vif.

Chêne américain avec ses couleurs flamboyantes d'automne, Arboretum de Chèvreloup, Rocquencourt (78) (suite…)

Votez et faites voter pour l’arbre que vous aimez

Platane d'Orient (Platanus orientalis) planté par Buffon en 1785, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)

Initiée en 2011 par Terre Sauvage et l’Office national des forêts (ONF), la deuxième édition de l’opération « ÉLISEZ l’arbre de l’année » lancée en mars dernier se poursuit… Depuis le 1er novembre 2012, jusqu’au 1er juin 2013, c’est le temps du vote en ligne, par le public, parmi 23 lauréats régionaux. L’arbre qui recueillera le plus de suffrages sera désigné « Arbre de l’année 2013 du public ».

Alertez et mobilisez votre carnet d’adresses, vos réseaux, vos amis, les amis de vos amis autour de l’arbre que vous aimez et rendez-vous sur le site www.arbredelannee.com.

Entre mars et octobre 2012, tout groupe (famille, classe, école, commune, entreprise, association…), dans toutes les régions de France, a pu proposer un arbre candidat à l’élection de l’arbre de l’année. 70 candidatures ont été recueillies. 23 lauréats représentant 23 régions françaises ont été sélectionnés par un premier jury composé de représentants de Terre Sauvage, de l’ONF et de la Ligue pour la Protection des Oiseaux. C’est maintenant au tour du public de manifester son choix.

Les critères qui ont été retenus : au-delà des caractéristiques naturalistes et esthétiques, l’histoire spécifique de l’arbre ainsi que son importance – culturelle, affective, sociale, symbolique, historique – pour le groupe qui le présente, reste le critère déterminant.

Une production photographique de chacune des communautés et de son arbre sera réalisée très prochainement par un photographe de Terre Sauvage. Elle donnera lieu à une exposition et une publication dans le magazine Terre Sauvage en 2013.

Enfin, après le Prix du Public viendra le Prix du Jury en juin 2013 et la révélation des deux « Arbre de l’année 2013 », celui du public et celui du jury, au cours d’une cérémonie qui se tiendra à l’UNESCO à Paris.

Ils soutiennent l’opération depuis le début : La Fondation Yves Rocher, les Scouts et Guides de France, la Ligue pour la Protection des Oiseaux ainsi que les publications Wapiti, Notre Temps et Milan Nature et Territoires.

Pour voter ou faire voter… rendez-vous sur www.arbredelannee.com

(suite…)

Chêne des marais ‘Swamp Pygmy’, petit mais haut en couleurs !

Quercus palustris 'Swamp Pygmy', Pépinières Le Jardin du Pic Vert, Journées des Plantes de Courson (Essonne), automne

Vous rêvez d’un chêne américain mais vous manquez terriblement de place ? Cette variété de chêne des marais (Quercus palustris ‘Swamp Pygmy’) est pour vous car elle atteint lentement les deux mètres de hauteur tout en prodiguant un festival de couleurs éclatantes en automne.

Les grandes feuilles brillantes sont très échancrées. Vertes du printemps au début de l’automne, elles prennent ensuite de superbes couleurs d’automne alliant l’orange, le rouge et le pourpre.

Quercus palustris 'Swamp Pygmy', Pépinières Le Jardin du Pic Vert, Journées des Plantes de Courson (Essonne), automne

Pour obtenir les plus belles colorations, il faut offrir un emplacement ensoleillé à cet arbre miniature, ainsi qu’un sol bien drainé plutôt acide, restant suffisamment frais pendant la belle saison. Des conditions pas toujours évidentes en région parisienne. Mais la taille réduite de cet arbre permet d’envisager une culture en bac, dans un bon terreau. Il faut juste arroser avec les eaux de pluie recueillies car l’eau du robinet est souvent trop dure.

J’ai découvert et photographié cet adorable petit chêne sur le stand de la pépinière Le Jardin du Pic Vert qui exposaient lors de la dernière édition des Journées des Plantes de Courson (Essonne).