Archives de mots clés: chauve-souris

22ème Nuit Internationale de la Chauve-souris

Affiche de la 22ème Nuit Internationale de la Chauve-souris
Pour apprendre à mieux connaître les chauve-souris, la Société Française pour l’Étude et la Protection des Mammifères (SFEPM) vous invite à participer les 25 et 26 août 2018, à ce grand événement international. Partout en France, des spécialistes vous proposent des conférences, des sorties nocturnes à l’écoute des chauves-souris, des expositions, des projections de films, des ateliers… gratuits et ouverts à tous ! De riches rencontres pour découvrir, s’enthousiasmer et aimer ces fascinants mammifères nocturnes.

Pour cette année 2018, l’espèce désignée comme « Chauve-souris de l’année » par Batlife Europe est le Petit rhinolophe, une des espèces les plus anthropophiles qui soient. Plus de 30 pays en Europe se sont engagés à faire découvrir cette espèce, les menaces qui pèsent sur elle ainsi que les actions menées pour la conserver comme sa prise en compte lors de rénovation dans les milieux bâtis ou dans la fermeture des milieux souterrains.

Plus de renseignements sur le site internet : www.nuitdelachauvesouris.com

Étude de l’impact de différentes pratiques agricoles sur les chauves-souris et les oiseaux

Champs de blé en hiver, photo Fotolia / DmytroLes chercheurs du Centre d’Écologie et des Sciences de la Conservation (CESCO) viennent de montrer que des changements simples de pratiques peuvent réduire les impacts négatifs de l’agriculture sur la biodiversité.

La biodiversité dans les campagnes subit une sévère érosion dont l’intensification agricole est une des causes majeures. Pourtant, très peu d’études ont jusqu’ici comparé les effets de changements précis dans les pratiques agricoles sur les groupes d’animaux situés au sommet des réseaux trophiques, constituant de bons indicateurs biologiques et rendant des services écosystémiques considérables. Les chercheurs du Centre d’Écologie et des Sciences de la Conservation (CESCO : Muséum national d’Histoire naturelle / CNRS / UPMC – Sorbonne Universités) ont ainsi étudié l’impact sur les chauves-souris et les oiseaux de différentes pratiques agricoles.

En comparant l’activité des chauves-souris sur différents champs de blé conventionnels et un champ biologique en Ile de France, les résultats d’une première étude, publiée dans la revue Ecology and Evolution, montrent que l’activité est plus importante dans le système biologique, ainsi que sur les exploitations conventionnelles où le travail du sol a été réduit. De plus, le bénéfice dû à la diminution du travail du sol s’avère nettement plus important lorsqu’on diminue les passages d’herbicides, sans que cela n’affecte les rendements. Dans une seconde étude, publiée dans Agriculture, Ecosystems and Environement et menée sur des exploitations conventionnelles, les résultats indiquent que l’effet de la réduction du travail au sol sur l’abondance des oiseaux agricoles dépend de la méthode de contrôle des adventices utilisée. En effet, lorsqu’un couvert herbacé est utilisé, l’abondance des oiseaux est nettement plus élevée ; tandis que l’usage uniquement d’herbicides lui est très néfaste.

Ces travaux mettent en évidence les impacts négatifs de l’utilisation d’herbicides et du travail du sol sur deux groupes d’animaux, qui témoignent aussi d’une plus large perte de biodiversité (insectes notamment). Or, des améliorations importantes peuvent être facilement réalisées en agriculture conventionnelle, passant par la diminution du travail du sol et les types de gestion des adventices qu’elle engendre. Des changements de pratiques qu’il devient urgent de promouvoir pour sauvegarder la biodiversité agricole.

Références
Kévin Barré, Isabelle Le Viol, Romain Julliard, François Chiron, Christian Kerbiriou. Tillage and herbicide reduction mitigate the gap between conventional and organic farming effects on foraging activity of insectivorous bats. Ecology and Evolution. 2017;00:1–11 : https://doi.org/10.1002/ece3.3688
Kévin Barré, Isabelle Le Viol, Romain Julliard, Christian Kerbiriou. Weed control method drives conservation tillage efficiency on farmland breeding birds. Agriculture, Ecosystems and Environment. 2018. 256: 74-81 : https://doi.org/10.1016/j.agee.2018.01.004

20e édition de la Nuit internationale de la chauve-souris

Nuit de la Chauve-souris
La 20e édition de la Nuit internationale de la chauve-souris, coordonnée en France par la SFEPM, se déroule le week-end du 27 et 28 août 2016 dans toute la France. La thématique retenue cette année est :  « Les chauves-souris et l’agriculture ».

La Fédération des Conservatoires d’espaces naturels pilote l’animation du Plan National d’Actions en faveur des Chiroptères en France métropolitaine. Informer et sensibiliser le public est l’un des trois grands axes de travail dans ce PNA. À l’occasion de la 20e édition de la Nuit internationale de la chauve- souris, prévue les 27 et 28 août 2016 dans toute la France, les Conservatoires d’espaces naturels programment plus de quarante animations. Retrouvez le programme général des animations proposées par les Conservatoires d’espaces naturels sur www.reseau-cen.org – rubrique « Nuit de la Chauve-souris 2016 ».

À Paris, le Muséum national d’Histoire naturelle propose une soirée spéciale. Il vous invite à rencontrer les chercheurs qui les étudient : les chiroptérologues, et à observer celles qui vivent au Jardin des Plantes : (suite…)

La Nuit européenne de la Chauve-souris au Jardin des Plantes de Paris (75)

Nuit européenne de la chauve-souris 2012

2012, année de la chauve-souris, est l’occasion pour le Muséum national d’Histoire Naturelle de mieux faire connaître cet animal mystérieux et souvent menacé. Pour la Nuit internationale de la chauve-souris (25 août), il vous propose un programme en deux parties.

  • 19h30 à 21h30 : projections et explications pour apprendre à reconnaître et repérer les chauves-souris ;
  • À partir de 21h30 : visite dans le Jardin des Plantes à la nuit tombée à la recherche de ces animaux nocturnes, sous la conduite d’un scientifique.

Les déambulations durent 40 minutes et s’effectuent par petits groupes.

Pour en savoir plus sur la nuit de la chauve-souris : www.nuitdelachauvesouris.com
Pour en savoir plus sur l’année de la chauve-souris : www.yearofthebat.org
Certains ouvrages sont en vente à la Boutique de la Grande Galerie de l’Évolution vous y trouverez aussi des peluches de chauve-souris.
Gratuit, sur inscription auprès de l’accueil des publics à partir du 22 août.
Renseignements au 01 40 79 56 01.

Nuit internationale de la chauve-souris le 25 août 2012

Affiche de la Nuit internationale de la chauve-souris

La Société Française pour l’Étude et la Protection des Mammifères (SFEPM) vous invite à participer à la 16ème Nuit européenne de la chauve-souris, samedi 25 et dimanche 26 août 2012, sur différents sites en France.

Le programme des animations en Île-de-France.

2011 et 2012 sont les années européennes et mondiales de la chauve-souris. Elles sont l’occasion de découvrir ou de mieux connaître la vie de ce mammifère méconnu qui a gagné le cœur des villes. Plusieurs espèces ont investi la capitale dans les tunnels de la SNCF, les espaces verts, les bois parisiens qui sont autant de lieux privilégiés. Mais ces populations sont fragiles car souvent perturbées par les projets d’aménagements, l’absence de ressources (nourriture, gîtes…)

À noter dans vos agendas
Le mercredi 19 septembre 2012, la Maison Paris-Nature (pavillon 2, 118 route de la pyramide, 75012 Paris) vous propose une projection, la découverte des espèces parisiennes de chauve-souris, de leur mode de vie et de leur adaptation à la ville… Fabrication d’un gîte de reproduction à installer chez soi. De 14h30 à 16h30. Pour vous inscrire, téléphonez au 01 71 28 50 56.

 

3 journées pour changer de regard sur la forêt française et les chauves-souris

Trois journées pour changer de regard sur la forêt française et les chauves-souris, avec spectacle, projections et échanges avec des experts au Muséum national d’Histoire naturelle, à Paris, du vendredi 11 au dimanche 13 février 2011.


2011 est l’Année internationale des Forêts, ainsi que l’Année de la Chauve-souris. À cette occasion, le ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement organise au Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), trois journées de sensibilisation à destination du grand public.

Saviez-vous que…
• les forêts françaises occupent 30% du territoire métropolitain et représentent 13% des forêts de l’Union européenne, faisant ainsi de la France le troisième pays européen pour sa surface forestière après la Suède et la Finlande ?
• qu’en France, 31% des mammifères, 19% des oiseaux nicheurs et 7% des amphibiens sont des espèces exclusivement forestières ?

Saviez-vous que…
• sur 1 000 à 1 200 espèces de chauves-souris recensées dans le monde, la moitié sont en danger d’extinction ?
• qu’en France métropolitaine, les 34 espèces répertoriées sont protégées ?

Pour le découvrir, le ministère du Développement durable vous invite du 11 au 13 février 2011 :
– représentations théâtrales,
– projections de films,
– échanges avec des experts pour, d’une façon ludique, découvrir ou redécouvrir les chauves-souris, groupe d’espèces protégées encore trop souvent méconnu et mal perçu, et pour tout savoir sur les forêts métropolitaines.

Informations pratiques :
Quand ?
Du 11 au 13 février 2011
Vendredi 11 février : Journée pour les scolaires.
Samedi 12 et Dimanche 13 février : Journées grand public.

Où ?
Au Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), Jardin des Plantes
• Spectacle « L’Enfant de la Nuit »
Grand Amphithéâtre du Muséum national d’Histoire naturelle, 57, rue Cuvier, 75005 Paris.
Projections de films et échanges avec des experts
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution, 36, rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75005 Paris.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.