Achats de végétaux d’ornement à l’occasion des fêtes de fin d’année

Potées de jacinthes forcées, photo ©Ivonne Wierink / Fotolia
26,2 % des foyers en France ont acheté un végétal d’intérieur en décembre 2014, soit 7,3 millions de  foyers, dont un peu moins de la moitié (13,1%) pour offrir à l’occasion de Noël et des fêtes de fin d’année.

Au cours des trois dernières années, les foyers ont été de moins en moins nombreux à offrir à cette occasion. Le budget consacré à l’achat de végétaux d’intérieur pour offrir à Noël (23,9 €) a légèrement diminué (- 0,8 €) par rapport à décembre 2013, et se retrouve au même niveau qu’en décembre 2012. La diminution est cependant un peu plus forte si on se focalise sur l’ensemble des achats de végétaux d’intérieur en décembre (- 1,3 € versus 2013). S’agissant des catégories, on note que la part des acheteurs de compositions florales pour offrir à l’occasion de Noël et des fêtes de fin d’année progresse depuis 2012. Le nombre d’acheteurs de fleurs coupées est également en progression versus décembre 2013.

Poinsettias, Euphorbia pulcherrima, photo©emuck / FotoliaChez les acheteurs de plantes fleuries, les espèces les plus achetées en décembre 2014 sont les jacinthes (28% des acheteurs de végétaux d’intérieur, soit une part stable versus 2013), tandis que le poinsettia connaît plutôt une tendance à la baisse (8% des acheteurs au lieu de 10% en 2013). En fleurs coupées, la rose reste la référence, avec un taux de pénétration de 25%. Pour offrir pendant les fêtes de fin d’année, la jacinthe reste également la plante fleurie privilégiée, avec une part de marché acheteur (29%) qui progresse au détriment du poinsettia (7%).

Roses, fleurs coupées, photo ©Natika / FotoliaEn termes de circuits d’achats, les fleuristes bénéficient du plus grand nombre d’acheteurs de végétaux d’intérieur. En décembre 2014, presque la moitié des acheteurs de végétaux d’intérieur qui a effectué un achat pour offrir à l’occasion de Noël s’est rendue chez le fleuriste, une part en progression versus décembre 2013. Le nombre d’acheteurs de végétaux d’intérieur qui s’oriente vers la grande distribution augmente également, et atteint son niveau le plus haut des trois dernières années en ce qui concerne les achats à offrir pendant les fêtes. La tendance s’inverse en jardineries spécialisées, marchés et foires, où le pourcentage d’acheteurs recule d’environ 2 points par rapport aux 2 dernières années.

Globalement, en décembre, qu’il s’agisse d’achat de végétaux d’intérieur pour soi ou pour offrir à l’occasion de noël et des fêtes de fin d’année, le cœur de clientèle reste composé de ménages séniors d’un ou deux individus, majoritairement domiciliés dans l’Ouest et le Nord-Est de la France. Par ailleurs, en termes de saisonnalité, le mois de décembre pèse pour 14% en volume et 14,2% en valeur dans les achats de végétaux d’intérieur, ce qui le hisse au premier rang, devant le mois de mai (12% de part de marché en volume et 13,7% en valeur).

(Cette synthèse a été réalisée à partir des données issues du panel de consommateurs de TNS cofinancé par FranceAgriMer et Val’hor)

Commentaire (1)

  1. jpp

    Éléments plutôt positifs : il semblerait que les français achètent moins de fleurs jetables type jacinthe au profit de fleurs coupées ce qui ne recouvre pas du tout la même philosophie.(même si la provenance de ces fleurs coupées pose toujours problème). Et celles et ceux à qui l’on donne des jetables pensent parfois à les recycler : c’est tellement joli la petite fleur de la jacinthe, qui repousse, non forcée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *