Archives de mots clés: FranceAgriMer

Les meilleurs jeunes fleuristes 2018

Stéphane Travers, Mickaël Mercier, Christine Avelin, remise des prix, finale de l'Oscar des jeunes fleuristes, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75)La finale de l’Oscar des jeunes fleuristes 2018 s’est déroulée les 24 et 25 février 2018 au Salon International de l’Agriculture à Paris. La remise des prix a eu lieu en présence de Mr. Stéphane TRAVERT, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, dans l’après midi du dimanche 25 février 2018.

Damien Thuaud, Oscar des jeunes fleuristes, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75)Damien Thuaud, fleuriste du magasin Histoire de Fleurs à Saint-Pierre-du-Mont dans les Landes, remporte le 1er prix et le titre de Meilleur Jeune Fleuriste 2018.

Kevin Créach, Oscar des jeunes fleuristes, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75)Le 2ème prix est remporté par Kévin Créach, fleuriste du magasin Nature et Tendances à Noirmoutier-en-l’Île en Vendée.

Dylan Décamp, Oscar des jeunes fleuristes, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75Le 3ème prix a été attribué à Dylan Décamp, fleuriste du magasin Monsieur le fleuriste à Paris 12e.

Huit candidats issus des sélections nationales et locales avaient été retenus pour cette finale, notamment Mathieu Bonnefoux, Claire Chauvel, Marion Crinon, Manon Éloi et Aurore Roudier.

Les huit lauréats de l'Oscar des jeunes fleuristes 2018, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75)Cette finale a été organisée par la Fédération Française des Artisans Fleuristes (FFAF) avec le soutien de FranceAgriMer et de Val’hor, l’interprofession de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage. Julian Tonnellier, Meilleur Ouvrier de France, présidait le jury.

Compositions florales de la finale de l’Oscar des jeunes fleuristes 2018

Composition florale, Oscar des jeunes fleuristes, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75)
La finale nationale de l’Oscar des Jeunes Fleuristes 2018 s’est déroulée samedi 24 et dimanche 25 février 2018 au Salon International de l’Agriculture à Paris. Voici quelques photos des créations florales réalisées, bouquets, centres de table et compositions sur plateaux.

Compositions florales, Oscar des jeunes fleuristes, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75)
Pour encourager l’esprit d’excellence professionnelle des artisans et commerçants fleuristes et présenter au public les créations florales les plus contemporaines, la Fédération Française des Artisans Fleuristes organise la Finale Nationale de l’Oscar des Jeunes Fleuristes. Cette manifestation bénéficie du soutien de FranceAgriMer et de Val’hor, l’interprofession de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage.

(suite…)

Les achats de sapins de Noël en 2016

Infographie, sapins de Noël naturels ou artificiels, AFSNN - VALHOR, 2016

Depuis le début du mois de décembre, la plus grande partie des achats de sapins de Noël a déjà été effectuée, plus de 60 % des acheteurs faisant l’acquisition de leur sapin pendant la première quinzaine. Avec une nette préférence pour les sapins de Noël naturels.

Au cours de l’hiver 2015-2016, 22 % des foyers français ont fait l’acquisition d’un sapin (-1,4 point par rapport à 2014), parmi lesquels 83,1 % ont fait le choix du naturel, contre 16,9 % pour l’artificiel.

Les français sont attachés à la tradition de Noël et à son symbole incontournable : le sapin de Noël naturel. Mais malgré cet attachement, l’année 2015 a affiché, pour la première fois depuis des années, un léger fléchissement des ventes de sapins de Noël naturels (baisse de 1 point par rapport à 2014), principalement lié à l’actualité tragique du mois de novembre. Ainsi, d’après l’étude réalisée en décembre 2015 pour FranceAgrimer et VAL’HOR, 5,3 millions de sapins de Noël naturels ont été acheté en décembre 2015 ce qui représente un chiffre d’affaires de 140 millions d’euros.
(suite…)

Achats de végétaux d’ornement à l’occasion des fêtes de fin d’année

Potées de jacinthes forcées, photo ©Ivonne Wierink / Fotolia
26,2 % des foyers en France ont acheté un végétal d’intérieur en décembre 2014, soit 7,3 millions de  foyers, dont un peu moins de la moitié (13,1%) pour offrir à l’occasion de Noël et des fêtes de fin d’année.

Au cours des trois dernières années, les foyers ont été de moins en moins nombreux à offrir à cette occasion. Le budget consacré à l’achat de végétaux d’intérieur pour offrir à Noël (23,9 €) a légèrement diminué (- 0,8 €) par rapport à décembre 2013, et se retrouve au même niveau qu’en décembre 2012. La diminution est cependant un peu plus forte si on se focalise sur l’ensemble des achats de végétaux d’intérieur en décembre (- 1,3 € versus 2013). S’agissant des catégories, on note que la part des acheteurs de compositions florales pour offrir à l’occasion de Noël et des fêtes de fin d’année progresse depuis 2012. Le nombre d’acheteurs de fleurs coupées est également en progression versus décembre 2013. (suite…)

Les achats de végétaux d’ornement à l’occasion de la Toussaint

La dernière synthèse Filière horticulture de FranceAgriMer (octobre 2015) est consacrée aux achats de végétaux d’ornement par les Français à l’occasion de la Toussaint en 2014. Elle a été réalisée à partir des données issues du panel de consommateurs de TNS cofinancé par FranceAgriMer et Val’hor.

En 2014, le marché des végétaux d’ornements destinés au cimetière et obsèques représente 63,8 millions d’entités pour 823 millions d’euros soit 12 % de l’ensemble du marché des végétaux en volume et 27 % du marché en valeur. Le nombre de foyers acheteurs a progressé en 2014 par rapport à 2013 pour atteindre 12,3 millions de foyers. Même si les volumes achetés se maintiennent, ce segment de marché recule de plus de 2 % en valeur.

Par ailleurs, ce marché reste fortement polarisé autour de la date clé du 1er novembre puisque 52 % des quantités achetées et 35 % des sommes dépensées sont réalisées pour la Toussaint. Sur la seule période d’octobre et novembre 2014, le marché des végétaux pour le cimetière est en recul en quantités mais affiche une hausse en sommes dépensées (+ 4,6 %) et représente plus de 360 millions d’euros. Sur cette période, la majorité des achats pour le cimetière se concentre sur le mois d’octobre (77 % des quantités).

Fleurs de chrysanthème, photo Fotolia / Nik MerkulovLes achats à l’occasion de la Toussaint
En 2014, le nombre de foyer acheteurs de végétaux pour la Toussaint s’élève à près de 9,6 millions et les achats à cette occasion représentent 33,3 millions d’entités pour 287 millions d’euros. Les sommes dépensées et les quantités achetées baissent respectivement de 1 % et 1,9 % par rapport à 2013.

Parmi les végétaux d’ornement pour le cimetière achetés à l’occasion de la Toussaint, on observe une large prédominance des plantes en pot soit 96 % (+1 pt/2013) des quantités achetées et 92 % (+1 pt/2013) des sommes dépensées. Le chrysanthème demeure l’espèce la plus achetée avec près de 7 plantes fleuries sur 10. On note également que le cyclamen progresse au détriment de la bruyère.

Les lieux d’achats
À l’occasion de la Toussaint, la grande distribution progresse, et devient le premier lieu d’achat de végétaux tant en valeur qu’en volume, devant les fleuristes.

Les chiffres du marché de la rose en France

Bouquet de roses, fleurs coupéesLa rose est la fleur coupée la plus achetée en France, principalement chez le fleuriste qui est de loin le lieu d’achat préféré des Français.

La rose coupée est nettement la préférée avec 16 millions de bouquets vendus en 2014. Elle est la fleur coupée la plus achetée avec 57 % des dépenses et 48 % des quantités achetées pour un chiffre d’affaires de 306 millions d’euros.

En plante fleurie en pot, le rosier d’intérieur est le 4ème produit le plus acheté.
Il est acheté principalement chez le fleuriste (41 % des dépenses), en grande ou moyenne surface (19 % des dépenses), en jardinerie spécialisée (13 % des dépenses) ou chez le producteur (11 % des dépenses).

Le rosier d’extérieur représente 9 % des dépenses en végétaux d’extérieur.
Les Français en achètent en jardinerie spécialisée (33 % des dépenses), chez le producteur (17 % des dépenses), en vente par correspondance (12 % des dépenses) et en coopérative/libre-service agricole (11 % des dépenses).

Le prix moyen par produit en 2014
Rosier d’intérieur 10,37 €. Bouquet de roses (vendues à la pièce ou en botte déjà préparée) 18,84 €. Rosier d’extérieur 10,95 €.

(Source : Etude TNS Sofres pour Val’hor et FranceAgriMer, données 2014; les résultats sont obtenus à partir d’un panel postal réalisé par TNS Sofres auprès d’un échantillon de 7 000 ménages représentatif de la population française des ménages âgés de 18 ans et plus)