Archive journalières: 12 avril 2013

L’andromède égaye le début du printemps

Andromède en pleine floraison (Pieris), Paris 16e (75)

L’hiver prolongé et la météo fraîche et humide de ce début de printemps parisien n’ont pas réussi à retarder l’abondante floraison de l’andromède (Pieris), qui se couvre d’opulents panicules de fleurs en clochettes blanc crème.

Andromède en pleine floraison (Pieris), Paris 16e (75)

Ce petit arbuste de terre de bruyère est fréquent dans la capitale où de nombreuses variétés sont plantées dans les parcs et jardins publics. Le feuillage vert foncé persistant, la coloration plus ou moins éclatante des jeunes pousses et la floraison printanière rendent l’andromède très attractif, et sa petite taille en fait un hôte de choix pour la ville.

(suite…)

La nouvelle gamme de fleurs « Les Surprenantes » de Royalfleur

Royalfleur, le spécialiste des semences de fleurs présente « Les Surprenantes« , une gamme originale composée de 12 nouvelles variétés. Celle-ci est disponible en jardineries, libres-services agricoles et grandes surfaces de bricolage.

Composée de variétés originales, la gamme « Les Surprenantes » étonnera les jardiniers amateurs, mais aussi les plus aguerris. Toutes ces fleurs extraordinaires ont été spécialement sélectionnées pour leur coloris, leur forme ou leur aspect hors du commun.

Sensitive (Mimosa pudica), gamme Les Surprenantes, Royalfleurs
La sensitive, Mimosa pudica, (qui porte bien son nom) est une plante sensitive composée de petites fleurs roses. Son feuillage se repliera au moindre contact !
L’étrange molucelle Clochettes d’Irlande a des fleurs de couleur vert pomme en forme de clochettes…
Les pétales du Coreopsis tinctoria Roulette sont composés d’un rouge acajou au cœur et d’un jaune d’or au niveau de la collerette. Le rendu lors de la floraison est renversant.
Quant au coquelicot Bridal Silk Blanc, il vous surprendra avec ses pétales… blancs !

(suite…)

Exposition en plein air « Le Nôtre à Sceaux » jusqu’au 1er décembre 2013

Dans le cadre de l’Année Le Nôtre, le Conseil général des Hauts-de-Seine organise une exposition inédite : « Le Nôtre à Sceaux ». Seize panneaux sont disséminés dans le parc et présentent l’art du Jardinier de Louis XIV dans le Domaine de Sceaux (l’eau, les jeux optiques, les perspectives…).
 Plan de l'exposition Le Nôtre à Sceaux
L’exposition présente l’art du jardinier et la manière dont cet art s’est déployé au parc de Sceaux : la métamorphose d’un territoire agricole qui se transforme en parc princier, la manière subtile dont la morphologie du terrain est utilisée pour créer des effets de surprise ou des illusions optiques, l’utilisation savante de l’eau, dans le grand canal et dans les nombreuses fontaines, l’art de la perspective, des proportions et des volumes qui restent, à ce jour, inégalés.
En suivant le circuit de l’exposition, les promeneurs découvrent ainsi in situ les grands principes de l’art d’André Le Nôtre, encore bien visibles au parc de Sceaux.

Eau forte de Nicolas Perelle, 1677, Musée de l'Île de France

A titre d’exemple, « L’anamorphose du Grand Canal » est présentée. André Le Nôtre maîtrisait l’art de la mise en scène du paysage et les effets de surprise. Sur la perspective du Grand Canal, il crée une illusion d’optique particulière, en appliquant le principe d’anamorphose. L’élargissement proportionnel et cadencé des bassins, observés d’un point de vue unique et lointain donne l’illusion de distances plus courtes.

Grand, gros, beau pissenlit

Pissenlit (Taraxacum), Paris 18e (75)

L’hiver et le début du printemps humides ont donné une fière allure à ce gros pied de pissenlit qui dresse sa fleur très haut au-dessus de la rosette de feuilles dentées.

Amusante cette fleur perchée tout en haut d’une tige démesurée fichée en plein coeur de la rosette de feuilles.

Le saviez-vous ?La racine du pissenlit est pivotante. Épaisse et charnue, elle peut pénétrer jusqu’à un mètre de profondeur dans le sol.
Le pédoncule floral est creux et se termine par un capitule de petites fleurs jaunes. Le pédoncule continue à pousser et peut atteindre parfois jusqu’à 50 cm de hauteur.
Le capitule de fleurs s’épanouit quand le soleil brille et se referme par temps couvert. Le pissenlit fleurit quand la durée du jour est inférieure à 12 heures (au début du printemps et en automne).