Epimedium x versicolor ‘Sulphureum’

Epimedium versicolor 'Sulphureum', parc André Citroën, Paris 15e (75)

On ne sait trop ce que l’on doit le plus admirer chez cette fleur des elfes (Epimedium x versicolor ‘Sulphureum’), la délicate floraison jaune crème ou le feuillage vert tendre fluo marbré de bronze cuivré… Tout est beau !

Epimedium versicolor 'Sulphureum', parc André Citroën, Paris 15e (75)

Les jeunes feuilles semblent composées d’une dentelle verte et bronze d’une grande délicatesse. Les fleurs sont adorables aussi (on dirait des fleurs d’ancolies, mais plus petites), mais j’avoue avoir un faible pour ce feuillage si élégant.

Epimedium versicolor 'Sulphureum', parc André Citroën, Paris 15e (75)

Cette superbe plante vivace à feuillage persistant est en plus particulièrement robuste. Elle pousse lentement, mais supporte très bien une exposition ombragée et sèche. Cette fleur des elfes trouve donc sa place sous le couvert de grands arbres caducs où elle formera d’abord des coussins puis peu à peu un tapis.

By |2012-04-19T22:34:49+00:00avril 20th, 2012|plante couvre-sol, plante vivace|6 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. Gisali 25 avril 2012 at 16 h 29 min

    Quel régal ce feuillage.

  2. Alain of Paris 20 avril 2012 at 22 h 46 min

    Elle supporte tant qu’il n’est pas excessif. L’idéal est un sol plus humifère.

  3. jpp 20 avril 2012 at 22 h 10 min

    Au pied d’un noisetier ! Elle aime aussi le calcaire ?

  4. Fred 20 avril 2012 at 15 h 57 min

    J’ai craqué l’an passé à Beauregard pour un pied d’Epimedium « Amber Queen » (fleurs jaune-orangées) chez Thierry Delabroye, grâce à un billet de Noémie dans Rustica. Le feuillage est un peu moins décoratif que cette variété mais je confirme la plante est très résistante, installée au pied d’un noisetier elle est à l’ombre presque toute la journée et reçoit peu d’eau mais sa floraison qui vient de débuter il y a peu est superbe !

  5. jpp 20 avril 2012 at 11 h 30 min

    Encore une à mettre dans mon album « ombre sèche »

  6. josette 20 avril 2012 at 10 h 40 min

    J.A.D.O.R.E. !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok